L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La Marseillaise selon Jean Nouvel : une tour bleu-blanc-rouge

le 5 novembre 2018
La Tour Marseillaise, conçue par l'architecte Jean Nouvel, avec le promoteur Constructa, vient d'être inaugurée. Découverte de ce projet d'immobilier tertiaire d'exception.
La tour Marseillaise, édifice de bureaux culminant à 135 mètres de hauteur imaginé par l'architecte Jean Nouvel, vient d'être inaugurée à Marseille. Ce fait constitue "le deuxième acte d'une opération immobilière et de réhabilitation plus large, celle des Quais d'Arenc", portée par le promoteur immobilier Constructa, nous informe un dossier de presse.
L'ouvrage emblématique joue, en façade sur les couleurs du drapeau tricolore, comme son nom l'indique. Et il a même son propre compte Twitter...
Ce quartier des quais d'Arence a pour ambition de donner "le nouveau pouls économique de Marseille". "Pensée et développée en quatre actes, cette réhabilitation du front de mer marseillais sur les Quais d'Arenc a débuté avec la construction de l'immeuble Balthazar de Roland Carta, livré en 2014", nous explique-t-on.
Découvrez le projet en images.
La Marseillaise selon Jean Nouvel : une tour bleu-blanc-rouge

27 nuances de bleu

27 nuances de bleu - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
27 nuances de bleu - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
"Un dégradé de 27 nuances de bleu, de blanc et de rouge, évoque les couleurs typiques de la région : le bleu du ciel, le blanc des calanques, de la minéralité provençale, et le rouge des toits de la ville", détaillent les concepteurs.
27 nuances de bleu

"Les tours se ressemblent trop"

"Les tours se ressemblent trop" - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
"Les tours se ressemblent trop" - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Stéphane Aboudaram
"Les tours, tout autour de la terre, se ressemblent trop", observe l'architecte Jean Nouvel. "Elles paraissent souvent interchangeables et pourraient exister n'importe où. Elles qualifient trop rarement leur ville. Elles sont hautes mais anonymes. Parallélépipèdes lisses elles réfléchissent beaucoup derrière leurs murs rideaux trop brillants."
"Les tours se ressemblent trop"

Un bâtiment en "béton désarmé"

Un bâtiment en "béton désarmé" - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
Un bâtiment en "béton désarmé" - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
"Elle est en béton, mais c'est en béton désarmé - béton allégé, béton de fibres - légère comme un dessin d'architecture inachevé... Celui que l'on peut voir sur les écrans d'ordinateur avec uniquement des traits, des fils... C'est le travail d'un architecte un peu insouciant qui ne saurait comment terminer la chose !", explique l'architecte Jean Nouvel.
Un bâtiment en "béton désarmé"

Brise-soleils intégrés à la façade

Brise-soleils intégrés à la façade - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
Brise-soleils intégrés à la façade - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Stéphane Aboudaram
"Les façades sont réalisées en béton peint en 30 couleurs", explique un dossier de presse. "Le dégradé de couleurs confère à la construction une profondeur singulière. Les brise-soleils intégrés à la façade permettent d'opter pour des vitrages clairs, un avantage indéniable pour les usagers qui pourront ainsi profiter de la lumière méditerranéenne naturelle dans l'enceinte de leurs bureaux non altérée par les teintes habituellement utilisées dans ce contexte."
Brise-soleils intégrés à la façade

Illusions d'optique

Illusions d'optique - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
Illusions d'optique - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Stéphane Aboudaram
"Empruntant les démarches typiques de l'art optique et du mouvement cinétique, les 30 couleurs de la façade créent de loin une illusion d'optique, la tour se confondant soit avec le ciel soit avec l'ocre des toits marseillais. Inversement, lorsqu'on s'approche de la tour, la totalité des teintes et la complexité morphologique des façades se révèlent."
Illusions d'optique

"Soeur cadette de la tour CMA-CGM"

"Soeur cadette de la tour CMA-CGM" - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
"Soeur cadette de la tour CMA-CGM" - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
"Implantée sur les quais d'Arenc, faisant face à la mer et pointant vers le ciel, La Marseillaise de Jean Nouvel est la sœur cadette de la Tour CMA CGM de Zaha Hadid, qui lui fait face, la voisine des Docks de la Joliette, réhabilités par l'architecte Eric Castaldi dans les années 90 puis restructurés récemment par l'agence italienne Alfonso Femia 5+1AA, ainsi que de l'immeuble Balthazar de Roland Carta, architecte associé de Rudy Ricciotti pour la réhabilitation du Fort Saint-Jean (partie historique du Mucem)", estiment les concepteurs de la tour dans un dossier de presse.
"Soeur cadette de la tour CMA-CGM"

Tour Marseillaise - La Marseillaise selon Jean Nouvel : une tour bleu-blanc-rouge

Tour Marseillaise - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
Tour Marseillaise - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
La tour Marseillaise dispose des certifications environnementales HQE niveau excellent et Leed gold.
Tour Marseillaise - La Marseillaise selon Jean Nouvel : une tour bleu-blanc-rouge

Trois Pritzker pour Marseille

Trois Pritzker pour Marseille - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
Trois Pritzker pour Marseille - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
"Jean Nouvel est, avec Sir Norman Foster et Zaha Hadid, le troisième Prix Pritzker (le prix international d'architecture le plus prestigieux) à contribuer au renouveau du front de mer de Marseille", détaille un dossier de presse.
Trois Pritzker pour Marseille

La tour en chiffres (1/3)

La tour en chiffres (1/3) - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
La tour en chiffres (1/3) - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
Fondations profondes : 83 pieux d'1,5 m de diamètre sur environ 33 m de profondeur
18.800 m3 de béton pour la totalité de la tour
1.700 tonnes d'acier
2.450 tonnes de charpente métallique
600 ouvriers mobilisés au plus fort du chantier
Budget : 113.000.000 € (coût des travaux H.T.)
900 emplois
9 locataires : Aix-Marseille Provence Métropole, Haribo, Sodexo, Orange, CEPAC, SwissLife, Constructa, SNEF, WTC Marseille Provence.
La tour en chiffres (1/3)

La tour en chiffres (2/3)

La tour en chiffres (2/3) - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
La tour en chiffres (2/3) - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
135 mètres de hauteur
31 niveaux
35.000 m² de bureaux
3.850 pièces uniques aux teintes différentes de brise-soleil en BFUHP (Béton Fibré à Ultra Haute Performance)
16.000 m2 de surface vitrée
15 ascenseurs
1 restaurant inter-entreprise
1 crèche de 26 berceaux
1 stationnement vélo au rez-de-chaussée
5 commerces situés en pied d'immeuble
5 terrasses végétalisées sur les toitures
des commerces du rez-de-chaussée, aux niveaux 18,19, 20, 30 et 31
Surface SHON - 39.560 m²
La tour en chiffres (2/3)

La tour en chiffres (3/3)

La tour en chiffres (3/3) - Tour Marseillaise, Jean Nouvel
La tour en chiffres (3/3) - Tour Marseillaise, Jean Nouvel © Michèle Clavel
290 emplois directs sur le chantier, dont 42 embauches,
51.342 heures d'insertion, soit 590% de l'objectif initial,
956 heures de formations,
380 emplois induits par la construction de la tour,
100 emplois pour la mise en œuvre de la boucle d'eau de mer (un système innovant de climatisation, respectueux de l'environnement) puis 15 emplois pour son pilotage,
50 emplois pour la maintenance technique et les services (crèche,
restaurant, salle de sport),
60 emplois pour l'entretien, le nettoyage, la sûreté et la sécurité
La tour en chiffres (3/3)
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic