L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sécuriser sa maison : alarme, caméra et serrure connectées

Par V.M., R.N.-B. et S.T.
,
Mis à jour le 25 juin 2019
La période des vacances est propice aux cambriolages. Pour sécuriser sa maison et se prémunir au mieux des intrusions, il existe plusieurs solutions. Caméras et serrures connectées, portes blindées et poignées renforcées... Tour d'horizon.
Malgré une baisse de 8% par arpport à l'année précédente, 233.800 cambriolages ont été compatibilisés en 2018, sans compter les tentatives de cambriolage, d'après les chiffres du Ministère de l'intérieur. A l'approche des vacances, maisons et appartements se vident de leurs habitants. Une aubaine pour les cambrioleurs qui choisissent cette période pour passer à l'acte. C'est du moins ce qu'avance une enquête de Kiwatch, spécialiste en systèmes de vidéosurveillance : juillet, août et décembre seraient les périodes les plus à risques, 24% des cambriolages étant effectués lorsque le logement est temporairement inoccupé.

Pour s'en prémunir, beaucoup de particuliers ont recours à de simples astuces. Selon les chiffres de Verisure, expert en alarmes intelligentes : "en leur absence, les Français ont tendance, en priorité, à opter pour des méthodes traditionnelles : demander à leurs proches de passer régulièrement (45%), fermer les volets (44%) et faire relever le courrier (38%)". Il existe par ailleurs de nombreuses solutions pour simuler une présence. Toutefois, la méthode a ses limites et il faut parfois équiper sa maison pour assurer sa protection.

Le smartphone : nouvel outil pour surveiller sa maison

Le risque de cambriolage ouvre forcément des opportunités aux fabricants. En termes de sécurisation de votre domicile, vous n'avez que l'embarras du choix. Il devient même difficile de s'y retrouver. Logitech, Bosch, Somfy, Yale... Nombreuses sont les entreprises qui s'engouffrent dans ce marché. Avec comme crédo principal, la distance qui n'est plus un frein pour protéger sa maison.

Systèmes d'alarmes, serrures et caméra connectées, la grande nouveauté de ces produits réside dans leur technologie. Nombre d'entre eux sont connectés et accessibles via des applications dédiées, sur un smartphone, une tablette ou un ordinateur. Partout où vous vous trouvez, quelques clics suffisent "en théorie" à contrôler et à surveiller à distance votre maison.

Pour ceux que la technologie effraie, ou qui ne seraient tout simplement pas intéressés par ce type d'offre, rassurez-vous ! Il existe d'autres solutions moins coûteuses, et tout aussi efficaces. Maison à part vous les présente ci-dessous.

Des alarmes connectées aux smartphones



Entendre le bruit strident d'une alarme n'est jamais agréable. Et c'est le but. Les alarmes, en plus de prévenir d'une intrusion et de faire fuir les voleurs, peuvent faire peur et dissuader de pénétrer par effraction dans un logement. Et désormais, elles embarquent elles aussi des nouvelles technologies. Comme l'alarme connectée e-ONE de Diagral (photo), qui en cas d'intrusion, alerte via une notification ou un e-mail sur le smartphone de l'utilisateur.

Des alarmes connectées
Des alarmes connectées © Diagral
 

Ou encore Delta Dore, avec son alarme intelligente Tyxal+, qui, combinée à des détecteurs de mouvement et de la vidéo, déclenche la sirène. Une application, Tydom, permet d'activer et de désactiver l'alarme directement depuis son mobile ou sa tablette.

Enfin, l'américain Yale lance sa gamme de protection de la maison en France, avec notamment plusieurs kits de démarrage contenant des équipements de sécurité (alarme, détecteur de mouvement, d'ouverture, etc.).

Des caméras connectées pour toujours garder un oeil chez-soi



Circle 2
Circle 2 © Logitech
 

Netatmo, Bosch, Logitech (photo), Yale... Les offres de caméras connectées d'extérieur et d'intérieur débarquent en nombre sur le marché. Liées à un téléphone, un ordinateur ou une tablette, via une application dédiée, chacun peut, en quelques clics accéder à sa caméra. Ces dernières, équipées pour certaines, de capteurs de mouvement, ou de chaleur, envoient des notifications aux utilisateurs, si quelque chose d'anormal se produit. Certaines peuvent enregistrer jusqu'à 200 événements et filment, pour la plupart, en 1800p.

Discrètes, en extérieur (à l'image du modèle de Somfy qui a été récompensé pour son design), elles font parfois offices de luminaires et se dissimulent facilement en intérieur. D'autres tournent à 360°, d'autres à seulement 180°. Autant d'arguments qui ont de quoi séduire, même si ces appareils posent quelques questions d'ordre éthique. Et de fait, généralement très discrètes, ces espionnes ne sont pas là pour dissuader. Découvrez ici, plus d'informations et quelques modèles.

Des serrures connectées pour verrouiller sa maison



Ce n'est pas tout, même les serrures passent par la case 2.0. Le système Okidokeys par exemple, permet d'ouvrir une porte sans contact, grâce à un boîtier connecté et une application dédiée. Même chose pour la Nuki Smart Lock, agrémentée d'une petite LED lumineuse qui signale le statut de la serrure, verrouillée ou non.

Une serrure connectée
Une serrure connectée © Somfy
 

La solution proposée par Somfy (photo) permet elle aussi d'entrer et de sortir de chez-soi à l'aide d'un smartphone, via une application dédiée "Ma serrure connectée", ou un badge. Elle gère aussi les accès au domicile, toujours via smartphone. En définissant des accueils permanents ou temporaires. Le cylindre lui, est garanti anti-casse, anti-arrachement et anti-perçage. Bien entendu, de telles garanties ne protègent pas totalement de l'ouverture d'une porte, au pied de biche par exemple.

De son côté, Yale propose une serrure connectée qui s'ouvre d'un glissement de doigt, mais aussi à l'aide d'une télécommande, d'un code ou encore... à partir de vos empreintes digitales ! Enfin, le système MobileKey de SimonsVoss permet d'ouvrir la porte grâce à un transpondeur et des ondes radio.


Des renforts pour sécuriser ses fenêtres


Des renforts pour sécuriser ses fenêtres
Des renforts pour sécuriser ses fenêtres © Abus
 

Si protéger sa porte d'entrée est presque devenu un réflexe, on pense moins à ses fenêtres. Pourtant plus d'un cambriolage sur trois est justement réalisé par la fenêtre, et quand on sait qu'il ne faut que 10 minutes pour ouvrir une fenêtre non sécurisée, mieux vaut prendre les mesures adéquates. La société Abus propose plusieurs systèmes de renforts pour empêcher les intrusions.

Poignées équipées de verrous bloquants (certains modèles intégrant même un système d'alarme) et/ou renforts de paumelles s'installent au niveau des points stratégiques, formant ainsi une barrière mécanique contre les tentatives de forçage. Compatible avec tous les types de fenêtres, ces dispositifs peuvent être installés sur des ouvertures à simple ou double battants, sur des baies coulissantes, des portes oscillo-battantes, des fenêtres de toit, ou encore des portes-fenêtres. En fonction de l'exposition de la fenêtre, on optera pour un système de sécurité à 3 ou 5 points.

Retrouvez plus d'infos sur ces dispositifs dans notre chronique "La minute innovation pour la maison" sur Batiradio, à réécouter dans le player ci-dessous :




Des capteurs d'ouverture sur les fenêtres


Le système d'alarme connectée Yale
Le système d'alarme connectée Yale © Yale Smart Living
 

Autre solution pour renforcer la sécurité, proposée notamment par Yale, les détecteurs d'ouverture placés sur les fenêtres et qui déclenchent l'alarme lorsque la fenêtre est ouverte. Une solution esthétiquement discrète et efficace, d'autant que le système Yale (photo) permet d'activer ou de désactiver chaque détecteur individuellement, en fonction du moment de la journée par exemple.
Sécuriser sa maison : alarme, caméra et serrure connectées
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic