L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Rénovation et efficacité énergétique : un exemple récompensé

Par P.P.
,
le 9 septembre 2009
Après le neuf l'an dernier, avec les "maisons bas carbone bleu ciel d'EDF", le fournisseur d'énergie a récompensé les initiatives contribuant aux économies d'énergie et la réduction des gaz à effet de serre dans la rénovation. Découvrez le lauréat 2009 "Rénovation bas carbone" dans la catégorie Maison individuelle.
Un défi à relever, cinquante-cinq candidats, huit présélectionnés, trois lauréats : l'édition 2009 du concours "Archi moins de CO2" organisé par EDF a rendu son palmarès ce mercredi. Malgré la difficulté de l'exercice, imaginer des solutions énergétiques visant à économiser l'énergie et diminuer les émissions de gaz à effet de serre d'un bâtiment existant, le concours a atteint son but, selon Jocelyne Canetti, directrice des Services d'éco-efficacité énergétique d'EDF, à l'origine du concours, "en révélant une large palette de bonnes idées, comme autant de pistes que peuvent reprendre les particuliers, les entreprises et les collectivités pour la rénovation énergétique de leurs bâtiments".

Un défi relevé avec brio

Parmi les tendances observées, les organisateurs ont remarqué que les projets retenus s'étaient illustrer par "une insertion harmonieuse du bâtiment dans son cadre d'implantation" ; "la capacité à tirer le meilleur parti des spécificités de l'exposition du bâtiment et de la lumière naturelle" ; "le travail architectural intégrant de nombreuses innovations en matière d'isolation : construction d'une double façade, utilisation de nouveaux matériaux, isolations modulables tenant compte des caractéristiques du site d'implantation du bâtiment et évoluant avec les saisons, etc." ; "des baisses significatives des consommations d'énergies et des émissions de CO2". Le tout grâce à un travail d'équipe entre les architectes et leurs bureaux d'étude.
Le concours comprenait trois catégories : maison individuelle, bâtiment d'enseignement et bâtiment de bureaux. Et pour chacune, un certain nombre de critères devaient être respectés. Pour la maison individuelle, le sujet du projet devait être une maison construite avant 1985, située en France métropolitaine, sans limite de surface, avec un coût de rénovation en cohérence avec les coûts du marché local de la construction neuve, de classe B en CO2. Le projet de rénovation devait aussi impliquer une intervention sur le bâti et présenter une ou plusieurs caractéristiques uniques (par exemple : rénovation thermique atypique, des usages d'énergie repensés, extension avec changement de style, etc.).

Le projet lauréat : une maison à Vincennes

Ainsi, le projet lauréat dans cette catégorie, signé de l'Atelier Zündel et Cristea, architectes, devrait entraîner une réduction de 357 à 43 KWh/m2/an en consommation d'énergie et de 83 à 2KGép CO2/m2/an en émission de gaz à effet de serre. Isolation des murs, de la toiture, double vitrage, installation d'une pompe à chaleur et d'un chauffe-eau solaire individuel... comptent parmi les solutions apportées.
Pour découvrir ce projet, ainsi que le présélectionné dans cette même catégorie, "Maison individuelle", cliquez sur suivant.
Retrouvez le palmarès Trophées habitat Bleu-ciel dans le neuf, en cliquant sur ce lien ; et le palmarès complet de cette année, en fin de diaporama.
Rénovation et efficacité énergétique : un exemple récompensé

Façade côté rue, avant rénovation

Atelier Zündel & Cristea
Atelier Zündel & Cristea © Atelier Zündel & Cristea
Lauréat catégorie maison individuelle Rénovation Bas Carbone 2009 La maison de Vincennes L'Atelier Zündel & Cristea (architectes)
Le projet : Une petite maison individuelle du début du 20ème
siècle, typique des banlieues parisiennes, souffrant de nombreux défauts d'isolation et munie d'équipements énergétiquement inefficients. "Après quelques vérifications sur les consommations, nous avons constaté que la maison était extrêmement énergivore. Nous avons donc sensibilisé les propriétaires aux enjeux de l'énergie et les avons convaincus d'augmenter un peu leur budget d'origine pour réaliser une maison économe en énergie et peu émettrice de CO2" explique l'architecte.
Parmi les autres souhaits des propriétaires : l'agrandissement de la surface habitable, l'orientation de la maison vers le jardin, tout en conservant la façade originelle de la maison côté rue, conformément à la demande des Architectes des Bâtiments de France.
Façade côté rue, avant rénovation

Façade côté rue, après rénovation

L'Atelier Zündel & Cristea
L'Atelier Zündel & Cristea © Atelier Zündel & Cristea - Charles Wallon
Lauréat catégorie maison individuelle Rénovation Bas Carbone 2009 La maison de Vincennes L'Atelier Zündel & Cristea (architectes)
"Ce projet nous a séduit par son intelligence. Performante et à coût raisonnable, cette rénovation est un exemple qui, par-dessus tout, est reproductible et pourrait bien donner envie à d'autres particuliers de réaliser le même type de projet" selon Anne Demians, Présidente du jury.
Parmi les actions menées sur le bâti : démolition des annexes occupant la partie jardin à la faveur d'une extension contemporaine logeant une cuisine/salle à manger ouverte sur le jardin, une salle de jeu en sous-sol et une terrasse au premier étage. Reconstitution de la façade côté rue.
Côté énergie : mélange de différentes techniques d'isolation et utilisation d'énergies renouvelables (pompe à chaleur, chauffe-eau solaire) ont permis de diviser les consommations énergétiques de la maison par huit tout en limitant les émissions de CO2 à 2kg par an.
Façade côté rue, après rénovation

Vue aérienne - Rénovation et efficacité énergétique : un exemple récompensé

Vue aérienne - L'Atelier Zündel & Cristea
Vue aérienne - L'Atelier Zündel & Cristea © L'Atelier Zündel & Cristea - Charles Wallon
Lauréat catégorie maison individuelle Rénovation Bas Carbone 2009 La maison de Vincennes L'Atelier Zündel & Cristea (architectes)
La rénovation devrait entraîner une réduction de 357 à 43 KWh/m2/an en consommation d'énergie et de 83 à 2KGép CO2/m2/an en émission de gaz à effet de serre. Les travaux ont démarré devraient s'achever courant 2010.
Coût :
*budget global : 247 000 €
*coût HT au m2 : 948 €
Vue aérienne - Rénovation et efficacité énergétique : un exemple récompensé

La maison avant rénovation

La maison Equateur
La maison Equateur © La maison Equateur - ph. Luc Boegly
Projet préselectionné Catégorie maison individuelle La maison Equateur Equateur (architecte)
Occupée auparavant par une association, cette maison du XIVe arrondissement de Paris a été rachetée en 2006 par une famille avec deux enfants. Elle souhaitait la rendre plus confortable, tout en conservant la façade sur rue et en diminuant son impact environnemental.
La maison avant rénovation

Palmarès complet - Rénovation et efficacité énergétique : un exemple récompensé

logo archi moins de CO2
logo archi moins de CO2 © EDF

Palmarès - Concours Rénovation Bas Carbone d'EDF 2009

*Catégorie maison individuelle :
La Maison de Vincennes
Atelier Zündel & Cristea (architectes)
*Catégorie bâtiment tertiaire "enseignement" :
L'internat du Lycée Albert Camus de Firminy
B_Cube et ARCH, SA d'architecture (architectes) et VTB & Associés (bureau d'études)
*Catégorie bâtiment tertiaire privé "bureaux" :
La Tour Zehrfuss à Saint-Denis
Loci Anima (architecte), Elithis (bureau d'études fluides), Van Santen & Associés (bureau d'études
façades)
Les autres projets présélectionnés :
*Catégorie maison individuelle :
La maison Equateur : une réhabilitation performante au coeur de Paris.
*Catégorie bâtiment tertiaire "enseignement" :
Les écoles Louis Pasteur à Limeil-Brévannes : une restructuration des bâtiments pour gagner en espace et en performance énergétique (François Scali); Le lycée du Golfe à Gassin : concilier rénovation et construction neuve dans un projet architectural homogène (Daniel Fanzutti) ; L'Ecole Nationale des Ponts & Chaussées et l'Ecole Nationale des Sciences Géographiques font peau neuve, vingt ans après leur construction, pour répondre aux nouvelles exigences environnementales (Atelier d'Architecture Chaix et Morel et Associés, INEX, AR&C)
*Catégorie bâtiment tertiaire privé "bureaux" :
Un garage parisien transformé en bâtiment tertiaire : une enveloppe active qui régule la température du bâtiment et produit de l'énergie (rh+ Architecture, Solener, LGX Ingénierie)
Palmarès complet - Rénovation et efficacité énergétique : un exemple récompensé
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic