L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Par C.L.
,
le 24 janvier 2013
A Garches (92), l'architecte Aude Borromée a imaginé un élément architectural de taille à l'arrière d'une ancienne maison en meulière. Tout de béton conçu et respectant les codes couleurs de la construction, un escalier fait de creux et de lignes propose de prolonger l'espace de vie de l'intérieur vers l'extérieur. Détails.
"Le projet des propriétaires de cette maison était avant tout de faire une terrasse dans le prolongement de leur salon/séjour", nous explique Aude Borromée, architecte à l'origine de ce projet atypique.

Des contraintes fortes

Et pour cela, il a donc fallu se séparer de l'ancien escalier en bois, qui partait du 1er étage de la maison et qui descendait dans le jardin. Car comme souvent dans ces anciennes maisons en meulière, les pièces de vie sont situées au premier niveau, tandis que garage et autres buanderies sont installés en rez-de-jardin. "Or, nous avions deux contraintes de taille : respecter le PLU, notamment en conservant une mitoyenneté avec le mur voisin, et ne pas dépasser une certaine longueur, escalier inclus", ajoute l'architecte. Résultat, elle décide de faire quelque chose qui s'adapte, selon elle, parfaitement au moellon [pierre en calcaire plus ou moins tendre, taillée en partie ou entièrement et maniable par un seul homme, ndlr] de l'existant. Ainsi, elle imagine un escalier avec une terrasse (environ 8 m2) en forme de trapèze, qui vient se "plugger" sur la façade arrière, mais qui reste en harmonie avec la pierre d'origine grâce à sa texture et ses couleurs.
Des creux et des lignes pour casser la brutalité du béton
Le matériau principal est le béton, qui a été coffré sur mesure et sur place. Puis, il a été enduit de moquette de pierre qui s'applique à la taloche. Ce revêtement, composé de granulats teintés dans la masse mélangé à un liant, offre du relief et des aspérités rappelant les moellons des murs des façades. Les teintes choisies, avec des variations de rose, vert et beige, rappellent les trois couleurs des motifs des murs. Le choix d'un élément en béton aurait pu faire peur, mais Aude Borromée a joué la subtilité des creux et des lignes qui garantissent un effet ajouré à l'escalier, permettant à la lumière de filtrer de façon aléatoire.
"Les garde-corps ont été créés sur mesure, évoquant un jeu graphique inédit", confie-t-elle. Les marches, conçues et disposées "à pas alternés" sont une astuce aussi pour diminuer au maximum la longueur de l'escalier, tandis que la structure porteuses constituée de trois piliers en béton, a été positionnée de biais et creusée pour servir d'étagères, laisser passer la lumière et donner des angles de vue variés selon où l'on se trouve dans le jardin. Enfin, le mur mitoyen - objet de discorde avec le voisinage - a été couvert d'une peinture ardoise offrant, au final, un espace de création aux enfants.
Intégré dans son environnement, l'imposante structure offre désormais une continuité à la pièce de vie et un accès au jardin des plus ludiques.
Découvrez en pages suivantes, les principales étapes de sa construction.
Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Escalier - avant - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

escalier meulière
escalier meulière © Laurent Gueneau
Avant, un simple escalier en bois reliait le salon au jardin. Les propriétaires souhaitaient un espace terrasse pour pouvoir prendre leur déjeuner à l'extérieur.
Escalier - avant - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Dépose de l'ancien escalier en bois

Dépose de l'ancien escalier en bois - escalier meulière
Dépose de l'ancien escalier en bois - escalier meulière © Aude Borromée
Après la dépose de l'ancien escalier, le chantier a pu démarrer avec la pose de coffrages de bois prêts à recevoir le béton, principal élément de la nouvelle structure.
Dépose de l'ancien escalier en bois

Montage des coffrages en bois

Montage des coffrages en bois - escalier meulière
Montage des coffrages en bois - escalier meulière © Aude Borromée
Structure, dalle, assises, garde-corps et marches d'escalier ont été réalisés en béton coffré sur mesure et sur place.
Montage des coffrages en bois

Marches d'escalier

escalier meuliere
escalier meuliere © Aude Borromée
Les marches d'escalier sont "à pas alternés", ce qui permet de minimuer au maximum la longueur de l'escalier, une des contraintes liées au PLU.
Marches d'escalier

Pose des garde-corps

Pose des garde-corps - escalier meulière
Pose des garde-corps - escalier meulière © Aude Borromée
Totalement ajourés, les garde-corps sont composés de creux qui laissent passer la lumière.
Pose des garde-corps

Structure béton - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Structure béton - escalier meulière
Structure béton - escalier meulière © Aude Borromée
L'imposante structure en béton a de quoi effrayer, au premier abord... C'est sans compter les subtils aménagements imaginés par l'architecte Aude Borromée.
Structure béton - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Piliers colorés en béton

Piliers colorés en béton - escalier meulière
Piliers colorés en béton - escalier meulière © Aude Borromée
Les trois piliers de la base de l'escalier ont été positionnés en biais, et creusés de surcroît, pour servir d'étagères éventuellement, laisser passer la vue depuis la pièce qui fait office de chambre d'amis au rez-de-jardin, ou encore offrir des angles variés selon où l'on se situe dans le jardin.
Piliers colorés en béton

Terrasse - après - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Terrasse - après - escalier meulière
Terrasse - après - escalier meulière © Laurent Gueneau
Outre la terrasse principale de 8 m2 environ, deux petits "promontoires", dont un à l'avant, offrent des espaces de repos supplémentaires.
Terrasse - après - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Terrasse - après - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Terrasse - après - escalier meulière
Terrasse - après - escalier meulière © Laurent Gueneau
De forme trapézoïdale, la terrasse s'inscrit encore davantage dans le site puisqu'elle permet ainsi de respecter les apports de lumière en rez-de-jardin notamment.
Terrasse - après - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Base de l'escalier

Base de l'escalier - escalier meulière
Base de l'escalier - escalier meulière © Laurent Gueneau
Etagères et pilier porteur : voilà la double fonction des ces trois poteaux creusés et positionnés en biais.
Base de l'escalier

Marches colorées - après

Marches colorées - après - escalier meulière
Marches colorées - après - escalier meulière © Laurent Gueneau
L'alternance de couleurs des pas alternés des marches offrent un jeu graphique inédit à cet escalier.
Marches colorées - après

Creux et lumière

Creux et lumière - escalier meulière
Creux et lumière - escalier meulière © Laurent Gueneau
Sous l'escalier, les vues peuvent être multiples.
Creux et lumière

Passage lumineux - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Passage lumineux - escalier meulière
Passage lumineux - escalier meulière © Laurent Gueneau
Les creux permettent à la lumière de toujours traverser.
Passage lumineux - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Escalier - après - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Escalier - après - escalier meulière
Escalier - après - escalier meulière © Laurent Gueneau
Geste architectural fort, cet élément n'a pas fait que des heureux puisque les voisins ont longtemps mis des bâtons dans les roues des propriétaires et de l'architecte.
Escalier - après - Un escalier ajouré prolonge l'espace de vie d'une maison en meulière

Réalisation intégrée dans son environnement

Réalisation intégrée dans son environnement - escalier meulière
Réalisation intégrée dans son environnement - escalier meulière © Laurent Gueneau
On se rend mieux compte ici des rappels de couleurs entre celles de l'escalier et celles des moellons de la façade.
Réalisation intégrée dans son environnement
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic