L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des avions Airbus transformés en meubles design

Par Stéphanie Thibault
,
le 5 avril 2019
Le fauteuil Cloud, fabriqué dans un nez d'A350
Le fauteuil Cloud, fabriqué dans un nez d'A350 © Airbus
Deux salariés d'Airbus ont eu la bonne idée de recycler les avions destinés à la casse en meubles design. Une initiative qui a donné naissance à des pièces originales, qui pourraient bientôt atterrir dans votre salon...
Ces meubles ont littéralement fait le tour du monde. Fauteuils, tables basses, luminaires... Ils ont tous été fabriquées dans des morceaux d'avions, auxquels deux salariés d'Airbus ont eu l'idée d'offrir une seconde vie. Baptisée "A piece of sky", cette collection de mobilier design a été développée au sein de Bizlab, l'incubateur de start-up d'Airbus, dans le cadre d'un projet innovant visant à valoriser les avions en fin de vie. Une initiative qui a visiblement donné des ailes aux designers qui ont répondu présent : 18 prototypes originaux ont en effet vu le jour.
Un réacteur d'A380 et des hublots d'Airbus transformés en tables basses
Un réacteur d'A380 et des hublots d'Airbus transformés en tables basses © Airbus
 
Un nez d'A350 a ainsi été transformé en confortable fauteuil rembourré, un réacteur d'A380 en table basse, des ailes en étagères, des panneaux de fuselage en buffet, des hublots en chaise ou en coiffeuse... Une façon originale de recycler le patrimoine industriel du géant de l'aéronautique européen, et qui pourrait bientôt atterrir dans votre salon. Une plateforme de réservation en ligne devrait en effet ouvrir mi-avril. Si certaines pièces sont uniques, d'autres pourront être fabriquées en série, avec une livraison prévue pour 2020.
Le fauteuil Spine X, fabriqué à partir d'une nervure d'aile, et la chaise Nimbus, utilisant des hublots
Le fauteuil Spine X, fabriqué à partir d'une nervure d'aile, et la chaise Nimbus, utilisant des hublots © Airbus
 
De quelques centaines d'euros pour les éléments les plus simples (comptez entre 700 et 800 € pour une petite table basse) à plusieurs milliers pour les plus grosses (autour de 7.000 à 8.000 € pour un fauteuil), cette première collection devrait permettre de produire environ 2.000 pièces et de recycler entre 5 et 10 avions. Sachant que 12.000 appareils doivent partir à la casse dans les années à venir, cette démarche, qui se veut avant tout artistique, devrait pouvoir décoller sans turbulence...
Un buffet réalisé avec des panneaux de fuselage d'un ancien Airbus
Un buffet réalisé avec des panneaux de fuselage d'un ancien Airbus © Airbus
 
Des avions Airbus transformés en meubles design
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic