L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Compteurs individuels de chauffage : trop peu logements équipés

Par Avec AFP
,
le 5 avril 2017
Individualisation des frais de chauffage
Individualisation des frais de chauffage © Techem
Alors que deux millions de logements devaient être équipés de compteurs individuels de chauffage à la date du 31 mars dernier, seulement 700.000 le sont actuellement. Précisions.
Lors d'un point presse au ministère de l'environnement, le Syndicat de la mesure et les pouvoirs publics se sont inquiétés du nombre de logements équipés de compteurs individuels de chauffage. Alors que deux millions de logements devraient en être équipés à cette heure, plus de la moitié d'entre eux ne sont pas encore en conformité avec cette obligation. "Aujourd'hui, 700.000 logements sont équipés, et fin 2016, un million de logements avaient réalisé une demande de devis", a expliqué Laurent Sireix, président du comité au sein du Syndicat de la mesure regroupant les entreprises faisant ce travail d'équipement.
Deux autres dates butoirs sont à venir en fonction de la consommation énergétique des immeubles: fin 2017, 600.000 logements supplémentaires devront être équipés, puis encore 2 millions d'ici à fin 2019.
Concrètement, il s'agit pour les gestionnaires d'immeubles d'installer dans les immeubles un compteur individuel par logement et des appareils de modulation du fonctionnement sur les radiateurs, qui pourront être relevés à distance pour mesurer la consommation de chaque logement.

L'individualisation des frais, une mesure qui divise

Cette mesure, censée pousser les Français à maîtriser leur consommation d'énergie, doit permettre aux habitants de logements situés dans un immeuble collectif de payer leur chauffage en fonction de ce qu'ils consomment et non par rapport à la surface qu'ils habitent et par la quote-part détenue dans la copropriété. Si la mesure est vivement critiquée par plusieurs associations, notamment de défense des consommateurs, qui la trouvent injuste et coûteuse par rapport à l'efficacité attendue, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise l'énergie (Ademe), estime, quant à elle, que cette mesure permettrait de réaliser environ 15% d'économies sur la facture de chauffage.
L'individualisation des frais de chauffage "vise à sensibiliser et responsabiliser les occupants", c'est aussi une mesure "d'équité", a défendu mercredi Emmanuel Acchiardi, sous-directeur à la direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages au ministère de l'environnement.
Compteurs individuels de chauffage : trop peu logements équipés
Nous vous recommandons

Quel que soit son âge, votre maison peut être rénovée au point de devenir un bâtiment basse consommation, ou BBC. Avec, pour objectif, une réduction de vos factures énergétiques, mais également un meilleur confort de vie dans une habitation bien tempérée.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic