L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Rénové, cet ancien hôpital acceuille aujourd'hui des logements

Par F.L.
,
le 11 septembre 2019
Vue globale du carré des lettres, à La Rochelle
Vue globale du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
Le projet du carré des lettres voit un ensemble patrimonial, à La Rochelle, requalifié en logements collectifs. Explications avec l'architecte, Philippe Vaulet, de GDV architectes et urbanistes.
"Je raconte toujours un projet comme une singularité, liée à un environnement bien spécifique", explique Philippe Vaulet, architecte chez GDV architectes et urbanistes, à nos confrères de Batiactu. Il a travaillé sur la réhabilitation d'un lieu à fort potentiel patrimonial, le Carré des lettres, à La Rochelle (Charente-Maritime). Il s'agissait de transformer cet ensemble qui a servi d'hôpital pendant la seconde guerre mondiale puis d'école normale des instituteurs et de conseil général, en logements collectifs.
L'architecte a repéré l'horloge centrale en façade du bâtiment, ce qui lui donne l'idée de la disposition d'un jardin dans la cour reprenant au sol la trame d'un cadran solaire à l'aide de bandes d'herbe et de bancs. "Nous devions rendre honneur à cette cour d'honneur", résume-t-il.

Découvrez cette rénovation surprenante en images.

Cette réalisation à reçu un Trophée de la construction en 2019 dans la catégorie "Rénovation de logements collectifs".
Rénové, cet ancien hôpital acceuille aujourd'hui des logements

Raconter une histoire autour d'une rénovation

Toiture en ardoise du carré des lettres, à La Rochelle
Toiture en ardoise du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
L'architecte insiste sur la qualité de sa collaboration avec la maîtrise d'ouvrage déléguée, Espace investissement. "Ils essaient également de singulariser leurs projets, de ne pas tomber dans les effets de mode, c'est très qualitatif", assure Philippe Vaulet. "Dans des dispositifs Malraux comme ici, de nombreux investisseurs font le strict minimum, eux ont fait un effort pour rendre le lieu agréable à vivre pour les occupants : jardin de jour et de nuit, tables en place.... Les gens sont très fiers d'habiter là aujourd'hui."
Raconter une histoire autour d'une rénovation

Des logements traversants et lumineux

Vue depuis l'intérieur au carré des lettres, à La Rochelle
Vue depuis l'intérieur au carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
"Les logements sont très lumineux et presque tous traversants", indique Philippe Vaulet. "Les nombreuses fenêtres, 280 au total, ont permis de créer des logements très qualitatifs avec des échappées visuelles intéressantes."
Des logements traversants et lumineux

Des logements peu coûteux en énergie

Vue du jardin du carré des lettres, à La Rochelle
Vue du jardin du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
"Tous les logements sont alimentés par une chaufferie collective gaz située en sous-sol et distribuant chaque appartement pour le chauffage et la production d'eau chaude", précise le concepteur. "Chaque appartement est équipé d'un module thermique (MTA) d'appartement. Chaque habitant peut ainsi contrôler de manière accrue ses dépenses énergétiques. De plus l'ensemble de ces démarches garantissent des coûts énergétiques minorés d'environ 30% pour chaque occupant."
Des logements peu coûteux en énergie

Un cadre de vie "harmonieux"

Le jardin du carré des lettres, à La Rochelle
Le jardin du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
"C'est toute la philosophie du projet, de son architecture à son traitement paysagé qui a été tournée vers une logique de cadre de vie harmonieux", explique la maîtrise d'œuvre. "L'enjeu était de taille car le lieu n'était à l'origine pas destiné au logement. Nous avons ensuite travaillé la dimension sociale en réalisant un projet propice aux échanges et la communication entre résidants."
Un cadre de vie "harmonieux"

Un cadre de vie convivial

Vue du carré des lettres, à La Rochelle
Vue du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
La transformation du lieu en habitations a été imaginé de manière à favoriser les relations de voisinage.
Un cadre de vie convivial

Un arbre à préserver lors de la rénovation

Un arbre à préserver lors de la rénovation - Le jardin du carré des lettres, à La Rochelle
Un arbre à préserver lors de la rénovation - Le jardin du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
"La préservation du néflier du Japon a représenté un véritable défi puisqu'il a fallu le tailler sur trois ans et suivre les préconisations de l'ingénieur paysagiste de la ville", explique la maîtrise d'œuvre.
Un arbre à préserver lors de la rénovation

Amiante et plomb découverts lors de la rénovation

L'intérieur d'un logement au carré des lettres
L'intérieur d'un logement au carré des lettres © Sylvie Curty
Le bâtiment a été entièrement curé lors de la réhabilitation. De quoi tomber sur de l'amiante, du plomb ; mais également "cinq ou six famille de pathologies sur les planchers bois", remarque l'architecte. Les parquets installés sont en chêne, et les cuisines équipées sans coût supplémentaire pour les futurs habitants.
Amiante et plomb découverts lors de la rénovation

Une belle hauteur sous plafond

Un appartement au carré des lettres, à La Rochelle
Un appartement au carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
Certains logements disposent d'une hauteur sous plafond de 3m30. L'un des objectifs a été de faire dialoguer ancien et moderne, par exemple ici en laissant en poutre apparente la charpente d'origine.
Une belle hauteur sous plafond

Reconversion d'un ancien hôpital en logements

Reconversion d'un ancien hôpital en logements - Vue du jardin du carré des lettres, à La Rochelle
Reconversion d'un ancien hôpital en logements - Vue du jardin du carré des lettres, à La Rochelle © Sylvie Curty
Fiche technique
Maître d'ouvrage délégué : Espace Investissement
Équipe de maîtrise d'œuvre : GDV Architectes
Bureau d'études : B.E.T Atlantec, FT2E
Contractant général non réalisateur : Espace Investissement Travaux
Sous -traitants : ECBL - Entreprise de construction et bâtiment du littoral(maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment), Les Compagnons de Saint Jacques (lot rénovation façade), Le Cormier (lot menuiseries intérieures), Les Couvreurs Charentais (travaux de couverture par éléments), Dupré (lots chauffage), SNEE (lot électricité), Socobat (lot placoplâtre), Technisol B2S (lot revêtement des sols durs), Da silva (lots parquet et charpente), Ridoret (menuiserie), DL Atlantique (construction métallique), Brunereau (lot peinture), Larnaud paysage (lot espaces verts), Les Jardins modernes (lot Aménagements extérieurs), Cd'o agenceur de marques (lot aménagement intérieur - cuisine)
Surface de plancher : 3248m²
Reconversion d'un ancien hôpital en logements
Nous vous recommandons

Cloisons déposées, ouvertures agrandies, circulation facilitée... cette maison occitane a été transformée de l'intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic