L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La spectaculaire métamorphose de cette maison va vous laisser sans voix

Par Stéphanie Thibault
,
le 14 septembre 2018
Cette jolie maison en briques tombait en ruines lorsque ses nouveaux propriétaires en ont fait l'acquisition. Transformée en chambre d'hôtes, elle vient d'être récompensée par Gîtes de France. Zoom sur une époustouflante transformation qui va vous laisser sans voix.
Récompensée par Gîtes de France du Prix Coup de cœur 2018 du meilleur "City break", cette splendide maison d'hôtes mérite aussi le prix de la métamorphose la plus spectaculaire. Quand ses nouveaux propriétaires en ont fait l'acquisition en 2015, elle était nettement moins séduisante. Inhabitée depuis 40 ans, squattée, partiellement détruite après deux départs d'incendies, la maison avait souffert.
Un défi qui n'a pas effrayé Dorothée Jouret et son mari, qui ont décidé de la remettre en état. Deux ans de travaux ont été nécessaires pour la rendre de nouveau habitable et lui redonner le cachet qui fait le charme des grandes maisons bourgeoises. L'extérieur de la maison a été nettoyé, la toiture refaite, les fenêtres changées, et le jardin défriché. A l'intérieur, les murs et le plafond ont été réhabilités, le plancher changé par endroit, et la cuisine, trop petite, entièrement refaite. Le couple a également aménagé cinq salles de bains supplémentaires, ainsi que quatre chambres d'hôtes confortables, à la déco personnalisée.
Dorothée Jouret et son mari accueillent leurs hôtes depuis décembre 2017, dans cette demeure baptisée "Le Rhino rayé". "C'est une grande maison, c'est l'occasion de lui donner un peu de vie, et de rencontrer des gens différents" nous confie la maîtresse de maison, surprise d'avoir été récompensée. "Nous sommes vraiment très heureux d'avoir reçu un prix, on espère que cela va donner un peu de visibilité à notre maison et donner aux gens envie d'y séjourner" ajoute-t-elle.
Visite en images de cette accueillante maison à la spectaculaire métamorphose.
La spectaculaire métamorphose de cette maison va vous laisser sans voix

Avant : une maison qui tombe en ruines

Avant : une maison qui tombe en ruines
Avant : une maison qui tombe en ruines © Dorothée Jouret
Le chantier s'annonçait colossal. Inhabitée depuis 40 ans et très abîmée par deux départs d'incendie, cette grande maison bourgeoise située dans le centre ville de Beauvais, tombait littéralement en ruines. Pas de quoi, cependant, effrayer Dorothée Jouret et son mari, qui ont décidé de la racheter pour s'y installer et ouvrir des chambres d'hôtes. "Il y avait énormément à refaire" avoue tout de même Dorothée Jouret. "La maison était fermée depuis très longtemps, elle avait été squattée, l'intérieur avait beaucoup souffert... Il y avait vraiment beaucoup de travaux à faire". Sans parler du jardin qui n'était plus entretenu depuis des décennies, derrière lequel disparaissait la maison...
Avant : une maison qui tombe en ruines

Après : une jolie maison bourgeoise qui a retrouvé son cachet

Après : une jolie maison bourgeoise qui a retrouvé son cachet
Après : une jolie maison bourgeoise qui a retrouvé son cachet © Gîtes de France
La métamorphose est époustouflante. Débarrassée du lierre qui envahissait la façade, et de nouveau mise en valeur par un jardin entièrement réaménagé, la demeure a retrouvé son cachet. "Les briques étaient en bon état, elles ont donc simplement été nettoyées. On a également refait la toiture en ardoise et changé toutes les fenêtres" indique Dorothée Jouret.
Le couple a aussi pensé à quelques aménagements écologiques. Une cuve de récupération d'eau de pluie a ainsi été enfouie dans le jardin, et sert à alimenter les toilettes. Des panneaux solaires ont été installés pour la production d'eau chaude, et les arbres qui ont été abattus sont réutilisés en bois de chauffage dans la cheminée.
Après : une jolie maison bourgeoise qui a retrouvé son cachet

Avant : un intérieur extrêmement délabré

Avant : un intérieur extrêmement délabré
Avant : un intérieur extrêmement délabré © Dorothée Jouret
Transformé en squat et ravagé par les flammes à deux reprises, l'intérieur de la maison avait lui aussi beaucoup souffert. Les murs étaient très délabrés, une partie des boiseries et du plafond avait brulé, quant au plancher, il croulait sous les gravats et affichait, ici et là, des trous béants.
Avant : un intérieur extrêmement délabré

Après : un salon plein de charme et chaleureux

Après : un salon plein de charme et chaleureux
Après : un salon plein de charme et chaleureux © Gîtes de France
Entièrement nettoyé et rénové du sol au plafond, l'intérieur est méconnaissable. Dans le salon, on remarque tout de suite l'impressionnant mur en briques, qui fait tout le charme de la pièce. "Les briques sont d'origine" nous explique Dorothée. "Il s'agit d'un mur porteur. C'est en le décapant que l'on a découvert toutes ces briques, on les a donc nettoyées pour les mettre en valeur".
Malheureusement, tout n'a pas pu être conservé. Une grande partie des boiseries, brulées ou noircies, ont été supprimées au niveau des murs et du plafond. Un faux-plafond a été créé, où les câbles électriques et la plomberie ont été dissimulés, et les murs recouverts d'une épaisse couche de laine de roche pour isoler correctement la maison.
La pièce a ensuite été meublée chaleureusement. Accessible aux invités, on y trouve du mobilier clair, des notes de bois et quelques pièces faites maison, à l'image de la table basse (fabriquée à partir d'une palette) ou du pare-feu au pied de la cheminée.
Après : un salon plein de charme et chaleureux

Une salle à manger conviviale

Une salle à manger conviviale
Une salle à manger conviviale © Gîtes de France
C'est là que les hôtes de Dorothée Jouret se retrouvent le matin pour le petit déjeuner, accueillis par une table gourmande, où flotte l'odeur du pain fraîchement sorti du four. "C'est mon mari qui le fabrique tous les matins" nous confie-t-elle fièrement.
Equipée d'une grande table et de chaises confortables, la pièce dispose de tout le nécessaire : vaisselle, cafetière, bouilloire, évier, plan de travail, réfrigérateur, lave-vaisselle... Tout est dissimulé dans une série de placards intégrés sur le mur du fond. "Les hôtes n'ont pas accès à la cuisine, mais ils ont tout ce qu'il faut à portée de main dans la salle à manger" précise la propriétaire. Dans le coin, un rhino rayé veille au bon déroulement des opérations.
Une salle à manger conviviale

Une entrée au charme ancien préservé

Une entrée au charme ancien préservé
Une entrée au charme ancien préservé © Gîtes de France
Dorothée Jouret et son mari ont fait en sorte de conserver tout ce qui était en bon état. Les carreaux de ciment qui habillent le sol dans l'entrée ont ainsi pu être sauvés, de même que le garde-corps en fer forgé qui monte le long de l'escalier. Un joli papier peint à imprimé feuillage a été posé dans la cage d'escalier une touche de couleur et un peu de caractère à la pièce.
Une entrée au charme ancien préservé

Avant : un étage et des chambres en piteux état

Avant : un étage et des chambres en piteux état
Avant : un étage et des chambres en piteux état © Dorothée Jouret
L'étage était à l'image du reste de la maison : extrêmement délabré. Planchers éventrés, fenêtres cassées, les chambres portaient également la marque de nombreuses années d'occupation sauvage. Transformer ces pièces en chambres d'hôtes confortables a donc nécessité, là aussi, d'importants travaux.
Avant : un étage et des chambres en piteux état

Après : des chambres d'hôtes à la déco personnalisée

Après : des chambres d'hôtes à la déco personnalisée
Après : des chambres d'hôtes à la déco personnalisée © Gîtes de France
Le premier étage de la maison a lui aussi complètement changé de visage. Le plancher a été remplacé par endroit, les murs et les plafonds remis en état, les chambres équipées d'une salle de bains, et décorées, chacune dans un style différent.
Dorothée Jouret avoue s'être prise au jeu de la décoration. "On ne voulait pas que les chambres se ressemblent, elles ont donc chacune leur style, et portent le nom d'une célébrité de la ville" explique la propriétaire. La chambre Arnaud (en hommage à Arnaud Démarre, coureur cycliste, champion de France sur route et 2014 et 2017) a ainsi été déclinée dans des tons marron glacé très chaleureux et décorée sur le thème du vélo.
Après : des chambres d'hôtes à la déco personnalisée

Une création originale dans la chambre Henri

Une création originale dans la chambre Henri
Une création originale dans la chambre Henri © Gîtes de France
La chambre Henri (baptisée en hommage au sculpteur Henri Gréber) possède elle aussi un style bien particulier. On remarque d'abord le carrelage structuré gris qui habille le mur du fond, mais aussi la suspension lumineuse originale au-dessus du lit. "Elle a beaucoup de succès, on nous demande souvent où on l'a achetée !" avoue Dorothée Jouret. "C'est une création de mon mari (il est plombier-chauffagiste), qu'il a fabriquée avec un reste de tuyau de conduit de cheminée" explique-t-elle.
Une création originale dans la chambre Henri

Une salle de bains très chic tout en noir et blanc

Une salle de bains très chic tout en noir et blanc
Une salle de bains très chic tout en noir et blanc © Gîtes de France
Assortie à la déco de la chambre, la salle de bains arbore un look tout en noir et blanc. Carrelage façon marbre, meuble vasque laqué, cabine de douche vitrée, la pièce affiche un style des plus chics.
Une salle de bains très chic tout en noir et blanc

Ambiance baroque pour cette grande chambre traversante

Ambiance baroque pour cette grande chambre traversante
Ambiance baroque pour cette grande chambre traversante © Gîtes de France
C'est la plus grande des quatre chambres. Avec ses 25 m2, la chambre Angadrême (en hommage de Sainte Angadrême, dont les reliques auraient protégé la ville de Beauvais durant le siège de 1492) dispose d'une vue sur le jardin d'un côté, et sur la cathédrale de l'autre côté. Son style baroque a été travaillé avec subtilité pour éviter les lourdeurs : papier peint à motif, tissus d'ameublement satinés, et camaïeu de bleu/gris/mauve...
Ambiance baroque pour cette grande chambre traversante

Un radiateur original dans la salle de bains

Un radiateur original dans la salle de bains
Un radiateur original dans la salle de bains © Gîtes de France
Déclinée dans le même style, la salle de bains dispose d'une grande douche à l'italienne, et abrite elle aussi une création signée du maître des lieux. La forme originale du radiateur a été imaginée par le mari de Dorothée Jouret, et peut servir à pendre des vêtements par exemple.
Un radiateur original dans la salle de bains

Ambiance scandinave dans la chambre familiale

Ambiance scandinave dans la chambre familiale
Ambiance scandinave dans la chambre familiale © Gîtes de France
Plancher en bois blond, mobilier en pin, couleurs douces, la chambre Jeanne (baptisée en souvenir de Jeanne Laisné, née en 1456 figure de la résistance beauvaisienne face à Charles le Téméraire) accueille parents et enfants dans une ambiance scandinave très apaisante, et dispose d'une salle de bains assortie.
Ambiance scandinave dans la chambre familiale

Une salle de bains avec douche à l'italienne

Une salle de bains avec douche à l'italienne
Une salle de bains avec douche à l'italienne © Gîtes de France
Avec ses lames de bois aux reflets chauds, la salle de bains baigne dans une atmosphère enveloppante, très accueillante. Elle a été équipée d'une douche à l'italienne, avec une cabine vitrée, et dispose d'une large vasque.
Une salle de bains avec douche à l'italienne

Une maison d'hôte chaleureuse et accueillante

Une maison d'hôte chaleureuse et accueillante
Une maison d'hôte chaleureuse et accueillante © Gîtes de France
 
Fiche technique
Projet : rénovation d'une grande maison bourgeoise
Lieu : Beauvais
Maître d'ouvrage : Dorothée Jouret
Maître d'œuvre : non communiqué
Superficie : 400 m2 + 400 m2 de jardin
Durée des travaux : environ deux ans
Budget : environ 350.000 €
Une maison d'hôte chaleureuse et accueillante
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic