L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un espace de vie aéré et agrandi pour ce studio

Par Stéphanie Thibault
,
le 28 mai 2020
Des rangements pratiques et discrets
Des rangements pratiques et discrets © Padeker
En piteux état, ce studio est devenu un logement confortable. Repensé pour agrandir l'espace de vie, il a aussi gagné une vraie salle de bains, et sa déco, inspirée du style industriel, lui donne une allure de petit cocon urbain.
Inoccupé depuis plusieurs années, ce studio était en très mauvais état. Au-delà de ses installations vétustes, le logement souffrait de sérieux problèmes de structure. "Le sol penchait de 10 cm" nous confie Pierre Gragnic, de l'agence Padeker, qui a pris en charge le projet de rénovation. "On a dû remplacer plusieurs solives abîmées au niveau du plancher et couler une nouvelle chape". Mais pour que sa propriétaire puisse le mettre en location, c'est aussi tout l'espace de vie qui avait besoin d'être repensé.
"Il y avait deux pièces avec une petite cuisine. L'objectif était d'agrandir l'espace, on a donc supprimé la cloison afin de créer une pièce à vivre plus vaste" explique l'architecte d'intérieur. Ainsi redistribués, les 24 m2 du studio offrent un volume plus généreux. Equipé d'une nouvelle cuisine, le logement a également gagné en confort grâce à une vraie salle de bains.
Entièrement redécoré et aménagé dans un style urbain, l'appartement a changé de visage. Il dispose désormais d'un espace de vie aéré et fonctionnel, avec un vrai coin repas, des rangements en nombre et même un coin bureau. Idéal pour accueillir un étudiant. Zoom en images sur une impressionnante métamorphose.
Un espace de vie aéré et agrandi pour ce studio

Avant : un studio vétuste

Avant : un studio vétuste
Avant : un studio vétuste © Padeker
La cuisine était à l'image du studio : en très mauvais état. Le logement n'avait pas été rénové depuis 20 ans, l'ensemble des installations était vétuste et les pièces peu fonctionnelles. Derrière la cuisine se trouvait une minuscule salle d'eau, avec un simple rideau en guise de séparation. Un avantage toutefois : une fenêtre qui permet d'éclairer et de ventiler la pièce.
Avant : un studio vétuste

Après : un logement repensé et modernisé

Après : un logement repensé et modernisé
Après : un logement repensé et modernisé © Padeker
Littéralement refait du sol au plafond, le studio s'est métamorphosé. Débarrassé de sa cloison entre la cuisine et la pièce à vivre, l'espace de vie a été agrandi et profite désormais de deux entrées de lumière. Il a surtout gagné une vraie salle de bains. Même si elle reste toute petite (1,5 m2), la pièce est enfin fonctionnelle. "On a pris 40 cm sur la cuisine, ce qui a permis de mettre une douche et d'installer une vraie vasque. La salle de bains est aménagée à la manière d'une cabine de bateau, avec un petit hublot sur la porte. Le sol a également été surélevé pour pouvoir faire passer les canalisations" détaille Pierre Gragnic.
Après : un logement repensé et modernisé

Une nouvelle cuisine tout équipée

Une nouvelle cuisine tout équipée
Une nouvelle cuisine tout équipée © Padeker
Entièrement réaménagée, la cuisine dispose désormais de tout le confort et l'équipement nécessaire. Pour habiller les éléments situés sous le plan de travail, l'architecte d'intérieur a choisi d'élégantes façades de placards en bois, qui viennent réchauffer la pièce. "Au sol, on a opté pour du carrelage, plus solide que le parquet, avec des carreaux hexagonaux inspirés des tomettes d'origine. On retrouve aussi de la faïence "carreaux de métro" sur le mur. C'est un produit résistant, pas cher, et qui marche toujours bien dans un intérieur un peu urbain" précise Pierre Gragnic.
Une nouvelle cuisine tout équipée

Des rangements pratiques et discrets

Des rangements pratiques et discrets
Des rangements pratiques et discrets © Padeker
Autour du petit coin repas, l'architecte d'intérieur a aménagé une série de placards qui se fondent dans le décor. Des éléments de menuiserie réalisés sur mesure pour optimiser l'espace. "Cela permet de compenser le manque de rangements dans la cuisine" ajoute Pierre Gragnic.
Des rangements pratiques et discrets

Avant : une pièce à vivre à réaménager

Avant : une pièce à vivre à réaménager
Avant : une pièce à vivre à réaménager © Padeker
La pièce à vivre souffrait elle aussi de l'usure du temps et nécessitait une sérieuse remise en état. "Comme le sol, le plafond n'était pas droit. Il a simplement été refait pour le lisser, mais il est toujours penché afin de ne pas perdre en hauteur" précise l'architecte d'intérieur.
Avant : une pièce à vivre à réaménager

Après : un espace optimisé et chaleureux

Après : un espace optimisé et chaleureux
Après : un espace optimisé et chaleureux © Padeker
Intelligemment réaménagée, la pièce à vivre est transformée. Pierre Gragnic a dû s'accommoder des conduits de cheminée, mais l'architecte d'intérieur est parvenu à créer un véritable espace de travail, ainsi qu'un dressing. "Les éléments à l'intérieur sont des éléments Ikea, mais les portes ont été réalisées sur mesure par un menuisier" indique-t-il. Côté déco, on retrouve le même vert que celui utilisé dans la cuisine. "La couleur est une façon d'occuper les volumes, de dynamiser l'espace sans pour autant l'encombrer".
Après : un espace optimisé et chaleureux

Un petit salon modulable

Un petit salon modulable
Un petit salon modulable © Padeker
Le projet de rénovation prévoyait de récupérer une partie des combles, ce qui aurait permis de créer une mezzanine pour aménager un espace nuit. "La copropriété a refusé de voter les travaux, on a donc opté pour un canapé convertible, qui permet de libérer l'espace pendant la journée" commente l'architecte d'intérieur.
Un petit salon modulable

Un coin nuit confortable

Un coin nuit confortable
Un coin nuit confortable © Padeker
Avec son papier peint imitation brique, la pièce à vivre a des allures de petit loft urbain. "J'avais carte blanche pour la déco. Ma cliente m'a fait confiance, et comme le logement était destiné à la location, l'idée était de créer une ambiance actuelle" souligne Pierre Gragnic. Une fois déplié, le canapé offre un coin nuit confortable, avec un véritable lit deux personnes. Le compromis parfait pour meubler une petite surface sans renier sur le confort.

Fiche technique

Programme : rénovation complète d'un studio destiné à la location
Lieu : Paris, XIe arrondissement
Superficie : 24 m2
Maître d'ouvrage : privé
Réalisation : Pierre Gragnic, architecte d'intérieur, Agence Padeker (www.padeker.com)
Durée des travaux : 3 mois
Budget : 36.000 €
Un coin nuit confortable
Nous vous recommandons

Pour les maisons qui ont la chance d'être implantées dans un joli cadre, la transparence est un choix pertinent.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic