L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Paris Déco Off 2015 : les coups de coeur de la rédaction

Par C.C.-B., A.P. et R.N.-B.
,
le 22 janvier 2015
L'édition 2015 de Paris Déco Off est lancée ! Durant cinq jours, les grands éditeurs internationaux de la décoration ouvrent leurs portes aux professionnels mais aussi au grand public pour leur faire découvrir leurs nouveautés. Rive droite, rive gauche, la rédaction de Maison à part a sillonné les adresses du parcours. Petit aperçu de nos coups de cœur...
L'activité battait son plein en ce jeudi 22 janvier rue du Mail, sur la rive droite à Paris et dans le quartier de Saint-Germain-des-Près, rive gauche. A l'occasion de Paris Déco Off, le monde affluait en effet dans ces deux quartiers de la Capitale. Des décorateurs, des distributeurs, des journalistes mais aussi des touristes, curieux de pouvoir pénétrer dans les showrooms de décoration les plus prestigieux de la Capitale.
Des showrooms qui, pour l'occasion, s'étaient tous mis sur leur 31 : tapis rouge sortis jusque sur le trottoir, vitrines aux décors élaborées, multitude d'échantillons sortis... Et partout à l'intérieur, les mêmes discussions sur les couleurs, les matières, les motifs... On touche, on scrute, on manipule... De quoi faire tourner la tête !
Parce que les éditeurs de tissus sont particulièrement nombreux à participer à l'événement, Maison à part a décidé de se focaliser sur eux en vous présentant une sélection de coups de cœur.
Coussins effet métallisé, rideaux aux motifs vintage, papiers peints texturés et revêtement muraux en relief... Des produits haut-de-gamme pour donner une vraie touche d'élégance aux intérieurs et aux extérieurs !
Rendez-vous en pages suivantes pour découvrir notre sélection d'éditeurs favoris, à retrouver jusqu'au 26 janvier 2015...
Paris Déco Off 2015 : les coups de coeur de la rédaction

Rubelli : L'impression numérique au service de l'ancien

Collection de l'éditeur Rubelli
Collection de l'éditeur Rubelli © Rubelli
Ce qu'on a aimé : Le papier peint effet vieilli.
Les motifs en impression numérique de l'éditeur Rubelli reprennent des dessins anciens et reproduisent les couleurs et les touches de pinceau, mais aussi les craquelures et les usures décelables sur l'esquisse d'origine.
Ce qu'on peut en retenir : On dit que la mode est un éternel recommencement, c'est également valable pour les éditeurs de tissus et de papier peint. La tendance est d'aller rechercher dans le passé des motifs et des inspirations, comme ici au 19ème siècle, pour les remettre au goût du jour.
À voir chez :
Rubelli
11-13 rue de l'Abbaye
75006 Paris
Rubelli : L'impression numérique au service de l'ancien

Casamance : Des couleurs profondes et des matières riches

Collection de l'éditeur Casamance
Collection de l'éditeur Casamance © Casamance
Ce qu'on a aimé : La possibilité d'associer les rideaux aux revêtements muraux.
Le tie and dye (tendance que l'on retrouve sous de nombreuses formes chez les éditeurs de tissus), appliqué à des rideaux fins en lin apporte à la fois fraicheur et sophistication à une pièce. Le vert d'eau profond utilisé est également appliqué sur un papier peint texturé, afin de créer un intérieur coordonné.
Ce qu'on peut en retenir : L'éditeur propose de nombreux tissus et papiers à motifs originaux, chatoyant et parfois brodés. Casamance nous prouve bien que les couleurs unies ne sont pas à bannir pour autant, à condition de les décliner sur des revêtements non lisses.
À voir chez :
Casamance
55 rue de Seine
75006 Paris
Casamance : Des couleurs profondes et des matières riches

Sahco : papier peint poétique qui fait danser les murs

Papier peint Fuji
Papier peint Fuji © Zahco
Ce qu'on a aimé : Sacho s'est ici inspiré d'un motif simple : le nuage, qu'il a osé décliné à l'échelle d'un papier peint. Le résultat est un revêtement poétique qui arrive presque à faire danser le mur.
Ce qu'on peut en retenir : Les motifs les plus simples sont souvent les plus intrigants. Ce papier peint fait appel à la mémoire commune. On le retient, il marque les esprits et n'alourdit pas la pièce malgré les répétitions du dessin.
A voir chez :
Showroom Sacho
17 rue du Mail
75002 Paris
Sahco : papier peint poétique qui fait danser les murs

Alcantara : Une collection aérienne et pleine de douceur en hommage à l'eau

Collection Acqua
Collection Acqua © Alcantara
Ce qu'on a aimé : Avec la collection Acqua, Alcantara propose un univers aérien chargé de références subtiles. Les rideaux, coussins et tissus se parent de motifs aquatiques évocateurs pour créer une dynamique dans les intérieurs. L'alcantara est magnifié par des jeux de textures, d'effets de brillance, des incrustations de cristaux.
Ce qu'on peut en retenir : Cette collection prouve que l'alcantara a parfaitement sa place dans nos intérieurs. Il gagne ici en légèreté et prend un aspect précieux qui fait de lui un matériaux de choix dans les projets d'aménagement intérieur.
A voir chez :
Showroom Lelièvre
13 rue du Mail
75002 Paris
Alcantara : Une collection aérienne et pleine de douceur en hommage à l'eau

Designer's Guild : Ode à la peinture traditionnelle chinoise

Collection de l'éditeur Designer's Guild
Collection de l'éditeur Designer's Guild © Designer's Guild
Ce qu'on a aimé : Les tissus comme des tableaux d'art.
Les aquarelles et les peintures à l'encre de Chine sont à l'honneur chez l'éditeur Designer's Guild. Les paysages fleuris sont présents sur les coussins, les fauteuils, la soie et le lin, comme sur la toile d'un peintre asiatique.
Ce qu'on peut en retenir : L'éditeur Designer's Guild n'est pas connu pour ses tissus et revêtements de couleurs vives. Cependant, pour la saison printemps/été 2015, les couleurs acidulées (anis, turquoise, rose...) sont de rigueur.
À voir chez :
Designer's Guild
10 rue Saint Nicolas
75012
Designer's Guild : Ode à la peinture traditionnelle chinoise

Little Greene : L'art de combiner les papiers peints

Collection Little Greene
Collection Little Greene © Little Greene
Ce qu'on a aimé : La frise XXL à accorder avec les autres papiers peints de la marque.
Combiner trois types de revêtements différents sur un même mur avec des raccordements horizontaux et verticaux, donne une originalité qui compense l'aspect classique des papiers peints pris de façon isolée.
Ce qu'on peut en retenir : Les différents revêtements muraux se combinent et s'associent pour obtenir des intérieurs uniques. Chez Little Greene, tous les papiers peints sont raccordables et les gammes (dans des tons neutres) sont pensées pour se marier les unes avec les autres.
À voir chez :
Little Greene
21 rue Bonaparte
75006 Paris
Little Greene : L'art de combiner les papiers peints

Mark Alexander : l'élégance et le classicisme haut-de-gamme

Tissus Folio et Plush, collections 2015
Tissus Folio et Plush, collections 2015 © Mark Alexander
Ce qu'on a aimé : La beauté et le toucher à couper le souffle de certains tissus, en particulier la collection Nuance, mélange ultra léger de laine et de soie. On a adoré glissé la main sur Plush, un velours de mohair à poils longs durable aux coloris foncés (à l'image du turquoise, l'une des couleurs de 2015), ou encore Burnish, un velours tissé de fils de soie à la brillance inédite.
Ce qu'on peut en retenir : Si vous cherchez des motifs excentriques et des couleurs fluo, passez votre chemin. Mark Alexander joue sur la grande qualité de ses textiles, hautement recherchés et élaborés avec soin. Des mélanges de tissus uniques qui ravissent l'œil, y compris celui du néophyte.
A voir chez :
Mark Alexander
Galerie Catherine Houard
15, rue Saint-Benoit
75006 Paris
Mark Alexander : l'élégance et le classicisme haut-de-gamme

Nya Nordiska : rééditions vintage et nouveautés ultra techniques

Collection Creative Concept 2015
Collection Creative Concept 2015 © Nya Nordiska
Ce qu'on a aimé : La gamme Creative Concept et ses nouveautés techniques, et la collection Luxury Life qui combine l'innovation et l'élégance, à l'image du coton enduit de cuir. Coup de cœur pour les motifs rétro double face et les écailles en voilage tissées sur un coton blanc.
Ce qu'on peut en retenir : Comme souvent, Nya Nordiska nous surprend avec de réelles innovations : tissu ajouré au laser, voilage en polyester transparent, lin tissé avec du papier pour créer de l'espace une fois supprimé, trevira tissé façon raphia, etc. Mais, cette année, l'éditeur joue aussi sur la nostalgie, à l'occasion de ses cinquante ans, en rééditant ses premiers motifs (vichy, motifs géométriques, photo d'arbre) en grand format et dans des coloris modernes.
A voir chez :
Nya Nordiska
40, rue des Saints-Pères
75007 Paris
Nya Nordiska : rééditions vintage et nouveautés ultra techniques

Sandberg : le papier peint poétique et intemporel

Collection New York 2015
Collection New York 2015 © Sandberg
Ce qu'on a aimé : La collection New-York, inspirée par un voyage de l'équipe de designers. Le papier peint Raphaël rappelle la végétation de Central Park, Madison reprend le look des façades des buildings, et New-York est une version aquarelle du skyline de la ville. On a surtout craqué sur le modèle Manhattan, qui reproduit une carte à l'ancienne et joue avec les rues perpendiculaires de la Big Apple.
Ce qu'on peut en retenir : L'éditeur suédois gagne à être connu en France. Ses papiers peints sont le reflet d'inspirations simples mais touchantes, de voyages marquants ou de rencontres, comme la collection Rydal, du nom d'un village suédois autrefois berceau de l'industrie textile, et qui décline les tartan et les vichy dans des coloris intemporels. Loin des marques guidées et de leurs collections pompeuses, les séries de Sandberg sont accessibles et universelles.
A voir chez :
Sandberg
31, rue de l'Abbé Grégoire
75006 Paris
Sandberg : le papier peint poétique et intemporel

Missoni Home : quand le tissu d'ameublement s'invite à l'extérieur

Collection 2015 Poppies
Collection 2015 Poppies © Missoni Home
Ce qu'on a aimé : Missoni Home est l'un des rares éditeurs de tissus d'ameublement à oser s'aventurer sur le créneau de l'Outdoor. Un passage réussi, comme on peut le constater sur cette photo qui présente la collection Poppies, imaginée par Rosita Missoni en personne. Au programme : des fleurs stylisées en noir et blanc dont les contours sont subtilement dessinés.
A noter que les tissus habillent des pièces de mobilier - le fauteuil Virgola et le pouf Cilindro - également signées Missoni Home.
Ce qu'on peut en retenir : La frontière entre l'intérieur et l'extérieur de la maison est définitivement abolie. Désormais, l'on soigne les abords de sa maison presque aussi bien que l'intérieur. Par ailleurs, l'on remarque que le noir et blanc sont des couleurs qui s'intègrent parfaitement bien dans le jardin.
A voir chez :
Missoni Home
28 bis rue de Richelieu
75001 Paris
1er étage - interphone
Missoni Home : quand le tissu d'ameublement s'invite à l'extérieur
Nous vous recommandons

Laissez vous séduire par une habitation domotique tout confort. Volets, lumières et chauffage, tout est contrôlable à distance.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic