L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison nantaise s'ouvre à la lumière

Par Valentin Boudonnet
,
le 14 mai 2013
Apporter plus de luminosité et fluidifier la circulation, telles étaient les exigences d'une famille domiciliée à Nantes. Pour les satisfaire, l'architecte Sébastien Gélot a préconisé le décloisonnement des espaces et l'installation d'une gigantesque verrière sur la façade arrière. Des solutions qui ont rendu le logement résolument plus fonctionnel. Retour sur le projet.
Une maison nantaise dans le plus pur style bourgeois. C'est exactement ce que recherchait un couple nantais, aujourd'hui propriétaire du logement. Seulement, le défaut inhérent de ce style est le cloisonnement. Les espaces sont grands mais cloisonnés en plusieurs parties, ce qui donne de toutes petites pièces.
Une disposition qui ne correspondait pas au mode de vie de la famille. Le couple a donc décidé de réorganiser son logement mais tout en gardant ce fameux style bourgeois auquel il tenait tant. Un chantier d'une telle ampleur nécessitait forcément la supervision de professionnels. "C'est pour cette raison que les propriétaires ont fait appel à nous" explique alors Sébastien Gélot, architecte pour SoléCité.

Une maison de style mais inadaptée à son époque

"Lorsque nous sommes venus visiter le logement, l'espace était assez sombre et les fenêtres comme les pièces étaient vraiment petites" raconte l'architecte. Par ailleurs, la maison disposait d'un jardin non-aménagé, d'une petite véranda et d'un garage.
Le rez-de-chaussée n'était pas vraiment organisé et mêlait sans raison, la cuisine, avec une salle de bains, une chambre et le salon. Les autres chambres se trouvaient à l'étage.
La véranda, quant à elle, était de surface assez réduite et donnait sur un jardin "jungle" : arbustes non taillés depuis plusieurs années, mauvaises herbes à taille humaine et même des plantes grimpant le long de la façade. "Nous avons ouvert le plancher, fait une surélévation complète du garage, ouvert la façade pour installer une véritable verrière et enfin créé un solarium. Cumulés, les études et les travaux ont duré plus de dix mois, mais c'était nécessaire" juge Sébastien Gélot.
Suite de l'article en page suivante
Une maison nantaise s'ouvre à la lumière

De la véranda à la verrière

Solarium verrière Nantes Solécité
Solarium verrière Nantes Solécité © Sébastien Gélot - SoléCité
Le gros du chantier concernait bien entendu l'ouverture de la façade et l'aménagement extérieur de la pièce donnant sur le jardin. La famille nantaise ne souhaitait pas forcément disposer d'une véranda, mais plutôt illuminer son séjour. Le choix d'une verrière de 12 m² proposant un flux important de lumière au rez-de-chaussée et au premier étage était donc logique et parfaitement adapté au budget initial (voir fiche technique).
Si la réalisation de cette dernière n'a posé aucun problème particulier, en revanche, le temps de gestation et de réflexion fut assez long et ce pour respecter au mieux les exigences des propriétaires. "Nous avons réalisé un grand nombre d'esquisses et de modélisations 3D pour ce projet. Le contact avec la famille était permanent et l'idée de départ a fortement évolué jusqu'au début du chantier, mais je crois qu'aujourd'hui, ils sont très satisfaits du résultat" nous explique Sébastien Gélot.
Si la propriétaire avait en tête une verrière à l'allure métallique et industrielle, un compromis a été fait en optant pour un modèle bleu et bois jouant sur le contraste entre le moderne et l'ancien. De même, cette alliance de bois, de métal et de zinc pour le toit a été utilisée pour la façade du logement et la surélévation du garage en devient plus visible.

Le rez-de-chaussée pour recevoir, l'étage pour vivre au quotidien

Sébastien Gélot et les propriétaires se sont occupés, en dernier lieu, du réaménagement de l'étage. Il a été choisi d'y mettre toutes les chambres et de créer une séparation enfants/parents (chaque section disposant d'une salle de bains personnelle). La chambre parentale s'ouvre, elle, directement sur le solarium et bénéficie d'une vue privilégiée sur le jardin ainsi que la piscine, installée en même temps que la verrière par une entreprise spécialisée.
Un aménagement que justifie simplement l'architecte : "L'ouverture à l'étage s'est faite au niveau des cloisons. Nous voulions faciliter le déplacement pour créer des espaces de rencontres entre les membres de la famille." L'étage se veut donc comme un espace privé, réservé au cocon familial et à la vie de tous les jours.
Ce réaménagement complet a permis à cette maison de style bourgeois de s'ouvrir à la lumière et de réorganiser entièrement la vie à l'intérieur du logement. Les invités entrant dans la maison peuvent désormais profiter du salon et du séjour, tous deux parfaitement illuminés, avant de découvrir la verrière moderne et le jardin qui a retrouvé sa splendeur d'antan.

Découvrez d'autres photos de cette réalisation en pages suivantes.

Fiche technique :

Maître d'œuvre : SoléCité
Lieu des travaux : Nantes
Superficie logement (après travaux) : 340 m²
Durée des études préparatoires : mai 2009 à septembre 2009
Durée des travaux : octobre 2009 à février 2010
Coût : 220.000 € HT / 1.040 € au m²
De la véranda à la verrière

Avant - l'arrière de la maison

Photo avant 1 SoléCité verrière Sébastien Gélot
Photo avant 1 SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
Les photographies qui datent d'avant le réaménagement du logement sont assez saisissantes.
On voit, par exemple, sur celle-ci que le jardin avait été laissé totalement à l'abandon et que la végétation commençait même à envahir la façade. A droite, on peut apercevoir également l'ancienne véranda faisant office de petite pièce donnant sur quelques arbustes.
L'ensemble paraissait assez ancien et même un peu vieillot.
Avant - l'arrière de la maison

Avant - la façade visible depuis la rue

Photo avant 2 SoléCité verrière Sébastien Gélot
Photo avant 2 SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
Le réaménagement n'a pas modifié l'apparence extérieure de la maison, hormis toute la partie garage.
Avant, il y avait donc un garage et juste au-dessus, un espace inutilisé et inutilisable.
Avant - la façade visible depuis la rue

Avant - Plan du rez-de-chaussée

Plan avant RDC SoléCité verrière Sébastien Gélot
Plan avant RDC SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
Le plan d'avant-travaux du RDC nous montre une organisation de la maison très "fermée", la faute aux nombreuses cloisons.
Ainsi, la cuisine est coincée entre la salle de bains et le séjour et n'est accessible que par ce dernier. De même, l'emplacement d'une chambre au RDC apparaît assez étrange lorsque l'on sait que toutes les autres chambres se trouvent à l'étage.
Les WC, quant à eux, se trouvent très loin de l'entrée et proches de pièces relativement froides comme le garage et la buanderie.
La véranda, enfin, relie le séjour à la buanderie.
Avant - Plan du rez-de-chaussée

Après - Plan du rez-de-chaussée

Plan après RDC SoléCité verrière Sébastien Gélot
Plan après RDC SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
Le plan du RDC d'après les travaux montre bien l'ampleur des changements effectués dans le logement.
Premièrement, l'unique chambre du RDC a été montée à l'étage et il y a désormais un salon et un immense séjour. La cuisine est bien plus grande et a un accès direct vers le jardin.
Ce dernier est d'ailleurs toujours accessible depuis l'entrée grâce à une porte placée sous l'escalier, mais le salon profite désormais lui aussi d'une ouverture directe.
A noter que les WC ont été un peu réduits pour pouvoir y mettre la buanderie juste à côté.
Après - Plan du rez-de-chaussée

Avant - Plan de l'étage

Plan avant r+1 SoléCité verrière Sébastien Gélot
Plan avant r+1 SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
Le plan d'avant-travaux de l'étage nous montre une surface utilisée assez réduite par rapport à la superficie totale du logement.
Toutes les chambres sont disposées aux quatre coins de l'étage et seuls les WC et une petite salle de bains viennent s'ajouter à l'ensemble. La terrasse béton n'est, elle, accessible que depuis l'escalier extérieur. Ce plan donne l'impression d'une mauvaise optimisation de l'espace.
Avant - Plan de l'étage

Après - Plan de l'étage

Plan après r+1 SoléCité verrière Sébastien Gélot
Plan après r+1 SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
La plus grande nouveauté par rapport à l'ancien plan est l'espace gagné au-dessus du garage. Il abrite dorénavant la chambre parentale et permet même de disposer d'un dressing et d'une salle de bain personnelle.
Cette chambre mène aussi sur le solarium et devait donner un accès privilégié à la piscine (l'escalier n'a finalement pas été réalisé comme l'a précisé Sébastien Gélot).
Le reste des chambres est consacré aux enfants qui disposent eux-aussi d'une salle de bains privée. Ce gain énorme de place permet même à la famille de supprimer une partie du plancher pour avoir une vue sur le séjour et le jardin, ce qui accentue encore une fois, l'impression de grandeur du séjour.
Après - Plan de l'étage

Modélisation 3D - un séjour illuminé et un escalier ouvert

Modélisation 3D SoléCité verrière Sébastien Gélot
Modélisation 3D SoléCité verrière Sébastien Gélot © Agence d'architecture Laurent Raimbault
L'agence SoléCité a réalisé des modélisations 3D assez précises afin de donner un aperçu aux propriétaires de ce que pourrait être leur maison à la fin des travaux.
Ces modélisations sont les plus récentes qui existent et montrent un long séjour illuminé par la grande verrière. On commence également à voir, tout au fond, les contours de la cuisine qui doit donner sur le jardin.
L'escalier, lui aussi, se voit transfiguré et son ouverture accentue l'impression de grandeur de la pièce.
Modélisation 3D - un séjour illuminé et un escalier ouvert

Modélisation 3D - un extérieur mis en valeur

Modélisation 3D - un extérieur mis en valeur - Modélisation 3D SoléCité verrière Sébastien Gélot
Modélisation 3D - un extérieur mis en valeur - Modélisation 3D SoléCité verrière Sébastien Gélot © Agence d'architecture Laurent Raimbault
La modélisation 3D du jardin prend déjà en compte l'implémentation d'une piscine et de cette façon, on peut voir que SoléCité avait prévu de remplacer l'escalier extérieur existant par un menant directement à cette dernière.
De même, l'aspect extérieur de la verrière met en valeur le logement et rehausse l'esthétique générale. On peut également apercevoir le solarium en haut à droite.
Modélisation 3D - un extérieur mis en valeur

Un bloc de bois et de métal au-dessus du garage

Photo façade ext SoléCité verrière Sébastien Gélot
Photo façade ext SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
L'aspect extérieur global de la maison visible depuis la rue ne semble pas tellement avoir changé.
Sauf lorsque l'on s'attarde sur la nouvelle "construction" qui vient remplacer le toit du garage. C'est bien les contours de la chambre parentale que nous pouvons voir ici.
La caractère original de la façade bois provient du fait que les volets sont eux-mêmes en bois et qu'ils sont coulissants.
Un bloc de bois et de métal au-dessus du garage

Un solarium avec une vue privilégiée sur le jardin

Un solarium avec une vue privilégiée sur le jardin - Solarium verrière Nantes Solécité
Un solarium avec une vue privilégiée sur le jardin - Solarium verrière Nantes Solécité © Sébastien Gélot - SoléCité
On a ici un petit aperçu du solarium relié à la chambre parentale. Il se situe juste au-dessus de la cuisine. Par mesure de sécurité, un garde-corps a été ajouté ultérieurement.
La piscine est, quant à elle, surélevée d'un mètre environ.
Un solarium avec une vue privilégiée sur le jardin

De très grandes ouvertures pour plus de luminsoité

Photo ouverture SoléCité verrière Sébastien Gélot
Photo ouverture SoléCité verrière Sébastien Gélot © Sébastien Gélot - SoléCité
Outre la verrière qui apporte un flot constant de lumière, on peut voir sur cette photographie que Sébastien Gélot a privilégié de grandes ouvertures donnant sur l'extérieur.
La verrière combine le bois, le métal et le verre pour un ensemble moderne. Elle n'a pas été très simple à réaliser puisqu'elle a une forme assez originale, qui la rapproche d'un hexagone.
De très grandes ouvertures pour plus de luminsoité

Une verrière moderne collée à un logement plus ancien

Une verrière moderne collée à un logement plus ancien - Panorama verrière Nantes Solécité
Une verrière moderne collée à un logement plus ancien - Panorama verrière Nantes Solécité © Sébastien Gélot - SoléCité
Le contraste entre la verrière bleue et bois moderne et la maison qui garde les traces de son passé, est assez frappant.
Si l'on ne semble pas être dans une optique d'intégration pure, cette différence étonne l'œil mais ne choque pas. Au contraire, elle vient mettre en valeur l'ancienne façade de la maison, notamment grâce aux nouvelles ouvertures de même couleur que la verrière.
On peut apercevoir également un petit chemin de galets qui monte vers la piscine.
Lorsque l'on compare cette photographie à la toute première avant le chantier, on constate vraiment les bienfaits des travaux et l'impact que peut aussi avoir un jardin bien entretenu et aménagé.
Une verrière moderne collée à un logement plus ancien
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic