L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Taxe foncière et d'habitation : dans quelles villes paye-t-on le plus ?

Par R.N.-B.
,
le 25 septembre 2014
Cette année, les montants des taxes d'habitation et foncière n'augmentent que de 0,5% en moyenne sur l'ensemble du territoire. Les disparités entre les villes restent cependant importantes. Top des villes où ces taxes sont les plus élevées.
L'automne arrive et, avec lui, la saison des dépenses ! Impôts sur le revenu, taxe d'habitation et redevance TV, taxe foncière, taxe sur les logements vacants, sont à payer à partir de septembre, et jusqu'à la mi-décembre pour la taxe d'habitation sur les résidences secondaires.
Comme chaque année, la question se pose : combien payerez-vous ? Bonne surprise cette année : selon l'Observatoire annuel du Forum de la gestion des villes, qui étudie les montants des impôts locaux de 41 agglomérations de plus de 100.000 habitants, les montants des taxes foncière et d'habitant sont quasi stables en 2014 par rapport à l'année précédente.
Dans l'ensemble, l'augmentation moyenne des impôts locaux en France s'élève à 0,5% en 2014. Cependant, les disparités restent très grande entre les villes.
Quelles sont les villes où les impôts locaux sont les plus élevés ? Celles où ils sont les plus bas ? Éléments de réponse en pages suivantes, avec les classements des villes de plus de 100.000 habitants.
Taxe foncière et d'habitation : dans quelles villes paye-t-on le plus ?

Taxe d'habitation 2014 : +0,8% en moyenne

En moyenne sur l'ensemble du territoire, la taxe d'habitation n'a augmenté que de 0,8% en 2014 par rapport à 2013. Cette hausse, bien moindre que l'année précédente (+1,7%), est cohérente avec l'inflation, selon l'Observatoire annuel du Forum de la gestion des villes. La taxe d'habitation n'a pas augmenté dans 83% des villes étudiées.
La loi de finances pour 2014 avait instauré une hausse de la valeur locative des logements de 0,9% seulement. Or, les impôts locaux sont calculés à partir de ce chiffre et du taux d'imposition voté par les communes (pour la taxe d'habitation) et les conseils généraux (pour la taxe foncière). Ce qui explique en partie la quasi stabilité des taux pour l'année.
En ce qui concerne la taxe d'habitation, gageons que les élections municipales auront contribué à la hausse très limitée des taux d'imposition... Restent de grandes disparités entre les villes, comme le montre le classement, en page suivante.
Taxe d'habitation 2014 : +0,8% en moyenne

Taxe d'habitation 2014 : de 464 € à 1.441 €

Parmi les 41 villes étudiées par l'Observatoire annuel du Forum de la gestion des villes, la taxe d'habitation médiane s'élève à 1.032 euros, pour un couple avec 2 enfants habitant un logement dont la valeur locative est égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne des logements de la commune.
Mais c'est surtout l'écart entre la taxe la plus chère et la moins chère qui surprend : en 2014, les habitants d'Argenteuil (1.441 euros) payeront trois fois plus que les Parisiens (464 euros).
On notera que la ville d'Argenteuil affiche la hausse la plus importante : +22%, en compensation de l'abandon d'un abattement mis en place par la commune il y a plusieurs années.
Top des villes de plus de 100.000 habitants où la taxe d'habitation est la plus élevée :
1 - Argenteuil : 1.441 €
2 - Nîmes : 1.273 €
3 - Montpellier : 1.256 €
4 - Marseille : 1.234 €
5 - Nancy : 1.231 €
6 - Montreuil : 1.226 €
7 - Rennes : 1.224 €
8 - Besançon : 1.213 €
9 - Amiens : 1.181 €
10 - Perpignan : 1.172 €
Top des villes de plus de 100.000 habitants où la taxe d'habitation est la moins élevée :
1 - Paris : 464 €
2 - Villeurbanne : 685 €
3 - Grenoble : 792 €
4 - Saint-Denis : 804 €
5 - Le Havre : 818 €
6 - Dijon : 823 €
7 - Mulhouse : 827 €
8 - Angers : 892 €
9 - Boulogne-Billancourt : 898 €
10 - Rouen : 899 €
Taxe d'habitation 2014 : de 464 € à 1.441 €

Taxe foncière 2014 : +0,9% en moyenne

Sur la France entière, la taxe foncière a augmenté en moyenne de 0,9%, et elle n'a pas augmenté dans 86% des départements. Là encore, la hausse est bien moindre à celle de 2013 (+2,2%), et elle s'explique par l'augmentation limitée de la valeur locative.
Mais cette stabilité a deux autres origines. D'une part, les droits de mutation en cas de vente immobilière ont augmenté dans 90 départements ; d'autre part, les conseils généraux touchent cette année un financement de l'État à hauteur de 820 millions d'euros, au titre des frais de gestion de la taxe foncière.
Comme pour la taxe d'habitation, les disparités sont importantes. Découvrez le classement des taxes foncières les plus élevées et les moins chères, en page suivante.
Taxe foncière 2014 : +0,9% en moyenne

Taxe foncière 2014 : de 599 € à 1.339 €

Comme pour la taxe d'habitation, les taxes foncières varient quasiment du simple au triple entre les impôts les plus élevés et les plus bas. La valeur médiane de la taxe est de 1.040 euros, pour un couple avec 2 enfants habitant un logement dont la valeur locative est égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne des logements de la commune.
Top des villes de plus de 100.000 habitants où la taxe foncière est la plus élevée :
1 - Amiens : 1.339 €
2 - Montpellier : 1.315 €
3 - Nîmes : 1.298 €
4 - Le Havre : 1.270 €
5 - Orléans : 1.266 €
6 - Caen : 1.263 €
6 - Perpignan : 1.263 €
8 - Angers : 1.256 €
9 - Saint-Denis-de-la-Réunion : 1.242 €
10 - Montreuil : 1.195 €
Top des villes de plus de 100.000 habitants où la taxe foncière est la moins élevée :
1 - Lille : 599 €
2 - Villeurbanne : 605 €
3 - Boulogne-Billancourt : 618 €
4 - Paris : 640 €
5 - Strasbourg : 695 €
6 - Mulhouse : 725 €
7 - Lyon : 732 €
8 - Metz : 768 €
9 - Tours : 810 €
10 - Aix-en-Provence : 883 €
Taxe foncière 2014 : de 599 € à 1.339 €
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic