L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Rénover un appartement : un ancien atelier transformé en duplex fonctionnel

Par Amélie Pierquin
,
le 24 novembre 2014
Dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon, un ancien appartement-atelier d'ouvriers tisserands de la soie s'est vu offrir une rénovation complète par l'architecte Cécile Marcon. Passant de deux à trois pièces grâce à la création d'un étage supplémentaire, cet appartement très haut de plafond a été transformé en un lieu convivial et fonctionnel. Visite.
S'il y a bien des bâtiments typiques du quartier de la Croix-Rousse à Lyon, ce sont les immeubles canuts. Ces édifices de cinq ou six étages abritaient autrefois des ateliers d'ouvriers tisserands de la soie.
L'architecte Cécile Marcon s'est lancé dans la rénovation complète de l'un de ces appartements, caractérisés par leurs hauts plafonds et leurs poutres apparentes.
Elle y a vu deux atouts majeurs malgré sa désuétude : il est traversant, donc très lumineux, et sa hauteur sous plafond de près de quatre mètres lui conférait alors un potentiel certain.
"Ce plafond haut donnait la possibilité de penser les volumes en mètres cubes plutôt qu'en mètres carrés", nous confie l'architecte.
"Le but de cette rénovation était de transformer un appartement deux pièces en un trois pièces ainsi que de créer des rangements car en l'état, ce logement n'avait pas un placard", poursuit-elle.
Le moins que l'on puisse dire c'est que Cécile Marcon a tiré avantage de cette configuration. Plus qu'une mezzanine, elle créé un véritable étage supplémentaire qui accueille une nouvelle chambre et un dressing ainsi que des rangements intégrés au bâti dans tout le logement.
Découvrez les détails de cette réalisation en images, dans les pages suivantes.
 
Fiche technique de la rénovation :
Rénovation d'un appartement canut
Maître d'œuvre : Cécile Marcon, architecte
Maître d'ouvrage : Privé
Transformation d'un T2 en T3 :
Création d'une mezzanine aménagée en chambre supplémentaire et dressing
Installation d'une cheminée intégrée dans l'escalier menant à la mezzanine
Surface d'origine : 43m2 carrez
Surface après travaux : 53m2 (dont 48m² carrez)
Localité : Lyon (69)
Rénover un appartement : un ancien atelier transformé en duplex fonctionnel

Des pièces qui gardent leur emplacement original tout en pénéficiant d'un réaménagement total

Des pièces qui gardent leur emplacement original tout en pénéficiant d'un réaménagement total - Rénovation appratement canut
Des pièces qui gardent leur emplacement original tout en pénéficiant d'un réaménagement total - Rénovation appratement canut © Cécile Marcon
Afin de transformer le T2 en T3, Cécile Marcon n'a pas eu besoin de modifier la distribution des pièces. Le plus gros du travail a été de créer un étage supplémentaire en utilisant ingénieusement la hauteur sous plafond de l'appartement.
C'est au-dessus des pièces de service (cuisine et salle de bains, ici en haut du plan), qu'a été créé le deuxième étage. Les pièces issues de la séparation des 3,85 mètres de hauteur restent confortables avec 1,95 mètre dans la cuisine et la salle de bains et 1,80 mètre pour la chambre et le dressing.
Ainsi, l'architecte a gagné près de 10 m2 de surface, passant de 43 à 53 m2 (dont 48 m2 carrez).
Des pièces qui gardent leur emplacement original tout en pénéficiant d'un réaménagement total

Un plafond extra-fin soutenu par des poutres métalliques

Un plafond extra-fin soutenu par des poutres métalliques - Rénovation appratement canut
Un plafond extra-fin soutenu par des poutres métalliques - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
Pour soutenir les pièces supplémentaires sans perdre trop de hauteur sous-plafond, le défi de l'architecte était de réaliser un plafond le plus fin possible. L'épaisseur choisie pour le parquet flottant est de 12 cm, il a donc fallu opter pour des poutres métalliques afin d'assurer la solidité du plancher de la chambre.
"Les poutres métalliques constituent également un choix esthétique. Je trouve cette matière moins rustique et plus originale que le bois", précise l'architecte.
Un plafond extra-fin soutenu par des poutres métalliques

Une cuisine agréable à vivre et intime avec ses 1m95 de hauteur sous plafond

Une cuisine agréable à vivre et intime avec ses 1m95 de hauteur sous plafond - Rénovation appratement canut
Une cuisine agréable à vivre et intime avec ses 1m95 de hauteur sous plafond - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
Les 1,95 m2 de hauteur de la cuisine font de cette pièce un lieu intime et convivial. "Bien que le plafond soit plus bas que la moyenne, cet espace est agréable à vivre. Je dois même avouer que c'est ma pièce préférée de l'appartement", nous confie Cécile Marcon, l'architecte du projet.
L'idée d'ouvrir la cuisine sur le salon a été envisagée, notamment pour éviter une quelconque impression de confinement. Mais au final, l'architecte a fait un tout autre choix.
"Conserver une cuisine séparée était une décision bien réfléchie. Bien qu'elle soit petite, l'on peut manger dans cette pièce grâce à une table en dur, encastrée dans le mur. De plus la grande fenêtre offre une ventilation plus que suffisante", explique Cécile Marcon.
Une cuisine agréable à vivre et intime avec ses 1m95 de hauteur sous plafond

D'indispensables rangements intégrés dans toute la maison

D'indispensables rangements intégrés dans toute la maison - Rénovation appratement canut
D'indispensables rangements intégrés dans toute la maison - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
La cuisine est un bon exemple des aménagements créés de toute pièce par l'architecte Cécile Marcon.
Le gros point noir de cet appartement, selon l'architecte était son absence manifeste de rangements. Pour palier ce manque, Cécile Marcon a dessiné des étagères et des niches intégrées, dans tout le logement, comme ici, dans la cuisine. Pour des raisons financières, elle a utilisé du béton cellulaire.
"L'on pourrait penser que créer des rangements en béton empièterait sur l'espace disponible. Mais parfois pour gagner de la place et rendre un appartement plus fonctionnel, il faut en sacrifier", nous rappelle l'architecte.
D'indispensables rangements intégrés dans toute la maison

Un ancien salon complètement démodé

Un ancien salon complètement démodé - Rénovation appratement canut
Un ancien salon complètement démodé - Rénovation appratement canut © Cécile Marcon
Dans l'appartement tel que Cécile Marcon l'a récupéré, rien n'avait changé depuis quarante ans.
Un papier peint démodé recouvrait les murs, un sol en plastique avait été collé dans toutes les pièces, et un faux-plafond en carton venait alourdir l'espace.
Un ancien salon complètement démodé

Un salon cosy et modulable

Un salon cosy et modulable - Rénovation appratement canut
Un salon cosy et modulable - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
Le nouveau salon, entièrement repensé par l'architecte, est constitué d'un espace piano, détente et d'une salle à manger. À l'image du reste de l'appartement, il est assez épuré, avec ses murs blanc et ses meubles peu présents visuellement. C'est un lieu de réception idéal qui bénéficie de beaucoup de luminosité grâce à son exposition sud.
"Ici, je n'ai pas voulu créer de mobilier de rangement intégrés. J'ai souhaité conserver un maximum de flexibilité, afin que cet espace puisse être réinventé au gré des envies", précise Cécile Marcon.
Un salon cosy et modulable

Une partie salle à manger pour recevoir

Une partie salle à manger pour recevoir - Rénovation appratement canut
Une partie salle à manger pour recevoir - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
Bien que la cuisine soit aménagée de telle sorte que l'on puisse y manger au quotidien, l'espace salle à manger est indispensable dans la pièce à vivre, pour recevoir ses invités.
Ici, des niches de rangements en béton ont été créées sous les fenêtres, pour les DVD et les livres de poche.
Une partie salle à manger pour recevoir

Une entrée comme un coin détente autour du feu

Une entrée comme un coin détente autour du feu - Rénovation appratement canut
Une entrée comme un coin détente autour du feu - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
L'entrée est pensée comme une pièce à part entière. Elle est à la fois confortable et fonctionnelle. L'architecte a dessiné un banc en béton intégrant des niches pour les chaussures. Ce dernier est orienté face à l'insert à bois, incrusté dans l'escalier pour profiter d'un moment de détente en rentrant chez soi.
Le conduit de cet insert passe par la chambre, longe le dressing pour redescendre dans la salle de bains (voir le plan page 2).
"Le banc, en plus de son rôle fonctionnel, est également présent pour structurer l'espace. Avant l'on entrait directement dans le salon et il n'y avait pas de chemin d'accès à la salle de bains", souligne l'architecte.
De plus, l'entrée est l'espace par lequel l'on accède à l'étage. Pour ce faire, un escalier en béton aux larges et hautes marches a été construit.
"J'ai préféré un escalier qui n'est pas tout à fait dans les normes en matière de dimensions et de hauteur des marches pour une question de confort. J'ai trouvé cela plus facile de grimper sur cette sorte de 'gros Lego' que sur des marches plus étroites", nous explique Cécile Marcon.
Une entrée comme un coin détente autour du feu

Une mezzanine comme un étage supplémentaire

Une mezzanine comme un étage supplémentaire - Rénovation appratement canut
Une mezzanine comme un étage supplémentaire - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
En haut de ces hautes marches, l'on accède directement à un espace nuit, une chambre de 1,80 m de hauteur simple et épurée. "Pour moi, une si petite chambre doit comporter peu d'éléments qui peuvent gêner et encombrer", nous précise l'architecte. Ici, elle ne comporte qu'un lit, une table de chevet et quelques rangements.
Pour la sécurité, le garde-corps de 25 cm en béton, est complété par des cordages qui apportent une touche graphique à l'ensemble, tout en laissant passer la lumière (la chambre ne bénéficiant pas d'ouvertures). Enfin, afin de préserver l'intimité visuelle, des rideaux ont été installés.
Les poutres claires, visibles en haut de la photo, sont d'origine et ont été découvertes par l'architecte après avoir cassé le faux-plafond.
Une mezzanine comme un étage supplémentaire

Un sol effet béton ciré qui contraste avec le blanc des murs

Un sol effet béton ciré qui contraste avec le blanc des murs - Rénovation appratement canut
Un sol effet béton ciré qui contraste avec le blanc des murs - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
Un sol effet béton ciré qui contraste avec le blanc des murs
Pour une harmonie dans tout l'appartement, un sol unique a été choisi : une chape de ragréage verni imitant le béton ciré.
Son aspect irrégulier contraste élégamment avec les constructions en béton et les murs très lisses et blancs.
Un sol effet béton ciré qui contraste avec le blanc des murs

Une chambre aérée et pratique qui tire partie de la hauteur sous-plafond

Une chambre aérée et pratique qui tire partie de la hauteur sous-plafond - Rénovation appratement canut
Une chambre aérée et pratique qui tire partie de la hauteur sous-plafond - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
La chambre du bas a conservé sa hauteur sous plafond originale de près de 4 mètres. Elle est tout en longueur, comme un couloir. D'un côté l'on retrouve un coin bureau et de l'autre, des rangements.
Pour que les meubles ne se perdent pas dans ces volumes atypiques et pour plus d'intimité, l'architecte a rehaussé le lit à l'aide d'une estrade en béton qu'elle a elle-même dessiné.
Une chambre aérée et pratique qui tire partie de la hauteur sous-plafond

Une ancienne salle de bains vieillissante

Une ancienne salle de bains vieillissante  - Rénovation appratement canut
Une ancienne salle de bains vieillissante - Rénovation appratement canut © Anne Thomé
Avant la rénovation, la salle de bains était tout à fait obsolète. Le bac de douche était à 40 cm de sol et la couleur totalement passée.
Une ancienne salle de bains vieillissante

Une salle de bains rétro-chic

Une salle de bains rétro-chic - Rénovation appratement canut
Une salle de bains rétro-chic - Rénovation appratement canut © Cécile Marcon
"S'il y avait bien une chose à conserver dans la salle de bains, c'était ce magnifique lavabo des années 40", s'enthousiasme Cécile Marcon. Et en effet, c'est bien le seul élément que l'architecte ait conservé dans cette pièce.
L'ancien bac a été remplacé par une douche à l'italienne avec caniveau et la peinture a entièrement été refaite, notamment avec de la peinture pour piscine.
La pièce arbore désormais un style rétro-chic.
Une salle de bains rétro-chic
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic