L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Design : que nous réserve Philippe Starck en 2016 ?

Par C. Chahi Bechkri
,
le 30 mars 2016
Panneaux d'habillage métallique, appareils électroménagers, objets connectés, poêle à bois... Philippe Starck, le designer français de renommée internationale, a encore plein de surprises dans son escarcelle pour l'année 2016. Petit aperçu en images.
"Touche à tout" est sans doute l'adjectif qui qualifie le mieux le designer français Philippe Starck. Il faut dire qu'entre une mini-éolienne, une pièce de monnaie, des hôtels, notamment le Mama Shelter, un vélo trottinette, des enceintes hi-fi sans fil, une maison écologique, il n'y a pas beaucoup de secteurs dans lesquels le designer français n'est pas intervenu.
Et alors qu'on pourrait le croire rassasié, il revient en 2016 avec une série de nouveaux projets. Des projets qui, une fois encore, sont très hétéroclites.
Philippe Starck faire une pause ? Pour l'heure, ce n'est donc pas d'actualité. Si certains disent que la curiosité est un vilain défaut, dans son cas, elle le stimule et le pousse à explorer de nouveaux territoires. Plus de trente ans après le début de sa carrière, son enthousiasme est toujours intacte, un enthousiasme qui le pousse à faire des rencontres qui aboutissent souvent à des collaborations inédites. Cela a notamment été le cas récemment avec la jeune start-up Wistiki que le designer a aidé en dessinant pour elle une gamme d'accessoires ou encore avec Speeta, entreprise pour laquelle il a imaginé un concept de poêle à bois.
Alors que nous réserve-t-il pour 2016 ? Réponses en pages suivantes...
Design : que nous réserve Philippe Starck en 2016 ?

Des panneaux d'habillage métallique dessinés par Starck

Panneaux d'habillage métallique
Panneaux d'habillage métallique © Bacacier
Le designer Philippe Starck a entamé l'année 2016 en dévoilant une collaboration avec le groupe français Bacacier, spécialisé dans dans l'habillage métallique de bâtiments. Il a imaginé pour lui une nouvelle gamme de panneaux décoratifs métalliques. Ces derniers peuvent être installés soit à l'intérieur des logements - voir photo ci-dessus - ou à l'extérieur, pour embellir des façades d'immeubles, par exemple. "Cette gamme Bacacier 3S est un petit pas pour le feuillard d'acier, mais un grand pas pour le bardage et un immense saut pour l'avenir de nos villes, de nos paysages et pour la protection de l'environnement", commente le designer.
Des panneaux d'habillage métallique dessinés par Starck

Des appareils électroménagers dessinés par Starck

Des appareils électroménagers conçus par Starck
Des appareils électroménagers conçus par Starck © Gorenje
Philippe Starck a également collaboré avec la marque d'électroménager Gorenje. Il a dessiné pour elle une nouvelle collection comprenant des tables de cuisson, des hottes, des réfrigérateurs, des tiroirs chauffe-plats et des portes décoratives. Des éléments qui sont reconnaissables à leur design épuré et à l'alliance d'un verre réfléchissant haut de gamme et de l'inox. "Le challenge était de créer des produits techniquement impeccables et qui expriment quelque chose d'intime, de chaleureux et d'humain. L'élégance de cette collection réside dans sa qualité discrète et son design minimaliste", explique Philippe Starck.
Si cette collaboration a été dévoilée lors de l'édition 2015 de l'IFA (salon de l'électronique grand public) et distribuée dans la foulée en Europe de l'Ouest et en Russie, elle n'a été lancée qu'au début de l'année 2016 dans l'Est de l'Europe et sur certains marchés asiatiques.
Des appareils électroménagers dessinés par Starck

Un poêle à bois dessiné par Starck

Un poêle à bois conçu par Starck
Un poêle à bois conçu par Starck © Seguin
La speetbox, ce nom vous dit quelque chose ? C'est normal ! Lancée en mars 2015 sur le marché français, la collection de "mobilier de chauffage" conçue par Philippe Starck pour la société Speeta - qui désormais fait partir du groupe Seguin - part à la conquête du marché international en 2016.
De quoi s'agit-il concrètement ? D'un poêle à bois à la forme inédite : un cube de 50 cm de côté dont la particularité est de pouvoir être associé à d'autres modules identiques jouant d'autres fonctions : un bloc de rangement, un accumulateur de chaleur - box contenant des galets qui emmagasine la chaleur - et/ou un range/bûches. "Ce qu'il fallait, c'était un objet universel, un objet neutre que l'on puisse décliner en plusieurs couleurs, plusieurs revêtements et avec lequel on puisse jouer", expliquait Philippe Starck au moment du lancement du produit.
Sur le plan technique, le poêle à bois combine les systèmes les plus innovants et performants du moment : assistance électronique au démarrage, pilotage automatique de la combustion, intégration d'un conduit permettant la diffusion de l'air chaud dans les différentes pièces du foyer, box accumulateur de chaleur...
Un poêle à bois dessiné par Starck

Des accessoires connectés dessinés par Starck

Accessoires connectés Wistiki
Accessoires connectés Wistiki © Wistiki
A l'origine, il a trois frères, les frères Lussato, avec une idée : permettre aux gens de retrouver leurs affaires égarées en les faisant sonner ou en les géolocalisant depuis leur smartphone. L'idée a séduit Philippe Starck qui a décidé de dessiner les objets connectés Wistiki.
Lors du CES 2016, le designer a ainsi présenté toute une gamme comprenant : le voilà!, qui s'attache aux clés, le ahā! que l'on accroche autour du collier de son animal de compagnie et le hopla! à glisser dans le portefeuille. Une collection proposée en pré-commande aux particuliers via des campagnes de financement participatif.
Une première campagne a réuni plus de 135.000 € levés et une deuxième 275.669 €, clôturée le 25 mars 2016, sur le site MyMajorCompany, des records dans la rubrique "Technologie et Innovation".
Parallèlement, une autre campagne a démarré sur Indiegogo afin de toucher le marché américain et Wistiki a cumulé plus de 320.000€ de précommandes.
Des accessoires connectés dessinés par Starck

Un hôtel hors-norme estampillé Starck construit à Metz pour 2018

Le futur hôtel de Philippe Starck à Metz
Le futur hôtel de Philippe Starck à Metz © DEIS
L'un des projets qui occupera Philippe Starck dans les prochains mois est la construction d'un hôtel à Metz. Un projet hors-norme qui prendra la forme insolite d'une tour de verre de 30 m de haut sur laquelle reposera une maison de style XIXe siècle et qui devrait voir le jour en 2018.
D'après ce que l'on sait, l'hôtel de 5.000 m2, à l'architecture monolithique, sera construit dans le nouveau quartier de l'Amphithéâtre de Metz, à quelques pas du Centre Pompidou. Il sera équipé de 90 chambres dont 9 suites, un bar-restaurant, une salle de sport et un spa dédié au bien-être des résidents.
Pour plus de renseignements, cliquez ici.
Un hôtel hors-norme estampillé Starck construit à Metz pour 2018
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic