L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Installer un récupérateur d'eau hors-sol

le 10 mai 2011
Le récupérateur d'eau de pluie, que l'on raccorde à une gouttière est assez simple à installer, mais surtout économique et écologique. Découvrez comment procéder pour en installer un chez vous...
Pour quel type de récupérateur d'eau opter ?
Avec un toit de 100m2 il est possible de récupérer, en fonction de la région, de 3.000 à 60.000 litres d'eau par an sans débourser le moindre centime une fois l'installation réalisée.
Pour cela, il existe deux types de récupérateurs d'eau de pluie :
- des cuves hors-sol de petit volume dont on se sert pour l'arrosage du jardin, le lavage de la voiture et toutes les activités de plein air hormis le remplissage des piscines
- des cuves enterrées, fonctionnant par l'intermédiaire d'une pompe et d'un réseau d'eau spécifique et parallèle à celui de l'eau potable, de plus grande contenance. Arroser son jardin et laver sa voiture est possible, mais cette eau sert également pour les chasses d'eau et le lave-linge à condition de traiter l'eau avant utilisation (cf : réglementation)*.
Cet article traite de l'installation d'un récupérateur d'eau de pluie avec cuve hors-sol, les cuves enterrées nécessitant l'intervention d'un terrassier et d'une pelleteuse.
Etape 1 : le choix du modèle de récupérateur d'eau hors sol
Déterminer d'abord l'utilisation qui sera faite de l'eau récupérée : pour l'arrosage d'un jardin on utilise en moyenne 17 litres d'eau au m2 ; et pour le lavage d'une voiture, 190 litres.
Pour un petit jardin, on installe généralement des cuves de 1.000 à 2.000 litres d'eau. Acheter, en même temps que le récupérateur d'eau de pluie, le kit complet de raccordement allant avec.

Etape 2 : Déterminer l'emplacement

Installer le récupérateur d'eau près d'une gouttière, sur une surface solide, plane et bien nivelée devant résister au poids de la cuve pleine. Contrôler la planéité de l'installation avec un niveau.
Découvrez la suite des explications en page suivante.
*Réglementation : voir le site du ministère du Travail, de l'Emploi, et de la Santé: http://www.sante.gouv.fr/2-la-reglementation.html

Fiche technique

Niveau de difficulté : facile
Matériel nécessaire :
- mètre
- niveau
- crayon
- scie à métaux
- tournevis plat et/ou cruciforme

Budget à prévoir :

300 € pour une cuve et un kit de raccordement complet à une gouttière
Temps passé : de 1 à 2 heures
Installer un récupérateur d'eau hors-sol

Installer un récupérateur d'eau hors-sol (suite)

Etape 3 : Installer et brancher le récupérateur
Pour récupérer l'eau de pluie qui s'écoule du toit dans la gouttière puis dans la descente, il faut dériver son cours et la diriger vers le récupérateur. Juste au dessus du récupérateur découper la descente, en zinc ou en PVC, avec une scie à métaux. Relier le collecteur filtrant vendu dans le kit à la descente d'un côté et au récupérateur de l'autre en suivant la notice de montage (à chaque constructeur son propre système de connexion). Les collecteurs sont conçus pour correspondre à tous les types de gouttière de section ronde, des plus anciennes au plus récentes.
Attention aux gouttières de section rectangulaire : tous les systèmes ne les prennent pas en compte. Dans ce cas il faut retailler soi-même le collecteur filtrant aux dimensions de sa gouttière.
Une fois le collecteur filtrant relié à la descente et au récupérateur il ne reste plus, après les premières pluies, qu'à ouvrir le petit robinet situé au bas du récupérateur et faire couler l'eau dans un récipient quelconque (arrosoir, seau...). Voire même à y brancher un tuyau d'arrosage.

Prévoir le cas de très fortes pluies

Pour éviter les débordements lors des grandes pluies printanières et automnales, monter un trop plein, si la cuve n'en est pas pourvue d'origine. Ce trop plein renverra l'excédent d'eau dans le réseau normal d'écoulement des eaux pluviales. Attention, les cuves sont sensibles au gel en hiver : les vider avant les grands froids.

Le truc du pro :

Pour prévenir le développement anarchique des algues, utiliser un récupérateur opaque en maintenant le plus possible le couvercle fermé. C'est également une bonne façon d'empêcher la prolifération des moustiques.
Installer un récupérateur d'eau hors-sol (suite)
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic