L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des résidences en conteneurs maritimes à Bègles

Par Grégoire Noble
,
le 28 octobre 2011
A l'image de ce qui a été fait au Havre à la rentrée 2010, une résidence réalisée en conteneurs maritimes a été inaugurée à Bègles (Gironde) le 22 octobre dernier. Un recyclage qui permet de réduire les coûts de fabrication et d'imaginer des logements modulaires empilés.
Recycler les conteneurs maritimes après leur dernier voyage, après leur utilisation pendant des années, est une idée écologique. C'est assurer une nouvelle vie à ces conteneurs mais également bénéficier de leurs performances, en termes de résistance et d'étanchéité, à l'heure du développement de bâtiments basse consommation. Aussi, une résidence en conteneurs maritimes a-t-elle été inaugurée la semaine denière à Bègles (Gironde), réalisée par une entreprise locale : Kiha Conception (Cestas, Gironde). Ce sont 21 logements de 30 m² chacun qui ont été mis à disposition de leurs locataires, étudiants, jeunes salariés, célibataires ou en couple. Le chantier a duré moins de trois mois grâce à la conception même de la résidence : 80 % des travaux sont réalisés en usine, un mode opératoire permettant d'opérer simultanément différentes étapes d'un chantier qui traditionnellement se succèdent. En plus d'un gain de temps (plus de deux conteneurs sont réhabilités chaque semaine), les nuisances dans le voisinage s'en trouvent réduites. De plus, l'avantage de la solution est un coût de revient inférieur : à confort égal, les aménagements de second œuvre sont identiques à ceux d'une construction en maçonnerie. Et l'installation rapide des conteneurs permet à la structure de posséder un caractère démontable qui dispense les promoteurs d'une demande d'autorisation de construire.
Le concept d'utilisation des résidences en conteneurs a été créé par la société hollandaise TempoHousing en 2006. Amsterdam a été la première ville à accueillir une cité universitaire conçue en conteneurs. Plus de 2.800 unités ont été installées depuis, et, en France, c'est au Havre que l'expérience a débuté. Sylvain Poujol, gérant de Kiha Conception, précise : "L'isolation phonique qui fait défaut dans le projet du Havre - pourtant très réussi - a été résolue grâce à un système breveté de 'silent bloc' qui permet de régler le problème de fixation des conteneurs par leurs points Iso (aux huit coins des parallélépipèdes). Un assemblage sylomère/acier permet de solidifier l'ensemble de la bâtisse et de maintenir un espace entre les conteneurs, empêchant la conduction des sons d'un bloc à l'autre. De plus, cet espace est rempli d'isolant ; comme de l'isolant est également rapporté à l'intérieur, on obtient une structure sandwich qui permet de tenir les engagements de la Réglementation thermique".

Préoccupation environnementale

La préoccupation environnementale a figuré au cœur du projet : sur les bâtiments, ont été installés des panneaux solaires thermiques destinés à fournir une partie de l'eau chaude sanitaire. Des panneaux photovoltaïques permettent également de réduire l'impact énergétique des résidences. Et les eaux pluviales sont récupérées en sous-sol puis utilisées pour l'arrosage des espaces verts collectifs. La ventilation est assurée par des puits canadiens qui permettent, grâce aux tuyaux enterrés à 1 ou 2 mètres dans le sol, de réchauffer l'air hivernal avant qu'il ne soit injecté dans les habitations ou de le rafraîchir en été. Pour l'isolation, tant acoustique que thermique, Kiha Conception a breveté un système reposant sur l'utilisation de matières naturelles : panneaux de fibre de bois, liège, laine de chanvre, etc. La société est signataire de la charte de labellisation garantissant l'utilisation de produits de construction écophiles. Par exemple, les matériaux et textures liantes utilisés pour la construction sont garantis non-nocifs (peinture sans solvant).
La résidence, nommée "Habitat 21", réintroduit la notion de vie collective : un jardin potager est ainsi à la disposition des résidents, tout comme une laverie semi-industrielle qui dégage de l'espace habitable supplémentaire dans les appartements. Petite ombre au tableau : le tram ne dessert pas encore le complexe, et il n'arrivera que dans 2 ans. Aussi, le bailleur met-il gratuitement à disposition des deux-roues aux locataires afin de les inciter à utiliser des transports "doux".
Quant à la question de la durabilité de la structure, les conteneurs ayant été exposés aux rigueurs de l'air marin et aux chocs des transbordements pendant des années, tout semble avoir été prévu : "Les conteneurs dernier voyage sont sélectionnés parmi ceux qui présentent une bonne intégrité. Puis ils sont traités et réhabilités. Les autres sont écartés du programme. L'ensemble du projet a été mené très rapidement : le 15 juin, le chantier n'était encore qu'un terrain vague. Le 1er octobre suivant, les premiers locataires recevaient leur clef. La construction de l'enveloppe extérieure, des coursives et le raccordement aux réseaux n'a nécessité qu'un mois", conclut Sylvain Poujol.

Fiche technique :

Projet : Habitat 21 de résidence en conteneurs maritimes "dernier voyage"
Localisation : Bègles (Gironde)
Surface habitable : 630 m², 21 logements avec 3 terrasses, 18 balcons, 1 laverie, 1 garage à vélos
Nombre d'étages : R+1
Calendrier : chantier juillet-août 2011, raccordement réseaux septembre 2011, livraison 1er octobre 2011
Conception : Kiha
Eléments : conteneurs maritimes en acier de 40 pieds (12,2 mètres x 2,44 x 2,59)
Des résidences en conteneurs maritimes à Bègles

Plan d'une cellule type

Kiha conteneur plan cellule
Kiha conteneur plan cellule © Kiha Conception
Chaque logement est réalisé dans un conteneur maritime de 12 mètres de long sur 2,33 de large. De quoi intégrer tout le confort... en enfilade.
Plan d'une cellule type

Détail des façades et coursives

Kiha conteneur coursive
Kiha conteneur coursive © Kiha Conception
L'assemblage des façades et des coursives ne requiert qu'un mois de travaux sur site.
Détail des façades et coursives

Installation des conteneurs par grutage

Kiha conteneurs
Kiha conteneurs © Kiha Conception
Les conteneurs sont installés par grutage puis fixés entre eux grâce au système breveté Kiha Conception.
Installation des conteneurs par grutage

Intérieur d'un appartement

Kiha conteneur intérieur
Kiha conteneur intérieur © Kiha Conception
Les conteneurs sont livrés tout équipés avec kitchenette, salle de bains et coin couchage, le tout dans 28 m².
Intérieur d'un appartement

Fadade - Des résidences en conteneurs maritimes à Bègles

Kiha facade
Kiha facade © Kiha Conception
L'ensemble des conteneurs empilés en une structure de R+2 étages.
Fadade - Des résidences en conteneurs maritimes à Bègles

Jardinet - Des résidences en conteneurs maritimes à Bègles

Kiha jardin
Kiha jardin © Kiha Conception
Un jardinet-terrasse de 3 m² devant les conteneurs du rez-de-chaussée.
Jardinet - Des résidences en conteneurs maritimes à Bègles

Entrée et boîtes aux lettres de "Habitat 21"

Entrée et boîtes aux lettres de "Habitat 21" - Kiha conteneur Habitat 21
Entrée et boîtes aux lettres de "Habitat 21" - Kiha conteneur Habitat 21 © Kiha Conception
L'entrée, traitée de façon architecturalement singulière, avec des bardages bois, en écho au quartier.
Entrée et boîtes aux lettres de "Habitat 21"

Vue depuis l'intérieur d'un conteneur du RdC

Kiha vue
Kiha vue © Kiha Conception
Vue vers l'extérieur.
Vue depuis l'intérieur d'un conteneur du RdC
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic