L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des écuries métamorphosées en une splendide maison d'hôtes

Par Stéphanie Thibault
,
le 24 avril 2019
Un mur à colombage entre la cuisine et le salon
Un mur à colombage entre la cuisine et le salon © Bab XIII
Cette demeure pleine de charme abritait chevaux, poules et autres cochons avant d'être transformée en coquette maison. Ses propriétaires en ont fait un gîte de luxe qui offre un cadre privilégié à seulement quelques kilomètres de Deauville.
Nichée dans la campagne normande, à 15 minutes de Deauville, cette jolie demeure possède le charme qui fait la renommée de la région. Elle était pourtant loin d'être aussi séduisante quand ses propriétaires en ont fait l'acquisition il y a quelques années. Située sur une grande propriété où s'élevaient trois bâtisses, cette ancienne grange tombait littéralement en ruine. "La tempête de 1999 avait fait de gros dégâts" nous confirme Thierry Pic.
Pas de quoi, cependant, effrayer le nouveau maître des lieux et son épouse, qui ont alors décidé de la réhabiliter pour en faire une maison d'amis. Mais le bâtiment, qui abritait des écuries, nécessitait d'importants et très coûteux travaux pour le rendre habitable. "Finalement on s'est dit que ça faisait beaucoup pour une simple maison d'amis, alors nous avons choisi d'en faire un gîte. C'était bien avant Airbnb, à une époque où l'on ne trouvait que des chambres à la ferme. Il y avait pourtant une vraie demande pour des logements confortables, nous nous sommes donc lancés" explique-t-il.
Après des difficultés pour obtenir le permis de construire - le projet a en effet dû être modifié plusieurs fois pour recevoir l'aval de l'administration - la grange a laissé place à une coquette maison d'hôtes, transformée dans les règles de l'art pour conserver l'identité des lieux. Les colombages et la charpente ont ainsi été restaurés à l'identique et mis en valeur. L'intérieur a été aménagé dans un style campagne chic, et le jardin réalisé par un paysagiste. "L'idée était vraiment de faire une maison comme on aimerait en trouver" nous indique Thierry Pic.
Le résultat est époustouflant. Les écuries délabrées ont été métamorphosées en une splendide maison de 120 m2, baptisée "La Vie de Cocagne", clin d'œil à une chanson de Jeanne Moreau. Visite en images.
Des écuries métamorphosées en une splendide maison d'hôtes

Une bâtisse réhabilitée et transformée avec soin

Une bâtisse réhabilitée et transformée avec soin
Une bâtisse réhabilitée et transformée avec soin © Stéphane Leroy
Avant de devenir un gîte plein de charme, la grange abritait des écuries, mais aussi un poulailler, des cochons... Plus qu'une rénovation, la bâtisse avait surtout besoin d'être transformée en maison d'habitation. De l'électricité à la plomberie, en passant par l'isolation et l'aménagement intérieur, tout était à faire. "Il a fallu tout créer", nous confirme son propriétaire, "il y avait juste une arrivée d'eau pour les animaux".
En piteux état, le bâtiment nécessitait d'être réhabilité. Thierry Pic a cependant pris soin de conserver le style qui donne au lieu tout son charme. "On a fait en sorte de préserver au maximum les éléments d'origine. Les colombages trop abîmés ont par exemple été remplacés. On a réutilisé les colombages d'un ancien manoir. De même pour le torchis, qui est un très bon isolant : il a été refait à l'ancienne et complété par de la laine de verre" précise le propriétaire.
Une bâtisse réhabilitée et transformée avec soin

Un salon lumineux à la place des anciens box

Un salon lumineux à la place des anciens box
Un salon lumineux à la place des anciens box © Bab XIII
A l'avant de la maison, se trouvaient deux grands box à chevaux. Ils ont laissé place à un salon lumineux, idéalement exposé plein sud et largement ouvert sur le jardin. "Pour faire entrer un maximum de lumière à l'intérieur, les cloisons ont été abattues et de grandes ouvertures ont été créées sur la façade" indique Thierry Pic. La pièce est ainsi agréablement baignée de soleil une grande partie de la journée.
Un salon lumineux à la place des anciens box

Un salon cathédrale qui met la charpente en valeur

Un salon cathédrale qui met la charpente en valeur
Un salon cathédrale qui met la charpente en valeur © Bab XIII
Restaurée à l'identique par un menuisier, la charpente ancienne a habilement été mise en avant, le salon affichant une impressionnante hauteur sous plafond de six mètres. "Les poutres ont été démontées, réparées et réinstallées" nous explique Thierry Pic. "Le salon cathédrale permet de les mettre en valeur et aussi de conserver l'identité des lieux".
Un salon cathédrale qui met la charpente en valeur

Un mur à colombage entre la cuisine et le salon

Un mur à colombage entre la cuisine et le salon
Un mur à colombage entre la cuisine et le salon © Bab XIII
De la même manière, les propriétaires de la demeure ont remis en état un mur à colombage, qui sert de séparation entre la cuisine et le salon. "Il faisait partie intégrante des écuries. D'un côté, se trouvaient deux grands box pour les chevaux, de l'autre une réserve de foin. On l'a conservé en guise de cloison intérieure" précise le maître des lieux.
Un mur à colombage entre la cuisine et le salon

Une cuisine moderne au charme ancien

Une cuisine moderne au charme ancien
Une cuisine moderne au charme ancien © Bab XIII
Entièrement équipée, la cuisine dispose de tout le confort moderne, sans pour autant se départir du style ancien qui fait le charme de la demeure. Et si les visiteurs qui y séjournent sont totalement autonomes, leurs hôtes n'en sont pas moins aux petits soins pour eux. Une sélection de produits locaux les attend en effet à leur arrivée. "En cas de besoin, ils peuvent aussi nous envoyer une liste de courses, qui seront directement livrées dans la maison" nous confie Thierry Pic.
Une cuisine moderne au charme ancien

Un intérieur en perpétuelle évolution

Un intérieur en perpétuelle évolution
Un intérieur en perpétuelle évolution © Bab XIII
Qu'il s'agisse du mobilier ou de la décoration, rien n'est jamais figé à l'intérieur. Le gîte vit et évolue ainsi au gré des saisons... ou des envies de ses propriétaires. "Nous ne voulions pas d'une maison vide, façon maison à louer" affirme Thierry Pic. "Les meubles sont d'abord venus de notre maison, ce qui nous a permis de chiner de nouvelles choses, mais ils changent souvent !" plaisante-t-il. "On s'amuse aussi beaucoup avec la déco. Dans la cuisine, le mur vert était rouge il n'y a pas si longtemps, mais il se peut qu'il change encore de couleur dans les mois à venir".
Un intérieur en perpétuelle évolution

Une chambre à l'esprit campagne chic

Une chambre à l'esprit campagne chic
Une chambre à l'esprit campagne chic © Bab XIII
Le rez-de-chaussée compte également deux confortables chambres, agrémentées chacune d'une salle de bains en suite. Déclinée dans des tons chocolat, la première mise sur des matériaux bruts et naturels pour créer une chaleureuse ambiance campagne chic.
Une chambre à l'esprit campagne chic

Une salle de bains en noir et blanc

Une salle de bains en noir et blanc
Une salle de bains en noir et blanc © Bab XIII
Nichée derrière une rangée de poutres apparentes, la salle de bains offre un espace intime et confortable. Initialement habillée de noir et blanc, la pièce a cependant changé de visage depuis la photo, nous indique Thierry Pic. "La salle de bains était un peu sombre, elle a donc été repeinte !"
Une salle de bains en noir et blanc

Une chambre douillette et confortable

Une chambre douillette et confortable
Une chambre douillette et confortable © Bab XIII
Un joli gris ardoise sur le mur, des matières enveloppantes, la seconde chambre a des allures de douillet cocon. Comme les autres pièces de la maison, elle a été aménagée avec soin par les propriétaires, qui n'hésitent jamais à changer une ou deux petites choses de temps en temps.
Une chambre douillette et confortable

Une salle de bains assortie

Une salle de bains assortie
Une salle de bains assortie © Bab XIII
La deuxième chambre dispose elle aussi de sa propre salle de bains, décorée dans les mêmes tons de gris et de blanc.
Une salle de bains assortie

Une chambre pour les enfants à l'étage

Une chambre pour les enfants à l'étage
Une chambre pour les enfants à l'étage © Bab XIII
Partiellement aménagé, l'étage abrite une chambre mansardée, souvent réservée aux enfants. On y trouve deux petits lits jumeaux, ainsi que des toilettes sur le palier.
Une chambre pour les enfants à l'étage

Un jardin savamment aménagé

Un jardin savamment aménagé
Un jardin savamment aménagé © Stéphane Leroy
Pour que l'extérieur soit aussi agréable que l'intérieur, Thierry Pic a confié l'aménagement du jardin à un paysagiste. "On ne voulait pas d'une maison qui aurait eu l'air d'être posée dans un champ, on a donc fait en sorte de créer une ambiance autour" explique-t-il. "Même si les maisons ne sont pas trop proches les unes des autres, il fallait aussi préserver l'intimité de chacun, planter des arbres pour s'isoler ou camoufler ce que l'on ne veut pas voir, et s'assurer que les vues soient bien orientées".
Un jardin savamment aménagé

Un jardin avec terrasse et spa

Un jardin avec terrasse et spa
Un jardin avec terrasse et spa © Stéphane Leroy
Dedans comme dehors, Thierry Pic a fait en sorte que les occupants du gîte se sentent comme chez eux. Sur le côté de la maison, les voyageurs peuvent ainsi librement accéder à la terrasse et profiter du spa. Côté sud, ils disposent aussi d'un barbecue et d'un salon de jardin, et ont pour voisins directs les deux ânes qui gambadent joyeusement dans le pré.
 
Fiche technique
Programme : rénovation et transformation d'une grange en maison d'habitation pour en faire un gîte
Lieu : Bonnebosq, Calvados
Superficie : 120 m2
Maître d'ouvrage : Thierry et Caroline Pic
Durée des travaux : 2 ans
Budget : non communiqué
Un jardin avec terrasse et spa
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic