L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

1 lampe culte, 12 intérieurs, 12 ambiances

Par M.M et R.N.-B.
,
Mis à jour le 31 octobre 2018
1 lampe culte, 12 intérieurs, 12 ambiances
1/13
Une salle à manger spacieuse et lumineuse
Une salle à manger spacieuse et lumineuse © Lydie Pineau
Comment intégrer une lampe culte, comme la suspension Vertigo de Constance Guisset, dans notre intérieur ? Voici 12 exemples réussis, en images.
La poésie est au coeur de sa création. Légère et aérienne, la suspension de Constance Guisset a su séduire les Français au fil des années. Sa silhouette, fine et élancée, se fraye un chemin toujours discret dans les maisons.
La lampe-cabane ou Vertigo,
édition 2010 portée par la maison d'édition Petite Friture, n'a pas pris une ride. Elle continue d'enivrer les esprits des décorateurs. Dans les cuisines, dans les salons et même dans les chambres, la pièce unique est partout et sait apporter une touche singulière à un lieu. Elle redessine les pièces de vie et accompagne généreusement la lumière dans l'espace.
Pour vous inspirer, Maison à part vous propose 12 reportages dans lesquels vous pourrez retrouver la suspension... sous toutes ses formes !
1 lampe culte, 12 intérieurs, 12 ambiances
  • 1 lampe culte, 12 intérieurs, 12 ambiances
  • Un appartement bicolore et plein de caractère
  • Un appartement ultra lumineux et décloisonné pour plus de convivialité
  • Une salle à manger au style intemporel et au mur bleu
  • Un Haussmannien se restructure en faisant la part belle aux objets chinés
  • Une cuisine pleine de douceur magnifiée par la luminosité
  • Une suspension design pour illuminer un salon
  • Une maison qui joue la carte du clair obscur
  • Un salon acidulé pour une déco tout en charme
  • Une maison bordelaise aux contrastes saisissants
  • Une cuisine ouverte se déploie autour d'une trémie stylisée
  • Une entrée lumineuse et chaleureuse dans un appartement neuf
  • Un salle à manger décalée et extravagante
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic