L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier

Par Stéphanie Thibault
,
Mis à jour le 11 septembre 2019
Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier
1/10
Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier
Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier © Patrick Verbauwen
Construite à flanc de colline, sur des ruines, cette étonnante maison a mis architectes et artisans à rude épreuve. Un chantier hors norme, qui a exigé des trésors de patience et d'imagination, et nécessité plus de trois ans de travaux. Reportage.
Nichée sur les hauteurs de Forcalquier, cette étonnante maison a eu bien du mal à sortir de terre. La situation particulière de la parcelle, dans le centre historique de la ville, a sérieusement compliqué la tâche des architectes, aussi bien d'un point de vue technique qu'administratif. Il a en effet fallu convaincre les autorités que la construction se fondrait dans le paysage et que le patrimoine serait préservé : deux cabinets d'architectes se sont succédé, et autant de demandes de permis de construire ont été déposées, avant qu'un projet ne soit enfin validé et que les travaux soient lancés.
"Le terrain était une épine dans le pied du maire !" nous confie Patrick Verbauwen. Il a aussi donné pas mal de fil à retordre au maître d'œuvre, qui a dû composer avec de nombreuses contraintes. "Une fois les obstacles administratifs levés, il a fallu jongler avec un grand nombre de contraintes physiques. Forcalquier est une ville gruyère, avec plusieurs étages de troglodytes et beaucoup de galeries et cavités en sous-sol. C'est ce qui fait sa richesse, mais aussi sa grande fragilité. La roche est très friable, avec un risque élevé d'éboulis. Sans parler des contraintes sismiques de la région..." explique l'architecte.
Le terrain, situé à flanc de colline, était aussi particulièrement difficile d'accès. "La calade [rue en pente pavée en Provence, ndlr] ne mesure que 2,20 m de large. On ne pouvait donc pas monter avec des engins traditionnels, il a fallu trouver des solutions pour acheminer les matériaux autrement et utiliser des moyens de levage différents" ajoute-t-il. De la conception à la construction, Patrick Verbauwen a donc dû réfléchir à des solutions techniques sur-mesure. "La maison a été faite au chausse-pied !" plaisante-t-il. "De l'extérieur, elle présente un aspect sobre, très simple, mais en réalité c'est une maison très complexe".
Le pari, en tout cas, est gagné. La bâtisse contemporaine a trouvé sa place dans cet environnement d'exception, tout en mettant en valeur le patrimoine historique. Zoom en images sur une maison pas comme les autres, et une véritable prouesse architecturale.
Ce projet a été récompensé lors de la cérémonie des Trophées de la construction 2019, dans la catégorie "Construction - logement individuel".
Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier
  • Cette maison joue à cache-cache sur les hauteurs de Forcalquier
  • Un chantier complexe et difficile d'accès
  • Une structure métallique assemblée morceau par morceau
  • Un remplissage bois léger et performant
  • Un mur reconstruit pierre par pierre
  • Une maison hors norme bien camouflée
  • Des ouvertures qui jouent à cache-cache
  • Un balcon dessiné sur-mesure
  • Une maison qui joue la carte de la simplicité
  • Une toiture végétalisée pour une maison qui se fait oublier
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic