L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un tournesol photovoltaïque à planter dans son jardin

Par Grégoire Noble
,
le 22 janvier 2015
La Smartflower est une nouvelle façon d'imaginer le photovoltaïque : imitant le comportement d'un tournesol, elle déploie ses pétales en journée et suit le soleil dans sa course afin d'optimiser sa production. Disponible dans plusieurs coloris, elle allie efficacité et design.
C'est souvent en observant et en imitant la Nature que l'Homme a procédé à des avancées technologiques. Pour la Smartflower, il semble en avoir été de même. En rupture avec les tendances actuelles du marché photovoltaïque, cette fleur géante possède douze pétales en panneaux solaires - orientables et rétractables - qui lui permettent de suivre l'astre du jour et de se replier une fois la nuit venue. De quoi assurer un rendement supérieur de 40 % aux installations traditionnelles, avec une exploitation maximisée dans le temps des rayons solaires et un approvisionnement plus uniforme.

Alimenter toute la maison

La Smartflower, conçue et produite en Autriche, fonctionne comme un tracker à double axe, horizontal et vertical, optimisant la production électrique tout au long de la journée. Intégrant l'ensemble du système photovoltaïque (modules, commande, onduleur), elle est de type "Plug & Play", opérationnelle dès son raccordement et totalement autonome, afin de simplifier la vie de ses propriétaires. Le système de repli automatique, par exemple, permet une mise en position de sécurité en cas de vent trop fort. Et il intègre également un système de nettoyage automatique des pétales, afin de conserver une efficacité optimale des 480 cellules monocristallines. La centrale présente, de plus, l'avantage d'être mobile : "En cas de déménagement, vous pouvez emmener votre centrale solaire privée en toute simplicité avec vous. Le démontage est aussi facile que le montage : retirez simplement les vis d'ancrage !", annonce le fabricant. Il reste cependant possible d'opter pour un système de fondation en béton.
Découvrez la Smartflower en images et en vidéo dans les pages suivantes.
Un tournesol photovoltaïque à planter dans son jardin

Couleurs acidulées - Un tournesol photovoltaïque à planter dans son jardin

Couleurs acidulées - Smartflower
Couleurs acidulées - Smartflower © Smartflower
Existant en deux versions, Pop au pied à la couleur éclatante et SF-32 munie d'un boîtier horizontal, les Smartflowers promettent une production d'environ 4.000 kWh par an, correspondant à la consommation annuelle d'un ménage européen.
Selon les calculs de leurs concepteurs, une seule de ces fleurs solaires permet dans la journée d'assurer 100 km d'autonomie au véhicule électrique familial, ou la production d'eau chaude sanitaire pour 7 douches avec un chauffe-eau électrique.
Testée depuis 2011, elle a été présentée au public lors du salon Intersolar en 2013, avant de débuter sa carrière commerciale en 2014. En France, c'est EDF Energies Nouvelles Réparties (EDF ENR) qui a obtenu l'exclusivité de sa distribution.
Couleurs acidulées - Un tournesol photovoltaïque à planter dans son jardin

Fiche technique - Un tournesol photovoltaïque à planter dans son jardin

Fiche technique - Smartflower
Fiche technique - Smartflower © Smartflower

Fiche technique (SmartFlower SF-32) :

Puissance nominale : 2,31 kWc (3,2 kWc grâce au suivi sur deux axes) ;
Production annuelle : entre 3.400 et 6.200 kWh/an selon la région d'implantation ;
Capteurs : 12 pétales munies chacune de 40 modules monocristallins (verre/couche arrière) ;
Surface : 18 m² (4,8 mètres de diamètre) ;
Dimensions hors tout : 4,83 m d'empreinte au sol ; 5,8 mètres de hauteur à élévation 80° ;
Poids : environ 1.000 kg ;
Plage d'utilisation : -20 à +60 °C ;
Mise en sécurité : à partir de 15 m/sec de vent la fleur se met en position horizontale, au-delà de 17,55 m/sec elle rétracte tous ses pétales.
Fiche technique - Un tournesol photovoltaïque à planter dans son jardin

Démonstration en vidéo

Démonstration en vidéo - Smartflower
Démonstration en vidéo - Smartflower © Smartflower
Démonstration en vidéo
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic