L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Immobilier : les professionnels optimistes mais prudents

le 10 mai 2016
Photo d'illustration
Photo d'illustration © xiongmao - Thinkstock
De l'avis d'une grande majorité de professionnels de l'immobilier, l'amélioration du marché du logement est indiscutable. S'ils sont optimistes pour les douze mois à venir, ils prédisent cependant une certaine stabilité tant dans les prix qu'en nombre de transactions. Détails avec le dernier baromètre Crédit Foncier/CSA.
Sur les quatre derniers mois, la tendance était clairement à l'amélioration, estiment les professionnels de l'immobilier interrogés dans le cadre du baromètre Crédit Foncier/CSA, paru ce lundi 9 mai 2016.
En effet, ils sont 81% à considérer que le marché du logement s'est amélioré (44%) ou stabilisé (37%) depuis le début de l'année. Une tendance qui s'inscrit dans la continuité de la fin d'année 2015, où 71% des répondants constataient une amélioration et une stabilité du marché. Rappelons que l'année précédente, ils étaient 61% à trouver que le marché s'était détérioré.

Les taux d'intérêt bas, source d'optimisme

Pour les douze mois à venir, là encore, l'optimisme est de rigueur. Ainsi, trois professionnels sur quatre (74%) affichent un sourire quant à l'avenir du marché du logement. Trois raisons à cela : des taux d'intérêt toujours très bas (88%), des dispositifs de soutien à l'achat qui se pérennisent (69%) et un élargissement bienvenu du PTZ depuis le 1er janvier 2016 (67%).

Le contexte économique reste incertain

Cependant, le contexte économique incertain et instable reste un point noir (92%), de même que l'évolution du pouvoir d'achat des ménages (77%) peut faire pencher la balance du mauvais côté.
Enfin, les professionnels demeurent réalistes et tablent davantage, tant dans le neuf que l'ancien, sur une stagnation au niveau des prix et du nombre de transactions. Ainsi, 69% et 57% des professionnels interrogés estiment que les prix seront stables dans les 12 prochains mois, respectivement dans le neuf et dans l'ancien ; 44% et 50% d'entre eux visent également une stabilité du nombre de transactions, respectivement dans le neuf et l'ancien.

Méthodologie

Enquête CSA pour le Crédit Foncier, réalisée du 29 mars au 8 avril 2016, par téléphone, auprès d'un échantillon représentatif de 400 professionnels de l'immobilier (agents, commercialisateurs, lotisseurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles, gestionnaires de patrimoine). Ce baromètre est réalisé tous les quatre mois, prochaine vague en septembre 2016.
Immobilier : les professionnels optimistes mais prudents
Nous vous recommandons

Pour les maisons qui ont la chance d'être implantées dans un joli cadre, la transparence est un choix pertinent.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic