L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un meuble de rangement sur-mesure structure un appartement rénové

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 5 mars 2018
Pour restructure un appartement des années 70, l'architecte d'intérieur Glenn Medioni a conçu un meuble qui dessert plusieurs espaces. Décloisonné, le bien est aujourd'hui centré sur un mur en claustra, qui dissimule deux chambres et une salle de bains derrière une cloison géométrique.
Dans cet appartement parisien datant des années 70, tout était à refaire - ou presque. "Le bien était resté dans son était d'origine, et conservait plusieurs couloirs inutiles", nous explique Glenn Medioni, l'architecte d'intérieur chargé par le propriétaire de rénover intégralement les lieux.
Perte de place, donc, et manque de circulation de la lumière naturelle, étaient deux défauts majeurs dans ce bien par ailleurs plein de charme. Tout le travail de l'architecte d'intérieur a consisté en un décloisonnement partiel, une optimisation de la circulation, et la création de rangements. Pour cela, Glenn Medioni a notamment joué avec des cloisons ajourées, et créé un meuble sur-mesure qui zigzague de l'entrée au salon...
Un meuble de rangement sur-mesure structure un appartement rénové

Dans l'entrée, un vide-poches unique en son genre

Un meuble sur-mesure jaune et un claustra pour repenser un appartement
Un meuble sur-mesure jaune et un claustra pour repenser un appartement © Pascal Otlinghaus
Le credo de Glenn Medioni ? "Développer l'expérience plutôt que l'aspect décoratif". Et c'est une véritable expérience sensorielle qu'il propose dans l'appartement des Buttes Chaumont. Dès l'entrée (ici, à droite, hors champ), on découvre un meuble sur-mesure, qui courre le long des murs de la pièce à vivre. Une fente (ici, à droite) tient lieu de vide-poches original.
A gauche, on devine un surprenant claustra...
Dans l'entrée, un vide-poches unique en son genre

Un meuble multifonction qui tient lieu de bureau

Un bureau intégré dans le meuble de rangement
Un bureau intégré dans le meuble de rangement © Pascal Otlinghaus
Au premier angle, le meuble sur-mesure se transforme en bureau design. "La couleur jaune a fait débat, mais nous avons choisi une teinte dynamique qui contraste avec les matériaux nobles, comme le parquet en chêne huilé", souligne Glenn Medioni.
Un meuble multifonction qui tient lieu de bureau

Un cube de rangement qui structure le salon

Un cube de rangement qui structure le salon - Une meuble sur-mesure pour restructure un appartement parisien
Un cube de rangement qui structure le salon - Une meuble sur-mesure pour restructure un appartement parisien © Pascal Otlinghaus
Dans sa plus grande partie, le meuble comporte de nombreux rangements : il devient alors bibliothèque, buffet, puis meuble TV. Le tout, dans un style très contemporain qui tranche avec les matériaux bruts : bois au sol, métal côté cuisine (ici à droite), et luminaires industriels.
Il forme ainsi un cube qui se détache visuellement des murs, "comme une structure en lévitation", confie l'architecte d'intérieur.
Un cube de rangement qui structure le salon

Un meuble TV avec coin détente

Une meuble sur-mesure qui se transforme en espace détente
Une meuble sur-mesure qui se transforme en espace détente © Pascal Otlinghaus
Enfin, la structure se transforme en un meuble TV bas associé à une assise, qui pourrait s'apparenter à un espace de lecture. "Plus l'on avance, plus l'on s'approche de la détente", détaille Glenn Medioni.
Les niches sont rétroéclairées, pour mettre en valeur la couleur jaune.
Un meuble TV avec coin détente

Un claustra pour dissimuler les pièces

Un claustra pour dissimuler les chambres et la salle de bains
Un claustra pour dissimuler les chambres et la salle de bains © Pascal Otlinghaus
Sur le mur d'en face, c'est le bois qui prédomine sur toute la longueur. "L'accès à toutes les pièces se faisant à présent à partir de la pièce à vivre, j'ai choisi de dissimuler les chambres et la salle de bains derrière un claustra", justifie Glenn Medioni. Des tasseaux verticaux, pour les murs, et des tasseaux en biais à 45° pour les portes, inspirés par l'art cinétique.
Un claustra pour dissimuler les pièces

Une double porte pour dissimuler la chambre parentale

Derrière la porte claustra, une chambre parentale
Derrière la porte claustra, une chambre parentale © Pascal Otlinghaus
Le claustra, devenu colonne vertébrale de l'appartement, permet également de jouer avec l'ombre et la lumière. Une double porte a ainsi été installée pour accéder à la chambre parentale. En fermant simplement le premier coulissant, en tasseaux de bois, on dissimule l'espace nuit sans entraver la lumière ; en fermant la seconde porte, on rétablit l'intimité du lieu.
Une double porte pour dissimuler la chambre parentale

Des jeux de lumière grâce au claustra en bois

Jeu de lumière grâce à un claustra
Jeu de lumière grâce à un claustra © Pascal Otlinghaus
Lorsque la seconde porte est ouverte, la chambre parentale profite ainsi de la lumière provenant de la baie vitrée côté salle à manger. Les rayons du soleil jouent alors avec les lignes géométriques...
Des jeux de lumière grâce au claustra en bois

Une salle de bains épurée en noir et blanc

Une salle de bains épurée qui joue sur le contraste
Une salle de bains épurée qui joue sur le contraste © Pascal Otlinghaus
La porte suivante mène à la salle de bains. Ici, Glenn Medioni a opté pour des matériaux nobles, dans un style épuré : Corian blanc pour le plan, robinetterie minimaliste signée Ritmonio, sèche-serviette dissimulé dans un ton sur ton, etc. Au sol, le carrelage en petites tomettes devient progressivement noir à mesure que l'on approche... des WC, très discrets, dans un coin totalement noir.
Une salle de bains épurée en noir et blanc

Entre lumière et discrétion, une porte ajouré pour la salle de bains

Une porte double pour séparer la salle de bains du couloir
Une porte double pour séparer la salle de bains du couloir © Pascal Otlinghaus
Sous le plan vasque, des portes en noyer sans poignées dissimulent les rangements... mais aussi, le lave-linge, derrière une porte blanche. Comme pour la chambre, une double porte referme la pièce, avec un claustra et une vitre dépolie.
Entre lumière et discrétion, une porte ajouré pour la salle de bains

Une chambre pour enfant aux couleurs toniques

Une chambre d'enfant colorée et moderne
Une chambre d'enfant colorée et moderne © Pascal Otlinghaus
Une chambre pour enfant a également été aménagée, en jouant sur des mélanges de coloris vifs. Glenn Medioni a lui-même dessiné la structure qui aménage la pièce, et tient lieu à la fois de bureau, de lit surélevé, de penderie et d'espace de jeu.
Une chambre pour enfant aux couleurs toniques

Une cuisine semi-ouverte et discrète

Une cuisine noir et blanc tout en discrétion
Une cuisine noir et blanc tout en discrétion © Pascal Otlinghaus
Côté cuisine, enfin, l'architecte d'intérieur a opté pour un blanc intemporel et des placards sans poignées ultra élégants. Toujours avec l'idée de cacher les éléments disgracieux, Glenn Medioni a imaginé deux structures en verre avec des néons pour rendre invisibles les gaines techniques. Dernière touche géométrique : le parquet, posé avec un angle de 45°, confirme l'originalité de cet appartement rénové.
 
Fiche technique :
Programme : rénovation intégrale et décloisonnement
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Agence Glenn Medioni
Surface : 70 m2
Lieu : Paris
Budget : non communiqué
Une cuisine semi-ouverte et discrète
Nous vous recommandons

Découvrez 10 idées inspirées pour meubler et décorer avec style les abords de votre piscine.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic