L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Climatisation : comment installer sa pompe à chaleur réversible sans se tromper ?

Par Claire Chédeville
,
le 27 juin 2016
Les températures élevées vous empêchent de respirer dans votre intérieur ? Depuis quelques temps, la pompe à chaleur réversible vous tente mais l'installation vous parait compliquée. Maison à part vous livre quelques conseils pour vous faciliter la tâche.
"Il y a des régions où l'on souffre vraiment de la canicule, installer une pompe à chaleur réversible est donc essentiel", explique Fabienne Poncelet, membre de l'Union des Entreprises de génies Climatique et Énergétique de France (UECF).
Une pompe à chaleur réversible
, comme son nom l'indique, peut être considérée comme un système de chauffage si l'on souhaite augmenter la température de son logement soit comme un système frigorifique pour se rafraîchir en plein été. Grâce à cette climatisation tout autre chauffage est donc inutile.
Pratique été comme hiver, la climatisation n'est pas inesthétique et est rapide à installer avant les grosses chaleurs !
Découvrez dix conseils en pages suivantes pour installer votre climatisation sans vous tromper...
Climatisation : comment installer sa pompe à chaleur réversible sans se tromper ?

Connaitre ses besoins en climatisation

Avant de se lancer dans ce projet d'installation, il faut d'abord connaître ses différents besoins et se poser les bonnes questions : a-t-on autant besoin de chauffage que de climatisation? La réponse apportée à cette question permettra de déterminer, en partie, la puissance de l'appareil. "Si vous avez un besoin plus important en climatisation la puissance de l'appareil sera calculée différemment", souligne Fabienne Poncelet de l'UECF.
Après avoir évalué ce besoin, il faut se demander quelles sont les pièces que vous voulez climatiser. L'installation d'une pompe à chaleur dans une seule pièce sera très rapide, mais si plusieurs pièces telles que le salon et les chambres sont à équiper, il faut penser à une installation un peu plus complexe. "Nous pouvons aller jusqu'à six unités intérieures (6 pièces) pour un groupe climatiseur extérieur, c'est ce qu'on appelle un multi-split", explique la spécialiste.
Connaitre ses besoins en climatisation

Faire un bilan thermique

Après avoir déterminé vos différents besoins, il faut effectuer un bilan thermique de votre intérieur. Vous pouvez choisir de l'établir vous-même grâce à de nombreux sites internet (mini bilan thermique en ligne, logiciel thermique...) ou de le faire faire par un professionnel.
Le bilan thermique consiste à évaluer l'exposition des pièces, "si une chambre se trouve plein sud, la pompe à chaleur devra être plus puissante pour la rafraîchir ", note Fabienne Poncelet. Le professionnel estimera l'isolation des lieux, l'apport de chaleur et le renouvellement de l'air, mais aussi la surface vitrée et le type de vitrage pour déterminer la puissance de l'appareil à installer.
"Le climat de la région n'est pas pris en compte pour déterminer les besoins en climatisation et chauffage sauf dans les régions particulièrement froides", ajoute l'expert de l'UECF.
Faire un bilan thermique

Choisir un modèle de climatisation réversible adapté

Selon la superficie de votre maison et les résultats de votre bilan thermique, certains modèles de climatisation seront plus intéressants que d'autres.
Le climatiseur réversible split, possède une unité intérieure (murale, plafonnière, console ou encastrable) et un groupe extérieur, installé sur le balcon dans de petites surfaces ou caché dehors dans le jardin pour les propriétés les plus importantes.
"Le multi split s'adapte aux plus grandes surfaces", informe Fabienne Poncelet. Plusieurs unités sont disposées dans différentes pièces, toutes reliées à un seul groupe extérieur. La chaleur et la fraîcheur se répandent agréablement dans tout l'intérieur de la maison.
Les propriétaires qui cherchent une installation esthétique peuvent opter pour une climatisation réversible gainable. Le climatiseur est encastré dans un faux plafond ou sous les combles. Ainsi, la pompe à chaleur disparait.
Choisir un modèle de climatisation réversible adapté

Favoriser les climatiseurs de qualité

Plusieurs choix de marques correspondent au modèle que vous avez choisi. "Faites attention, toutes les marques ne proposent pas de la qualité", insiste Fabienne Poncelet.
Favorisez des marques bien implantées sur le marché. "Les marques japonaises ont fait leurs preuves depuis vingt-cinq ans et leurs composants électriques sont très vite remplacés en cas de problème", ajoute la spécialiste.
Préférez toujours des produits où la garantie des pièces détachées est d'au moins dix ans. Assurez-vous également que le service après-vente est irréprochable avant de vous engager.
Favoriser les climatiseurs de qualité

Estimer la consommation d'énergie de la climatisation réversible

Après avoir constaté la fiabilité de la marque, il faut se pencher sur la consommation en énergie de la climatisation. A l'aide du coefficient de performance (COP), rapport entre la chaleur produite et l'énergie consommée, déterminez la qualité du système à air.
Actuellement, les pompes à chaleur installées dans les maisons ont un coefficient de performance de 5 (1kW consommée vaut 3 à 5 kW de chaleur de chauffage). Les plus performants ont des COP de 7 et les moins performants de 2 à 5,20.
Ainsi, comme vous réduisez vos dépenses énergétiques, l'Agence Nationale d'Amélioration de l'Habitat peut vous accorder une subvention ou des primes. Une Seule condition, votre logement doit avoir plus de 15 ans et être votre résidence principale ou celle de vos locataires.
Estimer la consommation d'énergie de la climatisation réversible

Evaluer le niveau sonore de la pompe à chaleur

Dans le choix du produit, il faut aussi évaluer le bruit que peut faire l'appareil. La climatisation réversible est réputée bruyante. Pourtant il existe maintenant de nombreuses pompes à chaleur très silencieuses. "Certaines marques leader proposent des unités intérieur de 19 décibels à un mètre, ce qui est dérisoire", note Fabienne Poncelet.
Conseil du pro : Faites bien attention car certains professionnels vous proposeront, une unité d'intérieur de 19 décibels mais à trois ou quatre mètres de haut. Le bruit est donc moins fort mais la climatisation est plus bruyante.
Evaluer le niveau sonore de la pompe à chaleur

Faire appel à un professionnel pour installer votre climatiseur réversible

Il est préférable de faire installer son climatiseur par un professionnel, car la manipulation des fluides frigorifiques est dangereuse. Ainsi, les mauvaises surprises seront évitées.
Avant de commencer l'installation et après avoir choisi un modèle de climatisation, faites faire au moins deux ou trois devis comparatifs et vérifier bien, si ce que l'on vous propose correspond à vos envies et ne cache pas d'arnaques.
"L'installation d'une climatisation coûte de 1400 à 2200 euros et dans certains cas jusqu'à 3000 euros par pièce mais les travaux ne doivent pas dépasser cette somme", note Fabienne Poncelet.
Faire appel à un professionnel pour installer votre climatiseur réversible

Vérifier les compétences de l'installateur de la pompe à chaleur réversible

Avant de conclure un contrat avec un installateur, vérifiez consciencieusement ses compétences et sa fiabilité."Le plus important est de s'assurer que l'entreprise mais aussi les ouvriers possèdent une attestation de capacité à manipuler le gaz car c'est imposé par la loi", explique Fabienne Poncelet. Il doit aussi posséder l'assurance responsabilité professionnelle (réparation des dommages après livraison pendant 10 ans) ou l'assurance biennale (garantie de deux ans de bon fonctionnement) et une assurance responsabilité civile.
Vous pouvez également vous renseigner sur l'ancienneté de la société et sur ses qualifications. Une entreprise qui possède le label QualiPAC, est à choisir au profit d'une autre.
Enfin, n'hésitez pas à vous documenter sur les marques avec lesquelles l'entreprise travaille. Si elles ne sont pas reconnues ou que vous n'en n'avez jamais entendu parler, ne choisissez pas ce professionnel.
Conseil du pro : Soyez vigilant et n'optez pas pour une société qui fait de la sous-traitance ou dont le service après-vente n'est pas recommandé !
Vérifier les compétences de l'installateur de la pompe à chaleur réversible

Définir un contrat d'entretien de climatisation

Au moment de la signature du contrat,"n'oubliez pas de définir un contrat d'entretien", souligne Fabienne Poncelet. Grâce à cela, chaque année, l'installateur prendra en charge le nettoyage du climatiseur. Une fois par an, les turbines et les échangeurs sont décrassés pour éviter les fuites et une consommation d'énergie plus importante. Dans le bac de la pompe à chaleur, de l'eau produite par condensation s'accumule. Grâce à un produit antifongique tout est désinfecté.
Cet engagement vous assure un entretien optimal et les fuites sont évitées. Un contrat d'entretien coûte entre 70 et 200 euros.
Définir un contrat d'entretien de climatisation

Prévoir un temps de travaux pour l'installation de la climatisation

Après avoir signé le contrat, la pose du climatiseur va se dérouler très rapidement. Comptez quinze jours entre la validation du devis et la mise en service du climatiseur. Attendez-vous tout de même à être sous la poussière pendant quelques jours.
Si vous avez décidé de ne climatiser qu'une seule pièce, le temps de travaux sera d'une demi à une journée. Mais, "si plusieurs pièces sont à équiper, il faut compter au moins une semaine", explique Fabienne Poncelet.
Même si les travaux durent sept jours, toute la famille peut continuer à vivre dans la maison normalement.
Prévoir un temps de travaux pour l'installation de la climatisation
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic