L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tout savoir sur l'aspiration centralisée

Par C. Chahi Bechkri
,
le 1 septembre 2011
L'aspiration centralisée existe depuis près de vingt ans en France pourtant, ce système de nettoyage reste très mal connu des particuliers. Comment fonctionne-t-il ? Combien coûte-il ? Quels travaux engendrent son installation ? Autant de questions fréquemment posées et auxquelles Maison à part a décidé de répondre.
Si pour vous ménage rime avec corvée, la solution de l'aspiration centralisée devrait vous intéresser. Grâce à elle en effet, vous allez pouvoir enlever la poussière de toutes les pièces de votre maison sans savoir à traîner derrière vous un appareil lourd et bruyant ni à dérouler un fil dans lequel vous risquez à tous moments de vous prendre les pieds.
Il vous suffira de vous munir d'un flexible que vous brancherez à des prises préalablement implantées chez vous à des endroits stratégiques. "L'un des avantages de l'aspiration centralisée est qu'elle offre une liberté totale de mouvement", argumente Philippe Epitalbra, directeur général de Générale d'aspiration, entreprise spécialisée dans la fabrication de ce genre de système.

Un foyer sur trois équipé au Canada

Si cet équipement reste mal connu en France, il s'est en revanche fortement développé dans les pays de l'Europe du nord, en particulier en Finlande, et au Canada. Là-bas en effet, près d'un foyer sur trois en serait équipé. Un chiffre record par rapport à la France où - d'après les estimations des professionnels du secteur - seulement un foyer sur cinquante a adopté cette technologie. "Au Québec, l'aspiration centralisée s'est complètement démocratisée, témoigne Benoît Simmoney, directeur commercial adjoint chez Cyclo Vac. On la trouve aussi bien dans les logements neufs qu'anciens et y compris dans ceux destinés au marché locatif. D'ailleurs, lorsque les gens déménagent d'un endroit pour aller dans un autre, ils emportent quasiment systématiquement avec eux leur centrale d'aspiration". Une situation dont la France est encore loin !
Travaux longs et coûteux, performances moins bonnes qu'avec un aspirateur traîneau, entretien contraignant... Il faut dire que bien des idées préconçues circulent à propos de ce système. Vraies ou fausses ? Maison à part a décidé de faire le tri.
Pour en savoir plus sur l'aspiration centralisée, cliquez sur la page suivante.
Tout savoir sur l'aspiration centralisée

Aspiration centralisée : définition

Générale d'Aspiration
Générale d'Aspiration © Générale d'Aspiration
Lorsque l'on parle d'aspiration centralisée, on parle en réalité d'un ensemble constitué d'une centrale d'aspiration - appareil de la taille d'un gros aspirateur que l'on installe de préférence dans une pièce technique : un sous-sol, un garage ou une buanderie, par exemple - et de prises réparties dans l'habitation qui sont reliées à elle par l'intermédiaire d'un réseau de canalisations en PVC.
Lors de l'installation, le but du jeu sera, bien entendu, de réussir à camoufler le mieux possible les tubes. "Un système d'aspiration centralisée peut être rendu complètement invisible, assure Benoît Simmoney de Cyclo Vac. On peut faire passer les canalisations dans des placards, dans des gaines techniques, les cacher dans des combles ou des faux plafonds. Bref, il y a plein d'endroits où l'on peut les dissimuler".
La suite de l'article en page suivante.
Aspiration centralisée : définition

Le fonctionnement d'une aspiration centralisée

Le fonctionnement d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration
Le fonctionnement d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration © Générale d'Aspiration
Le fonctionnement d'un système d'aspiration centralisée est extrêmement simple puisqu'il suffit de se munir d'un flexible et de le brancher sur les fameuses prises préalablement installées dans la maison. L'utilisateur n'a même pas besoin de toucher à la centrale d'aspiration ni d'appuyer sur un bouton pour le faire fonctionner. Comme cette dernière reste en veille permanente, il peut aspirer dès que la connexion entre le flexible et la prise est établie.
En général, les flexibles mesurent aux alentours de 8 mètres ce qui permet de couvrir une surface comprise entre 40 et 50 m2. Inutile donc d'installer des prises d'aspiration dans toutes les pièces de la maison ! Dans une maison de 120 m2, il suffira d'en prévoir trois à des endroits stratégiques pour aspirer tout l'espace habitable. "Le plus pratique, lorsque la surface à couvrir est grande, est d'en installer une au niveau des pièces de jour, une autre au niveau des pièces de nuit et la dernière à proximité du garage ou du sous-sol", conseille Benoît Simmoney. "Et pour l'implantation elle-même, poursuit-il, le mieux est de privilégier un couloir, un dégagement ou un palier". "Lorsque la surface est réduite, on peut se contenter d'une seule prise mais, seulement, à condition qu'elle soit installée à une position centrale dans la maison", complète Philippe Epitalbra.
Pour lire la suite, rendez-vous en page suivante.
Le fonctionnement d'une aspiration centralisée

L'installation d'une aspiration centralisée

L'installation d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration
L'installation d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration © Générale d'Aspiration
Un système d'aspiration centralisée peut aussi bien être installé dans un logement neuf qu'ancien. Contrairement à ce que l'on peut penser en effet, son installation n'engendre pas de travaux d'une trop grande envergure. "Certains particuliers s'imaginent qu'il faut tout casser pour se faire équiper or, c'est complètement faux, assure Philippe Epitalbra de Générale d'aspiration. L'opération se résume à faire passer des tubes dans des endroits cachés de la maison autrement dit, à percer des trous, à assembler les différents éléments et à fixer le tout".
Si de nombreuses cachettes existent - sous une baignoire, dans le vide sanitaire, dans les plinthes, etc. - pour dissimuler le réseau de canalisations, la solution la plus simple dans un pavillon reste quand même d'installer la centrale d'aspiration dans le garage et les tubes au niveau du plafond de manière à pouvoir bénéficier à l'intérieur de la maison de prises au ras du sol. D'ailleurs, pour plus de discrétion, on pourra même les dissimuler sous des tapis.
Depuis le début, il est question de "maison" dans notre article mais il faut savoir qu'un système d'aspiration centralisée peut également tout à fait venir prendre place dans un appartement. Dans ce cas, la centrale est de plus petite taille et emprisonne la poussière dans des sacs au lieu d'une cuve pour une plus grande facilité d'entretien.
Avant de refermer ce chapitre, il convient de signaler que les particuliers peuvent réaliser eux-mêmes l'installation. La plupart des fabricants proposent en effet des packs prêts à poser. Centrale d'aspiration, prises, canalisations, accessoires de nettoyage... Tous les éléments nécessaires sont inclus dedans : leur nombre varie simplement en fonction de la taille de l'habitat à équiper.
La suite en page suivante.
L'installation d'une aspiration centralisée

Les avantages d'une aspiration centralisée

Les avantages d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration
Les avantages d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration © Générale d'Aspiration
L'aspiration centralisée présente de nombreux avantages pour les utilisateurs. Elle leur offre d'abord un grand confort d'utilisation puisque d'une part, les déplacements sont facilités par l'absence de traîneau et de fils et que, d'autre part, le fonctionnement de l'appareil se fait dans un silence presque complet. "On entend seulement le bruit de l'air alors qu'avec un aspirateur traineau, on entend aussi celui du moteur", commente Benoît Simmoney.
Moins de bruit donc, et paradoxalement, une plus grande puissance d'aspiration. "Comme les centrales sont des appareils fixes, nous n'avons pas de contrainte de poids du coup, nous pouvons les équiper de moteurs plus lourds et donc, plus puissants", confie Philippe Epitalbra.
Enfin, d'après tous les professionnels, l'aspiration centralisée garantit également une bonne hygiène. "Grâce à elle, l'utilisateur peut aspirer toutes les particules de poussières, y compris les plus fines, sans rejet dans les pièces habitables, explique Benoît Simmoney. Une fois aspirées, précise-t-il, elles sont évacuées directement vers la centrale où elles sont emprisonnées dans une cuve ou un sac". Pour éviter d'avoir à être en contact avec la poussière au moment de vider ces derniers, l'air aspiré peut même être rejeté à l'extérieur.
A noter que certains équipements bénéficient d'un agrément de l'AFPRAL (Association Française pour la prévention des Allergies) qui reconnaît officiellement les bienfaits qu'ils apportent aux personnes allergiques à la poussière.
Découvrez la suite de l'article en page suivante.
Les avantages d'une aspiration centralisée

L'entretien d'une aspiration centralisée

L'entretien d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration
L'entretien d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration © Générale d'Aspiration
L'entretien d'un système d'aspiration centralisée est peu contraignant. Dans le cas d'une centrale fonctionnant avec des sacs, l'utilisateur n'a qu'à les changer lorsqu'ils sont pleins. Sachant qu'ils peuvent contenir l'équivalent de 3 à 6 mois d'aspiration, l'opération devra être renouvelée deux fois par an, à raison de dix euros par sac.
Dans le cas d'un appareil équipé d'une cuve, il faudra également la vider régulièrement - environ 3 à 4 fois par an - mais, également penser à regarder si le filtre qui protège le moteur a besoin d'être nettoyé. Certains modèles sont très pratiques puisqu'ils indiquent via un écran LCD le taux de remplissage de cette cuve ou en avertissent par un signal lumineux directement sur la poignée du flexible. En l'absence de cet affichage, il existe cependant un moyen simple d'en avoir connaissance sans toucher à la centrale : si la puissance d'aspiration baisse, c'est que la cuve a besoin d'être vidée !
L'entretien d'une aspiration centralisée

Les accessoires utiles

Cyclo Vac
Cyclo Vac © Cyclo Vac
Comme toutes les installations dites "techniques", l'aspiration centralisée peut être enrichie de différents accessoires spécialement conçus pour faciliter son utilisation. Le plus pratique d'entre eux est sans conteste le flexible rétractable. Lancé sur le marché il y a quatre ans, il évite aux utilisateurs d'avoir à trouver un endroit pour ranger leur flexible.
Autre innovation pouvant s'avérer particulièrement utile : une prise située au niveau du sol pour évacuer les miettes ramassées au balai. Sachez également qu'il existe différents modèles de brosses : des brosses avec turbo conçues pour nettoyer en profondeur les tapis et les moquettes, des brosses étroites pour aspirer les fauteuils et les sièges auto (pratiques dans un garage !) ou encore des brosses à poils souples pour dépoussiérer plus facilement les vêtements.
Suite et fin en page suivante.
Les accessoires utiles

Le coût d'une aspiration centralisée

Le coût d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration
Le coût d'une aspiration centralisée - Générale d'Aspiration © Générale d'Aspiration
Le budget varie selon la taille de l'habitation, la complexité du réseau à installer et également la nature des accessoires de nettoyage choisis. Pour vous donner un ordre d'idée, sachez cependant que pour équiper une maison d'environ 120 m2, il faut, en moyenne, débourser entre 2.000 et 2.500 € (fourniture et pose comprises). Une somme qui peut être considérablement réduite en optant pour une aspiration centralisée en kit à installer soi-même. Il est en effet possible de se procurer un pack complet pour moins de 1.000 €.
Liens utiles :
www.generale-aspiration.com
www.cyclovac.fr
www.sachvac.com
www.huskyfrance.com
www.duovac.fr
www.aertecnica-france.com
Le coût d'une aspiration centralisée
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic