L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Cette maison s'affranchit du vis-à-vis grâce à des ouvertures originales

Par Stéphanie Thibault
,
le 4 octobre 2018
Cette maison s'affranchit du vis-à-vis grâce à des ouvertures originales
1/12
Cette maison s'affranchit du vis-à-vis grâce à des ouvertures originales
Cette maison s'affranchit du vis-à-vis grâce à des ouvertures originales © Pseudonyme Architecture
Construite dans un mouchoir de poche, cette maison offre un extraordinaire espace de vie : spacieux et extrêmement lumineux, l'intérieur profite d'une vue imprenable sur les montagnes, et grâce à des ouvertures découpées dans les angles, reste préservé du vis-à-vis malgré un environnement urbain dense.
Située à quelques rues seulement du lac d'Annecy, cette maison profite d'une perspective exceptionnellement dégagée sur l'horizon, malgré un environnement urbain très dense. Construite sur un petit terrain d'à peine 270 m2, la demeure s'épanouit pourtant sur près de 130 m2, et offre à ses occupants un espace de vie spacieux des plus lumineux. "Cette maison est l'illustration parfaite que l'on peut faire beaucoup avec très peu" nous confie Jeremy Germe, co-fondateur du bureau d'architecture Pseudonyme, qui a réalisé le projet.
Les contraintes étaient pourtant nombreuses. En plus d'un budget relativement serré, le terrain correspond à l'ancien jardin d'une maison, que sa propriétaire a vendue car elle était devenue trop grande après le départ de ses enfants. "La parcelle a été divisée, ce qui a permis de construire une maison plus petite sur la partie restante, mais l'espace était assez limité" reconnaît l'architecte.
Pour qu'elle s'intègre parfaitement dans le voisinage, elle a été bâtie sur le même modèle que les maisons alentour, à savoir un rez-de-chaussée et deux étages, surmontés d'une toiture à deux pans. Jeremy Germe et son équipe ont cependant pris quelques libertés quant à la distribution des pièces. Le rez-de-chaussée est ainsi réservé aux chambres des enfants quand ils rentrent à la maison, et les pièces de vie ont été transférées au premier étage. "Les maisons étant proches les unes des autres, ce plan inversé permet de dégager des vues et de se sortir du côté 'engoncé' du quartier" commente l'architecte.
Il a également créé de larges ouvertures pour que l'intérieur profite d'un maximum de lumière naturelle, et décidé de les placer dans les coins plutôt qu'au centre des façades. "On a fait le choix d'ouvrir la maison au niveau des angles, ce qui évite le vis-à-vis frontal avec les voisins, et permet de créer des perspectives dégagées" ajoute le spécialiste. Résultat : la maison bénéficie d'une agréable ouverture sur l'extérieur, et ses occupants d'une vue imprenable sur les montagnes. Visite en images.
Cette maison s'affranchit du vis-à-vis grâce à des ouvertures originales
  • Cette maison s'affranchit du vis-à-vis grâce à des ouvertures originales
  • Des pièces à vivre baignées de lumière
  • Un salon avec accès direct à la terrasse
  • Une salle à manger lumineuse ouverte vers l'extérieur
  • Une cuisine ouverte agrémentée d'un cellier
  • Une suite parentale agrémentée d'une terrasse
  • Une chambre avec vue sur les montagnes
  • Une entrée accueillante et chaleureuse
  • Un escalier en béton brut qui serpente au centre de la maison
  • Des chambres au rez-de-chaussée pour les enfants
  • Une salle de bains dynamisée par la couleur
  • Une vue privilégiée sur les Alpes
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic