L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un studio organisé autour d'un cube suspendu

Par Amélie Njaboum
,
le 7 septembre 2015
Pas tout à fait une mezzanine, ni vraiment une pièce à part, le cube suspendu de l'architecte Cyril Rheims est une manière originale d'intégrer une chambre dans un petit espace ouvert. Découvrez les détails de ce projet de rénovation totale d'un studio de 28 m2.
Cyrril Rheims s'est vu confier la rénovation d'un petit studio parisien de 28 m2 qui n'avait pas évolué depuis plusieurs dizaines d'années. Le client de l'architecte a laissé les commandes à sa fille, une jeune étudiante qui a eu carte blanche pour rédiger le cahier des charges du projet.
« Il n'y avait pas beaucoup de contraintes, la cliente avait une seule demande précise : dormir perché pour se sentir dans son lit comme dans nid. Pour le reste, j'étais assez libre. J'ai donc voulu concevoir un appartement ouvert au maximum pour donner une impression d'espace », nous explique Cyril Rheims.
Dans cette petite surface, l'architecte a imaginé un agencement peu commun. Totalement ouverte, la pièce principale réunit le salon, la cuisine et la chambre à coucher, comme dans un studio traditionnel. Seulement, pour cet appartement, pas question d'opter pour un canapé convertible au fond du salon. La chambre est aménagée dans un intrigant cube suspendu.
Découvrez ce studio atypique, en pages suivantes, ainsi que les particularités de la rénovation.
Un studio organisé autour d'un cube suspendu

Tout casser pour repartir de zéro

Tout casser pour repartir de zéro - Un studio organisé autour d'un cube
Tout casser pour repartir de zéro - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
«Au départ, le studio était dans un tel état que rien n'était à garder. Il fallait repartir de zéro en le décloisonnant entièrement », nous raconte Cyril Rheims.
Avant le passage de l'architecte, de multiples cloisons séparaient l'appartement en quatre espaces distincts : l'entrée qui formait alors un petit vestibule, la cuisine, la salle de bains et la pièce principale.
Aujourd'hui, seule la salle de bains a conservé son emplacement d'origine, tous les autres murs ont été supprimés.
Tout casser pour repartir de zéro

Une pièce principale entièrement ouverte

Une pièce principale entièrement ouverte - Un studio organisé autour d'un cube
Une pièce principale entièrement ouverte - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
Ce décloisonnement avait pour principal objectif de rendre la pièce plus agréable. « Le but était de donner l'impression de vivre dans 'du grand' et de permettre au regard d'embrasser la totalité du volume de la pièce pour apprécier au mieux la surface offerte », précise l'architecte.
L'appartement n'étant pas traversant, cela permet également à la pièce principale de bénéficier de la lumière naturelle entrant par les grandes fenêtres du salon.
Mise à part la salle d'eau, tout est ouvert, rien n'est caché, pas même la pièce intime s'il en est : la chambre, perchée dans un cube comme accroché au mur.
Une pièce principale entièrement ouverte

Une chambre dans un nid en lévitation

Une chambre dans un nid en lévitation - Un studio organisé autour d'un cube
Une chambre dans un nid en lévitation - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
L'architecte, connu pour son attachement aux formes géométriques et aux lignes droites, a opté pour une chambre sans porte installée dans un cube. Répondant aux attentes de sa cliente, qui rêvait d'un nid suspendu, il a imaginé une structure mixte bois et métal.
La structure est posée sur des poutres et des IPN, soutenus par deux poteaux dissimulés derrière les placards sous le lit.
À 70 cm du sol, le cube semble en lévitation, d'autant plus en soirée, lorsque la lumière sous la structure est allumée.
Une chambre dans un nid en lévitation

Des aérations à la fois fonctionnelles et esthétiques

Des aérations à la fois fonctionnelles et esthétiques - Un studio organisé autour d'un cube
Des aérations à la fois fonctionnelles et esthétiques - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
Pour éviter les sensations de claustrophobie, Cyril Rheims a percé le cube de quelques aérations latérales linéaires.
Les étagères filant sous la télévision sont d'ailleurs une réponse à ces ouvertures, une manière supplémentaire d'intégrer la chambre au reste de l'espace de façon esthétique.
Des aérations à la fois fonctionnelles et esthétiques

Un espace de travail atypique

Un espace de travail atypique - Un studio organisé autour d'un cube
Un espace de travail atypique - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
L'une des principales préoccupations de l'architecte était de rendre l'appartement le plus fonctionnel possible sans l'encombrer de meubles, compte tenu de sa petite surface.
La hauteur entre le sol et le cube n'est donc pas anodine. « La cliente avait besoin d'un espace de travail. J'ai donc surélevé le lit à la hauteur standard des bureaux afin qu'elle puisse profiter du débord pour installer son ordinateur et ses affaires de cours », nous révèle Cyril Rheims.
Un espace de travail atypique

Du mobilier minimaliste et des rangements cachés

Du mobilier minimaliste et des rangements cachés - Un studio organisé autour d'un cube
Du mobilier minimaliste et des rangements cachés - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
Pour que la jeune femme puisse travailler à son bureau, l'architecte a conçu une assise sur-mesure en forme de cube orange. Cet élément cache bien plus qu'un simple pouf design. Il s'agit également d'un coffre de rangement et d'un marchepied pour atteindre les placards en hauteur.
Les rangements ont d'ailleurs été un point important dans l'agencement du studio. En plus des étagères au fond de la chambre, sur le mur de la télévision et dans la cuisine, de nombreux placards sont dissimulés derrière des portes invisibles.
Cyril Rheims a profité de toute la hauteur sous plafond pour créer une penderie, une niche pour le matériel vidéo, un placard à balais à droite de la chambre, des rangements sous le lit, un placard à chaussures, ainsi qu'un coffre de rangement au-dessus de l'entrée.
Du mobilier minimaliste et des rangements cachés

Une cuisine sur-mesure équipée et astucieuse

Une cuisine sur-mesure équipée et astucieuse - Un studio organisé autour d'un cube
Une cuisine sur-mesure équipée et astucieuse - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
Ces rangements discrets ne sont pas les seules astuces trouvées pour gagner de la place. La petite cuisine sur-mesure a également son lot de bonnes idées.
Un tiroir escamotable se transforme en table d'appoint pour les repas de l'étudiante, et une petite hotte intégrée permet d'évacuer les odeurs de friture, un élément essentiel lorsque la chambre à coucher est à un mètre de la cuisine.
Une cuisine sur-mesure équipée et astucieuse

Des espaces délimités par l'orientation du parquet

Des espaces délimités par l'orientation du parquet - Un studio organisé autour d'un cube
Des espaces délimités par l'orientation du parquet - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
Bien que les différents postes de cet appartement soient proches les uns des autres, et qu'une homogénéité au niveau des coloris ait été créée, les espaces restent subtilement délimités, grâce à l'orientation du parquet en chêne.
Les lames posées dans la longueur et suivant les lignes du cube, du mur derrière la chambre à la fenêtre, matérialisent l'espace de repos, tandis que les lames de la cuisine sont posées dans la largeur sur environ un mètre pour circonscrire cet espace un peu plus technique.
Des espaces délimités par l'orientation du parquet

Une salle de bains conçue comme une grotte

Une salle de bains conçue comme une grotte - Un studio organisé autour d'un cube
Une salle de bains conçue comme une grotte - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
« La salle d'eau du studio répond à une requête de la cliente qui souhaitait y retrouver une ambiance de grotte. J'ai donc créé des niches et utilisé un brun doux. La lumière naturelle venant de la fenêtre de toit finit de créer une atmosphère naturelle », nous décrit l'architecte.
Une salle de bains conçue comme une grotte

Fiche technique de la réalisation

Fiche technique de la réalisation - Un studio organisé autour d'un cube
Fiche technique de la réalisation - Un studio organisé autour d'un cube © Cyril Rheims
Programme : Réagencement d'un studio parisien pour une étudiante
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Ki architecture - Cyril Rheims
Surface : 28 m2
Durée du chantier : 3 mois et demi
Budget des travaux hors électroménager et honoraires : 60.200 €
Fiche technique de la réalisation
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic