L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Faire construire une maison passive : le préfabriqué, ça existe

Par G.N.
,
le 14 septembre 2017
Maison passive Innovalys
Maison passive Innovalys © MACC3
En utilisant la technique du préfabriqué, certains constructeurs proposent de monter des maisons aux performances énergétiques atteignant parfois celles de constructions passives. C'est le cas de la société MACC3, qui présente un pavillon construit dans le Haut-Rhin, alliant solidité, isolation renforcée, murs chauffants et rapidité de montage.
Les maisons de demain seront préfabriquées en usine : de nombreux professionnels de la construction s'accordent pour le dire. Cette démarche permet de mieux contrôler la qualité des éléments qui sortent d'atelier, et d'économiser du temps et des efforts sur les chantiers. Chaque industriel imagine donc son propre système novateur qui permet d'allier vitesse et performance thermique. C'est bien le cas de la société alsacienne MACC3 qui développe et commercialise des éléments constructifs bétons sur-isolés, destinés à la fabrication de maisons passives ou à énergie positive (BePos).
Elle précise : "Le système intègre en usine les réseaux, l'isolation extérieure et le chauffage dans les murs, alimenté par panneaux photovoltaïques". Les panneaux de béton, coulés en usine, sont donc composés d'un voile béton armé de 12 cm d'épaisseur et d'une isolation par l'extérieur de 30 cm de polystyrène expansé. Des piliers parasismiques sont incorporés, tous les 50 cm, et les réseaux électriques sont également noyés dans le béton.
maison passive Innovalys
maison passive Innovalys © MACC3
 
L'entreprise offre, enfin, la possibilité d'intégrer des nappes chauffantes, elles aussi électriques, dans ce même voile. Il en résulte un mur préfabriqué aux performances énergétiques intéressantes, donc une résistance R supérieure à 8. Dans le cas d'une maison construite à Soultz, dans le Haut-Rhin, l'entreprise annonce : "Cette technologie qui compose l'enveloppe extérieure de la maison passive Innovalys permet de répondre aux critères nécessaires à la labellisation PassivHaus".

Des "smarts façades" multifonctions

Les besoins en chauffage sont donc inférieurs à 15 kWh/m²/an pour des besoins globaux en énergie primaire inférieurs à 120 kWh/m²/an, tous usages confondus. Outre l'isolation par l'extérieur, la performance est amenée par l'absence de ponts thermiques et la forte inertie du voile béton. La labellisation passive impose également que les heures de surchauffe annuelle (où la température de l'habitation est supérieure à 25°C) ne représentent que 10% du temps. La solution offre également une grande étanchéité à l'air.
Mais, pour la société MACC3, la réelle nouveauté vient de l'adoption du système de chauffage par les murs, alimenté en électricité renouvelable : "L'innovation vient du fait que la technologie de murs sur-isolés permet de chauffer un bâtiment sans dépense pour la consommation d'énergie. Il s'agit d'une 'smart façade'".
Intégration en usine
Intégration en usine © MACC3
 
Côté dimensions, les éléments préfabriqués peuvent atteindre des longueurs de 10 mètres et des hauteurs de 3,5 mètres. Une fois produit en usine, ils sont livrés par camion sur le chantier, prêts à peindre côté intérieur.
Le maître d'ouvrage de la maison Innovalys se serait dit "impressionné par la vitesse de mise en œuvre" et "par la qualité des finitions des façades". Une seule journée suffirait à construire un étage de maison individuelle, au moyen d'une grue et d'un faible nombre d'opérateurs. A Soultz, le chantier de la villa à un étage s'est étalé entre les mois de novembre 2015 et de mars 2016, puisque d'autres opérations (terrassement, toiture) sont intervenues.

Une version "bio" des murs préfabriqués

Pour accentuer les aspects de développement durable, MACC3 a même développé une version "B" de son mur intelligent, associant le béton à des matériaux "biologiques". Il est ainsi possible d'opter pour un isolant ouate de cellulose (R=7,32), pour de la fibre de bois (R=8,75) ou de la paille (R=10) avec des épaisseurs croissantes allant de 30 à 45 cm, pour parvenir à des performances impressionnantes. Les façades, quant à elles, sont recouvertes d'un bardage bois, qui amène l'épaisseur totale du mur à 42 cm.
Livraison élément de façade
Livraison élément de façade © MACC3
 
Pour les dirigeants de la société MACC3, c'est évident : "La truelle et la brique pour les constructions neuves, ce n'est plus de l'avenir". Ils plaident pour une préfabrication globale, afin de tenir les délais, d'éviter des problèmes de non qualité sur les chantiers, et d'obtenir des performances thermiques satisfaisantes.

Fiche technique de la maison passive de Soultz :

Type : R+1
Maître d'ouvrage : particulier
Bureau d'études : Etudes & Conseils en Economies d'Energie
Entreprises : MACC3 et Béton Contrôle du Seeboden
Budget : 230 k€ HT TCE
Calendrier : novembre 2015 - mars 2016
Performance : labellisation PassivHaus
L'entreprise MACC3 a été lauréate de l'édition 2017 des Trophées de la Construction, dans la catégorie "Solutions techniques d'artisans"
Mur MACC3
Mur MACC3 © MACC3
 
Faire construire une maison passive : le préfabriqué, ça existe
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic