L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Créer son gîte ou ses chambres d'hôtes : mode d'emploi

Par Manon Mercier
,
le 21 mars 2016
Créer son gîte ou ses chambres d'hôtes : mode d'emploi
1/10
Créer son gîte est un rêve pour beaucoup de Français en 2017. L'envie de changer de vie et de rentabiliser un patrimoine poussent de plus en plus de particuliers à se lancer dans cette aventure. Maison à Part vous donne des conseils précieux pour parvenir à monter un gîte dans les règles de l'art... pour que le rêve devienne réalité. Décryptage.
En plein cœur des montagnes, à proximité de la mer ou d'un lieu fréquenté pour ses paysages saisissants, les gîtes et les chambres d'hôtes poussent comme des champignons depuis quelques années. Ainsi, en France, en 2015, selon Accueillir-Magazine, "23.000 loueurs gèrent un total de 61.000 chambres d'hôtes sur l'ensemble du territoire, soit une moyenne de 2,65 chambres d'hôtes par maison d'hôtes." L'activité touristique attire de plus en plus de propriétaires et séduit les touristes friands de ce type d'hébergement.
Créer un hébergement chez l'habitant nécessite toutefois beaucoup de travail en amont. De l'étude de marché, en passant par le choix de l'aménagement intérieur ou le coût de la location, tout doit être minutieusement pensé par le porteur de projet. Investissements coûteux, travaux et mauvaise anticipation des risques peuvent rapidement faire chavirer le navire. Pour vous éviter les couacs et vous permettre d'obtenir des réponses à vos questions, Maison à Part vous éclaire sur le sujet.
A noter : En janvier 2016, selon un sondage Opinionway pour l'Union des Auto-entrepreneurs, 37% des Français envisagent d'entreprendre un jour. S'ils devaient entreprendre, 45% d'entre eux en profiteraient pour changer de domaine de compétences. D'ailleurs, 40% se verraient bien gérer une maison d'hôtes !
Plus de conseils en pages suivantes...
Créer son gîte ou ses chambres d'hôtes : mode d'emploi
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic