L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Abattre une cloison

le 16 mai 2011
Abattre cloison
Abattre cloison © MF
Abattre une cloison en panneaux de plâtre, en briques ou en parpaings ne présente pas de difficultés particulières. Il faut cependant se méfier des câbles et des canalisations cachés, et de la poussière.
Les précautions à prendre
Ne pas toucher à n'importe quel mur ! Vérifier qu'il s'agit bien d'une cloison à abattre, et non d'un mur porteur. Pour les distinguer, il faut savoir qu'une cloison est mince de 7 à 8 cm, et est destinée à séparer une pièce d'une autre tandis qu'un mur porteur est épais de 20 cm au minimum. Si on abat un mur porteur de manière irresponsable, les conséquences peuvent être graves. En cas de doute, faire appel à un professionnel.

Protéger le sol avec des bâches

Vérifier bien en inspectant, avant d'abattre la cloison, qu'aucun câble ni canalisation n'y passe. Voir dans les pièces voisines, surtout la pièce contigüe, la présence d'arrivées de gaz, d'électricité et d'eau. Si tel est le cas, mettre à jour avec un marteau et un burin et avec beaucoup de précautions, le parcours du tuyau ou de la canalisation afin de ne pas les endommager.

Faire tomber la cloison

Si la cloison à abattre est en panneaux de plâtre, repérer les rails métalliques assurant le maintien des plaques entre elles, au sol et au plafond, les dévisser au tournevis ou à la visseuse électrique, puis retirer les plaques.
Si la cloison est faite de briques, de parpaings ou de carreaux de plâtre, la découper le plus près possible du plafond avec une tronçonneuse à disque ou au burin. Ensuite, desceller les briques, parpaings ou carreaux avec un marteau et un burin, toujours en partant du haut.
Autre possibilité : démolir la cloison à la masse, mais cette technique provoque énormément de poussière et de gravats.

Le truc du pro :

Un détecteur de métaux permet de déceler la présence de rails des panneaux de plâtre mais aussi de fils électriques, tuyaux ou autres canalisations métalliques (attention, certaines conduites d'eau peuvent être en PVC et elles ne sont pas détectables de la sorte).

Fiche technique :

Niveau de difficulté : facile
Matériel nécessaire :
- bâches
- tournevis ou visseuse électrique
- détecteur de métaux (éventuel)
- marteau ou masse
- burin
- tronçonneuse à disque (éventuel).

Budget à prévoir hors achat de matériel :

0 € si on fait tout soi-même ;
Plusieurs centaines d'euros quand on fait appel à un professionnel.
Temps passé :
En fonction de la taille de la cloison, de plusieurs heures à plusieurs jours.
Abattre une cloison
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic