L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : une maisonnette en bois lovée au fond d'un jardin centenaire

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 16 juillet 2018
Pour créer leur chambre d'hôtes en Bourgogne, un couple a fait construire un chalet en bois au fond du jardin, tout en respectant les plantes existantes. En participant activement à la construction, ils ont créé une maisonnette pleine de charme. Visite.
Quand on arrive chez Laurence et Dominique Bellouin, à Venarey-les-Laumes, en Côte-d'Or, le sourire des propriétaires est aussi chaleureux que le jardin est luxuriant. Le rôle d'hôtes semble être une évidence pour ce couple si accueillant, qui a ouvert une chambre d'hôtes trois épis dans le réseau Gîtes de France. "J'avais très envie de partir à la retraite, alors nous avons accéléré un peu notre projet d'ouvrir ce gîte", se souvient Laurence Bellouin.
Leur maison, construite entre 1913 et 1919 dans un petit village de Bourgogne tout près du site mythique de la bataille d'Alésia, possède un jardin riche et varié. Au fond, près de l'entrée, se dresse ce qui reste d'un poulailler peut-être aussi vieux que l'habitation... L'emplacement idéal pour une chambre d'hôtes à la fois isolée de la bâtisse principale, et proche de la piscine hors-sol et du spa. "Le chantier est lancé en juin 2010, avec la construction d'un muret extérieur et le coulage de la dalle", nous indique la propriétaire. Les étapes en images.
Ce poulailler très ancien a laissé sa place à une belle chambre d'hôtes
Ce poulailler très ancien a laissé sa place à une belle chambre d'hôtes © Dominique et Laurence Bellouin
 
 
Chambre d'hôtes Sous le Cerisier
26, avenue de la Gare
21150 Venarey-les-Laumes
http://souslecerisier.e-monsite.com/
Avant/après : une maisonnette en bois lovée au fond d'un jardin centenaire

Avant : un poulailler presque centenaire dans un jardin ancien

Au fond du jardin, se trouvait un vieux poulailler
Au fond du jardin, se trouvait un vieux poulailler © Dominique et Laurence Bellouin
Les propriétaires décident de déposer le poulailler, en très mauvais état, pour y faire construire un chalet en bois aux couleurs de la Bourgogne. "Mais pas question de toucher aux deux buis !" insiste Laurence Bellouin. La propriétaire a en effet trouvé trace de ces deux buissons, sur des plans datant de 1919.
C'est donc là, entre la limite de propriété et le ras des buis, que sera construite la chambre d'hôtes, sous le cerisier... au grand désespoir de l'artisan qui doit dessiner les plans de la maison en prenant compte de la végétation !
Avant : un poulailler presque centenaire dans un jardin ancien

Une maison de bois construite par un artisan local

Montage des murs de la maisonnette en bois
Montage des murs de la maisonnette en bois © Dominique et Laurence Bellouin
Avec l'aide d'un entrepreneur et de plusieurs de ses voisins, Dominique Bellouin démolit le poulailler et creuse le terrain. En revanche, c'est sans l'aide de professionnels qu'il coule la dalle de béton et prévoit les évacuations d'eau.
Le propriétaire fait ensuite appel à une entreprise de menuiserie locale pour la construction en elle-même. La société Le Menuisier de la Rochepot livre les murs et la charpente, et les monte en quelques jours à peine. Ils posent également l'isolation thermique par l'extérieur (ITE).
Une maison de bois construite par un artisan local

Des petits imprévus sur un chantier réalisé par les propriétaires

Incendie sur le chantier, il s'est mis à pleuvoir juste avant la mise hors d'eau-hors d'air !
Incendie sur le chantier, il s'est mis à pleuvoir juste avant la mise hors d'eau-hors d'air ! © Dominique et Laurence Bellouin
Tant pour des raisons d'économie que par plaisir de faire soi-même, Dominique Bellouin réalise presque tout le reste dans cette future chambre d'hôtes : pose de la pompe, électricité, peinture, pose du lambris, du bardage, des menuiseries "avec l'aide de l'entreprise", précise son épouse.
Il avance à son rythme, ce qui lui vaut des déconvenues. Une pluie imprévue quelques jours avant la mise hors d'eau-hors d'air du chantier (photo), et tout s'arrête ! "Quelques temps après, Dominique montait les lattes du plafond de l'étage, et une chute lui a valu des côtes cassées et deux mois d'arrêt", nous raconte Laurence Bellouin.
Des petits imprévus sur un chantier réalisé par les propriétaires

Après : un chalet en bois aux couleurs de la Bourgogne

La façade de la chambre d'hôte arbore un rouge de Bourgogne en peinture à l'ocre
La façade de la chambre d'hôte arbore un rouge de Bourgogne en peinture à l'ocre © Dominique et Laurence Bellouin
Le résultat est un charmant chalet de bois, lové au fond du jardin des propriétaires, à l'ombre du cerisier (ici, au premier plan) et comme appuyé contre les deux buis.
Une chambre d'hôtes parfaitement intégrée dans son environnement... et dans sa région. Dominique a en effet réalisé lui-même la peinture de l'extérieur en suivant une recette de peinture à l'ocre d'un artisan local. La maisonnette arbore ainsi un beau rouge de Bourgogne.
Après : un chalet en bois aux couleurs de la Bourgogne

Une terrasse en bois qui contourne le buis

Vue de la terrasse de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier
Vue de la terrasse de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
La terrasse en bois, qui ouvre sur le salon de la maison d'hôtes, a eu elle aussi interdiction de déloger les buis ! Elle prend donc la forme d'un L pour contourner l'obstacle végétal et arriver jusqu'à la piscine hors-sol du domaine.
Une terrasse en bois qui contourne le buis

Le charme du bois version contemporaine

La salle à manger de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier
La salle à manger de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
A l'intérieur, la maison arbore le charme du bois sans tomber dans le désuet. Dès l'entrée, on est accueillie par un espace familial de repas, ouvrant sur la terrasse par la porte-fenêtre.
Le charme du bois version contemporaine

Un salon enveloppé de lambris brut

Le salon de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier
Le salon de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
Le bois a été laissé brut pour conserver la chaleur et le naturel du matériau. La maison, ouverte aux visiteurs en avril 2012, a été entièrement décorée et meublée par les soins de Laurence Bellouin.
Un salon enveloppé de lambris brut

Une chambre double aux couleurs modernes

La chambre double de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier
La chambre double de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
Modernité oblige, la chambre se pare d'un gris tendre intemporel. Le sol souple reprend les motifs d'un bois blanchi, tandis que les rideaux apportent une touche de couleur.
Une chambre double aux couleurs modernes

Deux portes coulissantes contemporaines

La chambre donne sur la salle de bains par une porte coulissante, astuce gain de place
La chambre donne sur la salle de bains par une porte coulissante, astuce gain de place © Dominique et Laurence Bellouin
Pour gagner un maximum de place, les portes séparant la chambre du salon, et la chambre de la salle de bains, sont coulissantes. Là encore, la modernité est au programme.
Deux portes coulissantes contemporaines

Une salle de bains en camaïeu de gris avec douche à l'italienne

La salle de bains contemporaine de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier
La salle de bains contemporaine de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
Dans la salle de bains, une douche à l'italienne spacieuse structure la pièce. Le verre est à l'honneur, et les coloris de gris rendent là aussi la décoration intemporelle.
Une salle de bains en camaïeu de gris avec douche à l'italienne

A l'étage, une chambre d'enfant comme une grotte

A l'étage de la chambre d'hôtes, se cache la chambre-grotte des enfants
A l'étage de la chambre d'hôtes, se cache la chambre-grotte des enfants © Dominique et Laurence Bellouin
A l'étage de la maisonnette, le menuisier a imaginé une mezzanine pour les enfants, avec une ouverture partielle. "Pour créer l'effet d'une grotte, qui plaît beaucoup aux enfants qui viennent y séjourner", nous raconte, amusé, Dominique Bellouin.
A l'étage, une chambre d'enfant comme une grotte

Une chambre pour enfants à l'abri de la chaleur

La chambre-grotte des enfants chambre d'hôtes Sous le Cerisier
La chambre-grotte des enfants chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
Située sous les toits, la chambre des enfants est dépourvue de fenêtre pour éviter les grandes chaleurs. Ce qui renforce l'impression de cabane !
Une chambre pour enfants à l'abri de la chaleur

Une chambre d'hôtes enveloppée de bois en Bourgogne

Vue à partir de l'étage de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier
Vue à partir de l'étage de la chambre d'hôtes Sous le Cerisier © Dominique et Laurence Bellouin
Fiche technique :
Programme : Construction d'un chalet en bois sur un terrain occupé
Lieu : Côte d'Or (21)
Maître d'ouvrage : Laurence et Dominique Bellouin
Maître d'oeuvre : Le Menuisier de la Rochepot (21)
Livraison : été 2011
Surface : 45 m2
Budget : 60.000 € mobilier et équipement compris
Une chambre d'hôtes enveloppée de bois en Bourgogne
Nous vous recommandons

Quel que soit son âge, votre maison peut être rénovée au point de devenir un bâtiment basse consommation, ou BBC. Avec, pour objectif, une réduction de vos factures énergétiques, mais également un meilleur confort de vie dans une habitation bien tempérée.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic