L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La Cité du vin de Bordeaux dévoile ses arômes

Par Carine Lauga
,
le 4 juin 2016
La Cité du Vin à Bordeaux a été inaugurée en présence du chef de l'État le 1er juin. Le bâtiment, à la structure de bois, prend des courbures douces et dévoile une scénographie pleine de saveurs. Visite.
Lors de sa présentation officielle, le 31 mars dernier, les architectes de l'agence XTU (Nicolas Desmazières et Anouk Legendre) avaient moyennement apprécié l'expression de "carafe" que nous avions utilisée pour décrire leur projet de Cité du Vin à Bordeaux.
Et pourtant, la forme "liquide", tout en rondeur à sa base et s'achevant en une tour, de ce bâtiment pour le moins inhabituel fait bien penser à ce contenant en verre propre à faire décanter les plus grands crus. Ses concepteurs parlent d'ailleurs de "robe", de "charpente", de "couleurs"... pour désigner leur ouvrage, qui prend place dans le nouvel éco-quartier des Bassins à flots, dont le réaménagement a été confié à leur confrère Nicolas Michelin.
Suite de la visite dès la page 2.
La Cité du vin de Bordeaux dévoile ses arômes

La Cité du vin à Bordeaux, visible depuis le tram

La Cité du vin à Bordeaux, visible depuis le tram - Cité du vin Bordeaux
La Cité du vin à Bordeaux, visible depuis le tram - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
C'est donc comme un "signal fort" à l'entrée du quartier des Bassins à flots, à Bordeaux (Gironde), que se pose la nouvelle Cité du Vin imaginée par XTU Architectes.
Le tramway est ici le meilleur moyen de transport pour accéder au site de cet écoquartier en construction, sur les berges de la Garonne. Dans cette zone encore peu accueillante, le bâtiment original par sa forme attire incontestablement l'oeil.
Sa parure qui change selon les reflets du soleil, de la luminosité, et du point de vue avec lequel on le regarde - côté eau ou côté terre - arbore des couleurs qui rappellent tantôt le vert des boues marécageuses aux abords du fleuve, tantôt le gris des bâtiments alentours. La tour, elle, teintée de jaune doré, apporte un rayon lumineux à l'ensemble.
La Cité du vin à Bordeaux, visible depuis le tram

Courbure "smooth" et rondeurs sans couture

Courbure "smooth" et rondeurs sans couture  - Cité du vin Bordeaux
Courbure "smooth" et rondeurs sans couture - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
La base du bâtiment, tout en rondeur, affiche un côté "smooth", comme le nomme Anouk Legendre, de l'agence XTU. Lisse, fluide, glissant... autant de qualificatifs qui évoquent une "rondeur sans couture".
"Cette expression est celle d'un vigneron que nous avons rencontré en amont du projet et qui, pour décrire son breuvage, baptisé Hosanna, a employé ces mots. Ce vin a été une révélation pour Nicolas et moi, et a fait naître en nous cette idée d'un bâtiment liquide, sauf qu'ici les coutures sont apparentes", explique Anouk Legendre, à l'occasion de la visite du site, mardi 17 mai 2016.
L'enveloppe est constituée de panneaux en verre sérigraphié plans et parfois cintrés de teintes variables et de panneaux d'aluminium laqué irisé de teinte unie. Mise à distance de la structure, elle crée une ombrière et assure une protection thermique efficace.
Courbure "smooth" et rondeurs sans couture

Les courbures de la Cité du vin à Bordeaux

Les courbures de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Les courbures de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
Le mouvement de rondeur du bâtiment fait que l'on évolue d'un aspect lisse à un aspect écaillé ou rugueux, au centre, pour revenir à une surface lisse de l'autre côté. Des textures changeantes comme peut l'être le vin, parfois...
C'est de ce côté-ci que l'accès au site peut se faire depuis le fleuve, puisqu'un débarcadère sera installé prochainement pour accueillir les navettes fluviales qui pourront poursuivre leur itinéraire vers les châteaux vinicoles de la région.
Les courbures de la Cité du vin à Bordeaux

Les arches de bois de la Cité du vin à Bordeaux

Les arches de bois de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Les arches de bois de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
La rondeur de l'élément de base tient sur une structure composé de 574 arches cintrées en bois lamellé collé. Toutes réalisées sur mesure, elles se prolongent par un mouvement ascendant dans la tour jusqu'à l'étage du belvédère par 128 épines culminant à 55 mètres.
"Il n'y a pas de vin sans bois, les civilisations du vin sont liées aux forêts", aime à dire Anouk Legendre de l'agence d'architecture XTU.
Les arches de bois de la Cité du vin à Bordeaux

Une structure en bois pour la Cité du vin à Bordeaux

Une structure en bois pour la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Une structure en bois pour la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © XTU architectes
Pour l'ossature bois, il aura fallu 8.000 heures d'études en exécution et 1.600 heures en phase dialogue compétitif.
L'ouvrage aura également nécessité :
- 17.500 heures de fabrication
- 15.000 heures de pose
- 574 arcs lamellé collé tous de forme différente (tore)
- 128 épines bois en lamellé collé toutes de forme différente (tour)
- 950 m3 de bois lamellé collé épicés (700 m3) et douglas (250 m3)
- 8.000 pannes et contreventements
- 4.000 m2 de panneaux contreplaqués taillés sur mesure
- 1 poutre fabriquée croche et 35 entretoises porteuses taillées dans la masse pour simuler 3 poutres croches.
Une structure en bois pour la Cité du vin à Bordeaux

Scénographie de la Cité du vin à Bordeaux

Scénographie de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Scénographie de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
A l'intérieur, tout évoque évidemment le vin, à l'image de ces bouteilles géantes qui abritent des écrans lumineux.
Nous sommes ici dans le parcours permanent, qui comporte des espaces dédiés à la dégustation du vin ou encore des espaces polysensoriels qui restituent odeurs et sons des breuvages.
Confiée à l'agence britannique Casson Mann, la scénographie se vit comme une "expérience". "Nous avons voulu créer une expérience richement structurée permettant aux visiteurs de se laisser inspirer par le vin dans toute sa merveilleuse complexité, et notre but était de jouer sur la conception et la technologie des modules pour que les expériences soient plus variées et intéressantes, tout en restant au coeur du sujet. Cette exposition est entièrement audiovisuelle et multimédias, avec des éléments sensoriels qui vont surprendre, enchanter, intriguer et éduquer les visiteurs sur les aspects dramatiques, artistiques et artisanaux de l'histoire du vin", explique Roger Mann de l'agence éponyme.
Car la Cité du Vin n'est pas un musée, insiste pour sa part, l'agence XTU. Qui parle d'un centre "civilisationnel" autour de la culture du vin. Tout un programme ! Reste à savoir s'il convaincra les visiteurs...
Scénographie de la Cité du vin à Bordeaux

Mur d'images dans la Cité du vin à Bordeaux

Mur d'images dans la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Mur d'images dans la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
Sur un espace de plus de 3.000 m2, 22 modules de grand format proposent des expériences interactives qui stimulent les sens : vue, ouïe, toucher, odorat. Cela va du survol d'un vignoble en hélicoptère, à une galerie plus intimiste qui évoque les objets et histoires des vins, en passant par des dispositifs innovants qui décomposent le processus de l'élaboration du vin.
Mur d'images dans la Cité du vin à Bordeaux

La Cité du vin à Bordeaux offre des sensations olfactives

La Cité du vin à Bordeaux offre des sensations olfactives - Cité du vin Bordeaux
La Cité du vin à Bordeaux offre des sensations olfactives - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
Café, fruits rouges, caramel, cuir... autant d'odeurs qui composent les arômes des vins. Le visiteur, jeune ou moins jeune, s'amusera ici à tester son odorat.
La Cité du vin à Bordeaux offre des sensations olfactives

Vue depuis le patio de la Cité du vin à Bordeaux

Vue depuis le patio de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Vue depuis le patio de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
La patio central offre cette vue sur la tour, où l'on voit distinctement la démarcation entre le tore et la tour. On y voit aussi les différentes textures de verre.
Ainsi, la vêture extérieure se compose de 2.235 m2 de verre décomposées en 3 types : verres plans jointifs (jaune), verres bombés jointifs (verts) et verres plans à écailles (rouge). Ce sont au total 2.500 panneaux de formes et dimensions différentes dont 90% de panneaux plans en partie cintrées à froid et 10% cintrés à chaud en atelier, précise XTU.
Vue depuis le patio de la Cité du vin à Bordeaux

Terrasse du belvédère de la Cité du vin à Bordeaux

Terrasse du belvédère de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux
Terrasse du belvédère de la Cité du vin à Bordeaux - Cité du vin Bordeaux © CL-Batiactu
Du haut de ses 35 m, le belvédère, point d'orgue de la visite, invite à découvrir la cité girondine autrement et à 360°, tout en dégustant un verre de vin (avec modération, bien sûr)...
La salle se dote d'un plafond réalisé avec quelque 4.000 bouteilles de vin, à l'image de celui déjà vu dans les locaux de Coca-Cola à Issy-les-Moulineaux.
Un restaurant se situe à l'étage en dessous.
Terrasse du belvédère de la Cité du vin à Bordeaux

Coupe transversale ouest-est

Coupe transversale ouest-est - Cité du vin Bordeaux
Coupe transversale ouest-est - Cité du vin Bordeaux © XTU architectes
La démarche environnementale est inhérente au projet de la Cité du Vin. Une attention particulière a ainsi été apportée aux matériaux utilisées, à l'orientation du projet, à l'utilisation d'énergies renouvelables, à la lumière naturelle, à l'éclairage par Led, au traitement paysager des abords, ainsi qu'à la réutilisation des eaux de pluie.
Coupe transversale ouest-est

Coupe transversale nord-sud

Coupe transversale nord-sud - Cité du vin Bordeaux
Coupe transversale nord-sud - Cité du vin Bordeaux © XTU architectes
Fiche technique
Cité du Vin, Bordeaux (33)
Un programme qui comprend 10 niveaux entre le tore et la tour, 3 espaces de dégustation dont 1 espace polysensoriel immersif, un salon de lecture, une boutique concept store, 3 espaces de restauration en rez-de-jardin et un restaurant panoramique.
Maître d'ouvrage : Ville de Bordeaux
Exploitant : Fondation de la Cité du Vin
Architectes
- XTU / Anouk Legendre, Nicolas Desmazières
- Chef de projet érude : Matthias Lukacs
- Chef de projet chantier : Dominique Zentelin
Partenaires
Casson Mann, scénographe
SNC Lavalin, BET généraliste + économie
RFR, BET façades complexes
Le Sommer Environnement, BET Environnement
8'18", Eclairagiste
Peutz, acousticien
Autobus Imperial, Signalétique
Roland Cahen, designer sonore
Casso & Cie, sécurité
Camille Jullien, Paysage
Anthony Hamon, scénographie auditorium
Entreprises
GTM Bâtiment Aquitaine, mandataire lot clos couvert
Coveris, vêture
SMAC, vêture métallique et étanchéité
Arbonis, charpente bois
Livraison : mai 2016
Inauguration : 1er juin 2016
Surface du bâtiment : 12.927 m2 shon, dont 2.800 m2 d'exposition permanente
Coûts
- coût global : 81 M€ HT
- Construction et aménagement scénographique : 55 M€
Coupe transversale nord-sud
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic