L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Par C. Chahi Bechkri
,
le 6 janvier 2014
L'ancienne loge de gardien est méconnaissable. Depuis le plancher jusqu'au plafond en passant par les ouvertures, tout a été transformé pour en faire un duplex lumineux. Retour sur une métamorphose orchestrée par Géraldine Contet, architecte d'intérieur, et Florent Amsellem, ingénieur.
Géraldine Contet et Florent Amsellem travaillent en duo. Elle est architecte d'intérieur, lui ingénieur. Pour mener à bien les projets qui leur sont confiés, ils mettent en commun leurs compétences respectives : elle lance les idées aménagement, lui les valide ou pas en fonction de la faisabilité technique. "C'est un échange permanent mais en général nous tombons vite d'accord", indique Géraldine Contet. L'appartement dont ils se sont récemment occupés dans le quartier Jean Jaurès à Lyon ne déroge pas à la règle.
La suite de l'article et plus de photos en pages suivantes.
Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Deux biens réunis en un

Deux biens réunis en un - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Deux biens réunis en un - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Dès leur première visite sur place, un certain nombre d'éléments sont apparus à leurs yeux comme des évidences. "Le lot acheté se composait de deux biens distincts : une ancienne loge de gardien d'une quinzaine de m2 et un local technique de 8 m2. Le propriétaire ne souhaitait faire rénover que le premier or, pour accroître la surface habitable, nous avons décidé d'exploiter les deux".
Deux biens réunis en un

Surface agrandie - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Surface agrandie - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Surface agrandie - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
En reliant les deux biens, la surface de l'appartement passe ainsi de seulement 14m2 à 22 m2.
Ici, une vue extérieure de l'appartement. Ayant été l'ancienne loge du gardien, l'on comprend mieux pourquoi il est attenant à un immeuble.
Surface agrandie - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Création d'un escalier à pas décalés

Géraldine Contet et Florent Amsellem
Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Pour relier les plateaux l'un à l'autre, un escalier a été créé. La percée de la trémie étant une opération délicate, elle a été minutieusement étudiée par Florent.
Certains dommages collatéraux n'ont cependant pas pu être évités. Il a ainsi fallu refaire entièrement la chape qui s'est révélée en trop mauvais état pour pouvoir être conservée. Le carrelage existant s'étant effrité lors des travaux, il a été déposé et remplacé par un autre plus actuel.
Création d'un escalier à pas décalés

Escalier multifonctions - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Escalier multifonctions - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Escalier multifonctions - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Pour gagner un maximum de place, Géraldine Contet et Florent Amsellem ont opté pour un modèle à pas décalés. Ils ont également décidé de lui faire jouer plusieurs fonctions : en haut, son garde-corps sert de bar et en bas, ses marches sont creuses de manière à pouvoir être utilisées comme des rangements. Il devient ainsi l'une des pièces maîtresses de l'appartement.
Escalier multifonctions - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Un appartement oppressant

Un appartement oppressant - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Un appartement oppressant - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Le manque de luminosité est également apparu très vite comme une évidence aux yeux de Géraldine et Florent. "L'appartement du haut était étroit, bas de plafond - seulement 2,20 de hauteur - et pourvu de toutes petites ouvertures ce qui le rendait oppressant", se rappelle l'architecte d'intérieur. Un problème que le duo a décidé de résoudre en déployant les grands moyens.
Un appartement oppressant

Déplafonnement - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Déplafonnement  - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Déplafonnement - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
En plus de déplafonner la pièce principale, Géraldine et Florent ont fait installer deux fenêtres deux sur le toit et agrandi les ouvertures existantes.
L'opération de déplafonnement s'est révélée doublement gagnante puisqu'en plus d'apporter de la luminosité à l'appartement, elle a permis de rendre apparente une très belle charpente en bois.
Déplafonnement - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Eclairage artificiel - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Eclairage artificiel - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Eclairage artificiel - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Parallèlement, un important travail a été effectué sur l'éclairage artificiel de manière à ce que l'appartement soit autant agréable à vivre de jour que de nuit. Géraldine en a mis, comme elle aime à dire, "aux points stratégiques" : au-dessous et en dessous des meubles pour mieux mettre en valeur leurs lignes et magnifier la charpente, dans l'escalier pour sécuriser l'accès...
Eclairage artificiel - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Plan fluide et dégagé

Plan fluide et dégagé - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Plan fluide et dégagé - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Concernant le plan de l'appartement, Géraldine et Florent ont privilégié la fluidité et le dégagement des espaces.
Plan fluide et dégagé

Pièce à vivre vs chambre

Pièce à vivre vs chambre - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Pièce à vivre vs chambre - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Le plateau supérieur se présente comme une grande pièce à vivre ouverte comprenant une cuisine toute en linéaire, un coin repas et un salon dont les contours sont délimités par l'escalier. Il abrite également une petite salle de bains (voir pages suivantes). L'espace y a été encore une fois extrêmement optimisé avec des équipements tels qu'une mini-vasque ou encore une douche de seulement 80 x 90 cm. Le local du bas, quant à lui, a été transformé en chambre. "L'idée était d'encombrer le moins possible les pièces pour dégager un maximum d'espace à vivre", commente l'architecte d'intérieur.
Pièce à vivre vs chambre

Mini salle de bains

Mini salle de bains - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Mini salle de bains - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Mini salle de bains

Mini salle de bains

Mini salle de bains - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Mini salle de bains - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
L'on ne manquera pas d'être surpris par le diamètre de la vasque : ultra réduit !
Mini salle de bains

De lourdes interventions

De lourdes interventions - Géraldine Contet et Florent Amsellem
De lourdes interventions - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Au final, le chantier - dont le budget s'élève à environ 45.000 euros - aura engendré de lourds travaux : création des ouvertures en toiture, remplacement des menuiseries, isolation, suppression du plafond, refonte de la chape, plomberie et électricité à neuf... Une longue liste d'interventions qui rendent aujourd'hui l'appartement méconnaissable.
De lourdes interventions

Fiche technique - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux

Fiche technique - Géraldine Contet et Florent Amsellem
Fiche technique - Géraldine Contet et Florent Amsellem © Géraldine Contet et Florent Amsellem
Lieu : Lyon
Surface : 22 m2
Programme : rénovation d'une ancienne loge de gardien
Détails : création des ouvertures en toiture, remplacement des menuiseries, isolation, cloisonnement, plomberie et électricité à neuf, carrelage et agencement
Durée des travaux : 5 mois
Budget : entre 40.000 et 45.000 euros
Maître d'œuvre : Géraldine Contet et Florent Amsellem (www.gcfaarchitecture.blogspot.fr)
Fiche technique - Une ancienne loge de gardien transformée en duplex lumineux
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic