L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Toujours plus de cambriolages en 2013

Par Valentin Boudonnet
,
le 6 mai 2013
cambrioleur securite
cambrioleur securite © Fotolia
Les systèmes de sécurité deviennent de plus en plus performants, les policiers toujours plus méfiants et pourtant le nombre de cambriolages ne cesse d'augmenter. En témoignent les chiffres du mois d'avril publiés par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP). Quelles en sont les raisons et quelles sont les villes concernées ? Réponses.
La capitale ne jouit pas d'une excellente réputation question atteinte à la personne et aux biens. Après la grève des agents de sécurité du Louvre pour protester contre les pickpockets, Paris connaît une nouvelle déconvenue dans la lutte contre la délinquance. En effet, selon le préfet de police de Paris, Bernard Boucault, le nombre de cambriolages est "en progression" depuis le début de l'année.
En réaction, le préfet a lancé un "plan d'action anti-cambriolage", qu'il a dévoilé le 22 avril 2013 au Conseil de Paris. Ce dernier mise avant tout sur "un recours accru à la vidéo-protection" et une présence plus importante des forces de l'ordre sur le terrain. Il précise par ailleurs que la lutte contre les cambriolages est désormais "la priorité numéro 1 de la Brigade anti-criminalité (BAC)."
A priori, cette stratégie, mise en place en début mars, aurait commencé à porter ses fruits puisque, selon la Préfecture de police de Paris, 16 personnes auraient été prises en flagrant délit dans la semaine du 8 au 16 avril 2013.

Un dispositif pré-plaintes élargi

Seulement cette hausse ne concerne pas que la capitale : d'après l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), l'ensemble de la France est touché. Même si l'organisme met en garde contre la fiabilité de certains résultats* et sépare les comptages en zone police de ceux en zone gendarmerie, le constat ne laisse pas de place au doute : entre avril 2012 et mars 2013, le nombre de cambriolages a encore augmenté. Mais paradoxalement, la situation est meilleure qu'en 2012.
Selon les chiffres de la police nationale issus du dernier rapport mensuel de l'ONDRP, "le nombre de cambriolages s'est accru de 5,2 % sur 12 mois en mars 2013 (soit + 6 747 de faits constatés) alors qu'il y a un an, en mars 2012, il augmentait de plus de 13 % sur 12 mois (soit + 15 258 de faits constatés)." L'augmentation est donc réelle mais plus faible que l'année précédente. Les causes restent toujours inconnues, même si le fait qu'une victime sur deux ne porte pas plainte peut éventuellement peser dans la balance.
Toutefois, pour lutter contre cette frilosité des particuliers, un système de pré-plaintes en ligne a été lancé dans plusieurs régions en 2012 et généralisé à l'ensemble du territoire le 3 mars 2013. Il a déjà convaincu de nombreuses personnes en France de se rendre dans un commissariat. La Préfecture de Paris a ainsi comptabilisé 555 pré-plaintes concernant les cambriolages depuis le lancement du dispositif. Mais l'on ne le répètera jamais assez, en matière de cambriolage et surtout en cas de départ en vacances, mieux vaut prévenir que guérir.
* Selon un communiqué de presse du Ministère de l'Intérieur datant du 26 avril 2013 "L'ONDRP a constaté des anomalies et des ruptures statistiques à la hausse dans la comparaison avec les statistiques de l'année précédente. Dès lors, les statistiques de comparaison avec l'année précédente ne sont pas fiables."
Toujours plus de cambriolages en 2013
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic