L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les palaces parisiens se refont une beauté

Par C. Chahi Bechkri
,
le 10 septembre 2010
Pour rester séduisants aux yeux de leurs clients, les palaces parisiens sont sans cesse obligés d'embellir et d'enrichir leurs intérieurs. Des efforts qui s'avèrent payants, puisqu'ils ont rarement enregistré un taux d'occupation aussi élevé. Coup d'oeil sur ces aménagements d'exception derrière lesquels se cachent souvent de célèbres designers.
Qu'ils s'appellent Le Meurice, le Bristol ou bien encore le Plaza-Athénée, tous les palaces parisiens font en ce moment un véritable carton. Après avoir été délaissés pendant la crise, ils attirent en effet de nouveau la clientèle fortunée. Pour preuve cet été, la plupart d'entre eux affichaient un taux d'occupation de 90,5% contre 85,2 %* l'an dernier, des chiffres qualifiés "d'exceptionnels" par tous les acteurs de l'hôtellerie de luxe. Non seulement les clients sont de retour mais en plus, autre bonne nouvelle, ils ne regardent pas à la dépense : 916 € en moyenne par nuit, prix correspondant en général plutôt à une suite qu'à une chambre.
La reprise de l'économie mondiale, un taux de change de l'euro favorable aux touristes étrangers... De nombreux facteurs peuvent expliquer cette situation mais, lorsque l'on y regarde de plus près, elle est aussi en partie due aux efforts constamment déployés par ces prestigieux établissement pour conserver et valoriser leur patrimoine. Chaque année, Le Bristol dépense ainsi cinq millions d'euros dans des travaux de rénovation et il n'est pas le seul. De plus en plus de palaces et d'hôtels de luxe implantés dans la Capitale se refont en effet régulièrement une beauté... des opérations de lifting auxquelles prennent part la plupart du temps, de célèbres décorateurs.

Grands noms de la décoration

Le Meurice a connu, au cours de sa "longue" existence (plus de deux cents ans), quatre grandes remises à neuf, dont la dernière en 2007 avec Philippe Starck. En 2008, l'établissement a confié la rénovation de ses 160 chambres et suites à Charles Jouffre, auteur des décors du Grand Foyer à l'Opéra Garnier. "Nous avons décidé de rafraîchir la décoration et le style des chambres de l'Hôtel. Mon projet était de leur donner un caractère plus contemporain, tout en conservant le style Louis XVI, propre à l'hôtel", explique Franka Holtmann, directrice du Meurice. Un projet en amenant un autre, le décorateur s'est également occupé de trois des salons de réception. Et cela n'est pas tout : parallèlement, l'établissement a entamé la remise à neuf de ses cuisines !
De son côté, le Royal Monceau a lui-aussi entamé depuis juin 2008 un vaste programme de rénovation qui consiste à "restructurer intégralement l'ensemble de l'hôtel en ramenant notamment le nombre de chambres de 220 à 149 et créant un ensemble spa/fitness de plus de 800 m² doté d'une piscine intérieur d'environ 200 m2". Comme au Meurice, c'est un grand nom de la décoration qui a été choisi pour orchestrer les travaux : Philippe Starck.

Chantiers d'exception

Que ce soit celui du Meurice, celui du Royal Monceau ou bien encore celui du Champs-Elysées Plaza - qui vient d'inaugurer six nouvelles suites - tous ces chantiers se définissent par leur caractère exceptionnel. Les sommes engagées atteignent en effet des records : entre 50 et 100 millions d'euros pour le Royal Monceau, par exemple, et près de 60 millions d'investissement pour le Burgundy, hôtel situé entre la place de la Madeleine et la rue Saint-Honoré, dont la restauration aura duré plus de deux ans.
A chaque fois, comme par exemple à l'hôtel Majestic qui s'est récemment offert une cure de jouvence, les matériaux mis en œuvre sont nobles ou fabriqués par de prestigieuses maisons : marbre de Carrare au sol, tapis artisanaux en laine vierge de nouvelle Zélande, tissus signés Rubelli ou Nobilis... Même luxe au Plaza Athénée où l'on trouve dans les chambres depuis 2008 des meubles en bois patinés dans la tradition du XVIIIe siècle, des abat-jours en soie doublée, des rideaux en taffetas... Bref, que des matières dont la vue et le toucher enchantent !
Pour en savoir plus sur les rénovations entreprises dans chaque palace, cliquez sur suivant.
*Chiffres communiqués par le cabinet de conseil hôtelier MKG.
Les palaces parisiens se refont une beauté

Champs-Elysées Plaza

Champs-Elysées Plaza
Champs-Elysées Plaza © Champs-Elysées Plaza
Situé dans un immeuble haussmannien à quelques pas de celle que l'on surnomme "la plus belle avenue du monde", le Champs-Elysées Plaza a inauguré cet été six nouvelles suites d'une surface de plus de 70 m2. Réparties entre le troisième, le quatrième et le cinquième étage, elles viennent compléter les 9 chambres et 26 suites déjà existantes.
Dans chacune d'entre elles, l'accent a été mis sur le confort avec un vaste salon présentant une très belle hauteur sous plafond, une chambre équipée d'un lit King Size ou Twin et une spacieuse salle de bains abritant à la fois une douche et une baignoire.
Côté décoration, l'établissement a opté pour la carte de l'élégance : mobilier aux lignes épurées, tissus aux tons sobres et doux... Les pièces gardent, par ailleurs, leur charme d'antan puisque les moulures d'époque y ont été conservées.
Le prix d'une nuit ? Entre 990 et 1490 €.
Champs-Elysées Plaza

Le Meurice - Les palaces parisiens se refont une beauté

Le Meurice
Le Meurice © Le Meurice
Le Meurice, palace situé sur la rue de Rivoli, a entrepris en 2008 une grande rénovation. Au programme : le relooking de ses 160 chambres et suites. Un programme ambitieux donc, dont la réalisation a été confiée au décorateur Charles Jouffre, auteur des décors du Grand Foyer à l'Opéra Garnier.
Le décorateur a repensé l'ambiance des chambres en puisant ses sources d'inspiration dans le XVIIIe siècle. Sans surprise, on y retrouve un mobilier classique revisité, des matériaux nobles et traditionnels, une harmonie de couleurs claires relevées de tonalités plus éclatantes... Bref, de nouveaux éléments en totale adéquation avec l'esprit du Meurice !
A noter que Charles Jouffre travaille actuellement à la rénovation de trois salons de réception et que les cuisines de l'hôtel sont également en travaux.
Le prix d'une nuit ? Entre entre 640 et 3.600 €.
Pour en savoir plus, cliquez ici.
Le Meurice - Les palaces parisiens se refont une beauté

Le Bristol - Les palaces parisiens se refont une beauté

Le Bristol
Le Bristol © Uferas
Le Bristol, hôtel situé à quelques pas de la place Concorde et de l'avenue Montaigne, n'échappe pas non plus aux transformations. D'ailleurs, comme le précise ses propriétaires, "depuis 1980, il ne se passe pas une année sans que soient entreprises des améliorations".
En 2011, l'établissement envisage non seulement de doubler la superficie de son spa mais également de créer une nouvelle suite panoramique au 8ème étage, se rajoutant aux 85 suites existantes. Grâce à cet ajout, il deviendrait ainsi le palace ayant le plus grand nombre de suites à Paris.
Le prix d'une nuit ? Entre 770 et 12.000 €.
Le Bristol - Les palaces parisiens se refont une beauté

Le Royal Monceau

Suite présidentielle - Hôtel Royal Monceau
Suite présidentielle - Hôtel Royal Monceau © Hôtel Royal Monceau
Le Royal Monceau fait actuellement l'objet d'une rénovation dirigée par le célèbre designer Philippe Starck. Un projet de grande ampleur dont les détails ont été tenus secrets. "Nous souhaitons faire du Royal Monceau un des hauts lieux de la vie parisienne grâce à un concept hôtelier encore inédit. Il fera redécouvrir l'esprit de fête et le rayonnement culturel des années folles", avait simplement indiqué Sylvain Ercoli, directeur Général de l'hôtel, au moment de l'annonce du projet.
Le Royal Monceau

Plaza Athénée - Les palaces parisiens se refont une beauté

Plaza Athénée
Plaza Athénée © Plaza Athénée
L'hôtel a inauguré en 2008 deux nouvelles suites dont une bénéficiant d'une vue imprenable sur la Tour Eiffel et une chambre de style classique. La même année, il a également rénové l'un de ses espaces de réception : La Galerie des Gobelins.
Pour information, le Plaza Athénée avait subi une rénovation complète en 2000. Pour les chambres et le suites, Bettina Mortemard et Marie José Pommereau, les deux décoratrices avaient souhaité marquer une séparation nette entre les 6 premiers étages et les autres avec, en bas, le pur style classique français et plus haut, le style Art Déco. A l'époque, l'hôtel en avait d'ailleurs profité pour intégrer dans les chambres les nouvelles technologies : air conditionné, Internet, chaines câblées...
A noter que le bar de l'hôtel ainsi que la terrasse ont été dessinés par Patrick Jouin.
Le prix d'une nuit ? Entre 710 et 22.000 €.
Plaza Athénée - Les palaces parisiens se refont une beauté

Villa & Hôtel Majestic

Villa & Hôtel Majestic
Villa & Hôtel Majestic © Villa & Hôtel Majestic
Le Majestic, hôtel au coeur du 16ème arrondissement de Paris, à deux pas des Champs-Elysées, vient lui-aussi de s'offrir une nouvelle jeunesse. Non seulement il a été agrandi et entièrement relooké mais en plus, il a été rebaptisé pour devenir la "Villa & Hôtel Majestic". Un nouveau nom pour une nouvelle offre puisqu'en plus de proposer un hébergement pour une nuit, l'établissement met également à la disposition de ses clients des appartements prêts à vivre.
Les 25 chambres et suites existantes ont ainsi été entièrement rénovées. Des travaux réalisés sous la houlette de Véronique Valcke, la propriétaire des lieux. "Haut de gamme, originalité et raffinement", tels ont été ses maîtres mots aussi bien pour choisir les matériaux que le mobilier. Du coup, les intérieurs de l'hôtel sont placés sous le signe de l'exceptionnel avec, notamment, du marbre de Carrare au sol, des tissus Nobilis ou Rubelli pour habiller les meubles ou encore des luminaires signés Raynaud Petitot.
Le prix d'une nuit ? Entre 500 et 4.500 € la nuit.
Villa & Hôtel Majestic

Le Burgundy - Les palaces parisiens se refont une beauté

Le Burgundy
Le Burgundy © Le Burgundy
Fermé depuis janvier 2008, Le Burgundy vient tout juste de réouvrir ses portes après de deux ans de travaux. Orchestrée par l'architecte Vincent Bastie et Guy de Durfort, le propriétaire des lieux, la rénovation a nécessité un budget de 60 millions d'euros.
Les 51 chambres ont été entièrement redessinées et chacune propose désormais aux clients dix ambiances colorées différentes. Les suites, quant à elles, dont la superficie oscille entre 60 et 210 m2, ont été traitées dans un style plus classique mais toujours avec une note contemporaine. De leur côté, avec leurs lavabos sur colonnes, les salles de bains adoptent le style "années 30".
Le prix d'une nuit ? A partir de 550 €.
Le Burgundy - Les palaces parisiens se refont une beauté
Nous vous recommandons

Découvrez la transformation époustouflante d'un appartement familial au coeur de Paris.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic