L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison passive en bois gris au cœur des Yvelines

Par Claire Chédeville
,
le 30 juin 2016
Depuis plusieurs années, les propriétaires souhaitaient faire construire une bâtisse BBC Effinergie. Mais, au fur et à mesure du chantier, la certification passive les a séduits. Visite
Au cœur des Yvelines, un couple de propriétaires rêvait de faire ériger une maison à faible consommation d'énergie. Au début du projet, ils sont intéressés par la certification BBC Effinergie, un label qui distingue les maisons ne dépassant pas les 50kW/m2/an. Rapidement, ils commencent les plans avec une architecte qui ne correspondra finalement pas à leur budget et à leurs envies.
Séduits par la première construction labellisée passive des Yvelines, ils font appel à Milena Karanesheva, architecte de l'agence Karawitz. Le label passif (Passiv'hauss) est obtenu uniquement si l'habitation ne dépasse pas les 15kW/m2/an de consommation en énergie, un critère bien supérieur aux autres certifications.
Cette bâtisse est lauréate du programme PREBAT de l'Ademe en 2009 et obtient la double certification Bâtiment Passif et BBC Effinergie en 2010.
Découvrez en pages suivantes les détails de cette construction...
Une maison passive en bois gris au cœur des Yvelines

Un chantier de maison passive mouvementé

Un chantier de maison passive mouvementé  - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Un chantier de maison passive mouvementé - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Au départ, la construction d'une maison à haute qualité environnementale rebutait la mairie à cause de ses caractéristiques originales (grandes ouvertures, forme compact et toit végétalisé). Pourtant grâce à la "cohérence et l'authenticité écologique du projet", la mairie finit par céder et accorde un permis de construire à "titre exceptionnel".
Mais, après le départ du premier architecte, de nombreuses modifications ont été faites pour transformer la maison en bâtiment passif. Les propriétaires ont dû obtenir un nouveau permis de construire. La mairie en pleine révision du plan local d'urbanisme, fait preuve de compréhension et autorise enfin, le commencement du chantier, en 2009.
Mais la famille n'est pas au bout de ses peines ! Le sol très argileux du terrain rend l'avancement de la construction difficile. La maison ne sera livrée que fin 2010.
Un chantier de maison passive mouvementé

Une maison passive en bois pour un effet vieilli

Une maison passive en bois pour un effet vieilli - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une maison passive en bois pour un effet vieilli - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
La famille a choisi d'opter pour un bardage en bois massif. Plusieurs coupures de lames de bois de différentes tailles ont été assemblées pour jouer avec les formes et créer un style à la fois traditionnel et esthétique.
"Les panneaux de bois en mélèze ne sont pas traités pour qu'ils grisent avec le temps", explique Milena Karanesheva, l'architecte en charge des travaux. Ce gris donne une impression de maison ancienne et offre une ambiance vintage à l'extérieur de la bâtisse. Originale, elle se détache de toutes les autres habitations du quartier.
Une maison passive en bois pour un effet vieilli

Une grande baie vitrée plein sud pour un chauffage optimal

Une grande baie vitrée plein sud pour un chauffage optimal - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une grande baie vitrée plein sud pour un chauffage optimal - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Les maisons passives doivent toujours être orientées plein sud pour obtenir un apport de soleil maximal. Les rayons solaires pénètrent la pièce à travers le vitrage et se transforme en chaleur. C'est ce qu'on appelle les gains solaires passifs.
Ici, les fenêtres sont en triple vitrages pour réduire les déperditions de chaleur, appelés ponts thermiques. Grâce à ces baies vitrées, la pièce est chauffée toute l'année. Mais l'été les températures peuvent grimper, "le couple installe alors, une cannisse sur la pergola pour réduire les apports solaires", souligne l'architecte.
Une grande baie vitrée plein sud pour un chauffage optimal

Une toiture végétale pour récupérer les eaux pluviales

 Une toiture végétale pour récupérer les eaux pluviales  - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une toiture végétale pour récupérer les eaux pluviales - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Dans le projet initial, la toiture devait être végétalisée pour récupérer les eaux pluviales. "Nous avons installés des membranes isolantes et étanches EPDM sur 70% du toit pour aménager une couverture entièrement composée de plantes grasses", détaille Milena Karanesheva. Ce type d'équipement permet de mieux réguler les cycles de l'eau et de réduire les eaux de ruissellement.
Pour l'instant, les propriétaires ont décidé de ne pas installer de végétaux sur le toit car ils ont découvert un puits dans leur jardin qui pourrait leur servir à récupérer les eaux pluviales. En conséquence, la couleur noire de l'isolation du toit chauffe davantage l'intérieur de la maison, mais n'empêche pas la certification passive.
Une toiture végétale pour récupérer les eaux pluviales

Une porte d'entrée dissimulée dans la façade de la maison passive

Une porte d'entrée dissimulée dans la façade de la maison passive - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une porte d'entrée dissimulée dans la façade de la maison passive - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Les grandes baies vitrées sont prédominantes dans l'architecture de cette maison passive, au point d'évincer la porte d'entrée. Derrière un buisson et de la même couleur que la façade, la porte est dissimulée sur le côté droit.
Traditionnellement l'entrée se trouve face aux invités qui arrivent de la rue. Ici, les propriétaires ont souhaité donner un côté mystérieux à leur bâtisse.
Une porte d'entrée dissimulée dans la façade de la maison passive

Une isolation de maison passive exclusivement en bois

Une isolation de maison passive exclusivement en bois - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une isolation de maison passive exclusivement en bois - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Attentif au respect de l'environnement, la famille a porté une attention particulière à l'utilisation de matériaux écologiques. Toute l'isolation intérieure comme extérieur a été réalisée en bois. "Au sol j'ai posé vingt-deux centimètres de liège expansé d'origine suisse au-dessus du béton pour éviter tous les ponts thermiques", explique Milena Karanesheva. Seule la finition du sol est en béton ciré.
Sur le toit, vingt-quatre centimètres de fibre de bois sont directement fixés sur les panneaux de bois massifs contrecollés KLH pour préserver la chaleur de la maison.
Même à l'intérieur, le bois est omniprésent. Les murs, le plafond et les escaliers en sont recouverts.
Une isolation de maison passive exclusivement en bois

Un chauffage à bois pour cette maison passive

Un chauffage à bois pour cette maison passive  - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Un chauffage à bois pour cette maison passive - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Dans une maison certifiée passive (Passiv'hauss), pour ne pas dépasser les 15kWh/m2/an imposé par la labellisation, seuls un poêle à bois et deux sèche-serviettes ont été installés. Cette maison enregistre un besoin de chauffage exceptionnel de 12,16 kWh/m2/an.
Le petit poêle à bûches, unique chauffage de la maison, trône au milieu du salon. Eté comme hiver, son apport de chaleur est suffisant. Les températures varient en moyenne entre 19 et 25 degrés dans l'habitation. "Nous avons utilisé trois stères de bois en cinq ans, une dépense d'environ cinquante euros à l'année", souligne le propriétaire.
Le poêle est secondé par une ventilation double flux, un Novus 300 de chez Paul fabriqué en Allemagne et certifié Label Hygiène A. Ce système, via un échangeur de chaleur, récupère les calories de l'air vicié extrait de la maison pour chauffer l'air entrant.
Un chauffage à bois pour cette maison passive

Une cuisine alimentée grâce à un ballon solaire

Une cuisine alimentée grâce à un ballon solaire  - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une cuisine alimentée grâce à un ballon solaire - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
La cuisine joue avec les styles. D'un côté, un mur en bois miel, offre une ambiance traditionnelle. De l'autre, la pièce est contemporaine et équipée des derniers appareils électroménagers.
A l'extérieur, un panneau solaire de 5m2, d'une contenance de 250 litres a été installé. Il assure la production de 60 à 70 % de l'eau chaude sanitaire consommée. Le Lave-vaisselle de la cuisine est essentiellement alimenté en eau chaude par le ballon solaire. Ainsi, le besoin en électricité est fortement diminué.
Une cuisine alimentée grâce à un ballon solaire

Une chambre d'enfant épurée pour un effet traditionnel

Une chambre d'enfant épurée pour un effet traditionnel - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une chambre d'enfant épurée pour un effet traditionnel - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © Maison Passive / Benoit Rajau
Petites, les chambres d'enfant sont très épurées. Un lit mezzanine a été installé pour utiliser doublement la surface au sol. L'espace en dessous de la mezzanine intègre un bureau et crée un lieu intimiste, propice aux jeux d'enfants. Le couple a souhaité mélangé le bois et la peinture rose pour plaire à leur petite fille.
Une grande fenêtre offre un apport de lumière suffisant tout au long de l'année.
Une chambre d'enfant épurée pour un effet traditionnel

Une maison passive pionnière dans les Yvelines

Une maison passive pionnière dans les Yvelines - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines
Une maison passive pionnière dans les Yvelines - Une maison passive en bois gris au coeur des Yvelines © MAP/ Claire Chédeville
 
Fiche technique :
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Milena Karanesheva (Karawitz)
Lieu : Yvelines
Surface : 124m2
Coût : Environ 300.000 euros.
Une maison passive pionnière dans les Yvelines
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic