L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Cave à vin : prix, modèles et conseils pour bien choisir

Par C. Chahi Bechkri et R. Naaman-Beauvais
,
Mis à jour le 28 novembre 2018
La dernière tendance en matière d'électroménager est la cave à vin. Mais comment choisir parmi les nombreux modèles parfois très haut-de-gamme ? Maison à part récapitule les informations à connaître avant d'acheter.
Vous avez profité des foires d'automne pour approvisionner votre stock de vin. Reste maintenant à les conserver ! Avez-vous pensez à vous équiper d'une cave à vin, comme 9% des Français (chiffres Frio 2018) ? Grâce à elle, vous pourriez arriver à en stocker jusqu'à plusieurs centaines dans un minimum d'espace et, surtout, dans les meilleures conditions : dans un environnement qui assure un bon état de conservation et de vieillissement du vin.
 
Comment bien conserver une bouteille de vin ?
Pour qu'un vin se conserve bien, il y a un certains nombres de règles à respecter. Il doit ainsi être maintenu à une température constante - le mieux étant qu'elle soit comprise entre 10 et 14°C - ainsi qu'à un taux d'hygrométrie compris entre 50 et 80% et ce, afin d'éviter que le bouchon et l'étiquette ne se détériorent. Il doit également être stocké dans un local aéré, à l'abri de la lumière et des vibrations. Des conditions que toute cave à vin digne de ce nom se doit de respecter.
Armoires, colonnes, coffres... De nombreux modèles sont disponibles dans toutes sortes de dimensions et de finitions, pour une intégration parfaite dans les différentes pièces de la maison en fonction de la place disponible. "L'offre en termes de capacité s'est élargie, avec des modèles de 6 à 250 bouteilles" indique le Gifam.
Certains produits sont même proposés encastrables et dans les mêmes dimensions que certains appareils électroménagers, de manière à pouvoir se substituer à eux. Une cave à vin peut ainsi venir s'intégrer sous le plan travail à la place d'un four, par exemple, ou en hauteur dans un ensemble de meubles de cuisine, pourquoi pas en remplacement d'un réfrigérateur voire - si le modèle choisi est vraiment compact - d'un four à micro-ondes.

Voici quelques conseils clefs pour bien choisir.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Les différents types de cave à vin

Il existe différents modèles de caves à vin et chacun d'entre eux est conçu pour répondre à un besoin particulier. "La première question à se poser est l'usage que l'on veut faire de la cave à vin", insiste Olivia Leyour, chef de produits adjointe chez Liebherr Electroménager. L'appareil va-t-il servir à stocker des bouteilles pendant longtemps, à la mettre à la bonne température au moment de la dégustation, ou les 2 ? En fonction de la réponse, voici les options.
La cave de vieillissement
Comme son nom l'indique, la cave de vieillissement est conçue pour permettre de stocker du vin sur une période longue. "La cave de vieillissement est la solution idéale lorsque aime acheter du vin jeune et le faire vieillir pendant plusieurs années", commente Pol le Poutre, directeur général de la société Climadiff.
 
Les 5 critères à vérifier avant de choisir une cave de vieillissement :
L'appareil, conseille Olivia Leyour, doit contenir les équipements suivants :
> Un système de régulation de la température, avec éventuellement un brasseur d'air ;
> Un système de régulation de l'hygrométrie, pour que les bouchons ne se dessèchent pas ;
> Une ouverture pour renouveler l'air ;
> Un système anti-vibrations, et une bonne robustesse ;
> Une protection anti-UV si la porte est vitrée.
En général, la régulation de la température et du taux d'hygrométrie se fait de manière automatique en fonction des variations de la température ambiante mais l'on peut aussi intervenir dessus de manière manuelle en lui faisant produire, soit plus de froid, soit plus de chaud.
"Le mieux est de maintenir le vin aux alentours de 12°C de haut en bas de la cave car c'est la température idéale de conservation pour tous les types de vins : rouges, blancs, rosés, champagnes...", précise Pol le Poutre.
Les caves à vin de vieillissement offrent en général une plus grande capacité de stockage allant d'une centaine de bouteilles à plus de 300.

La cave de service

Les caves à vin de service - également appelées caves de mise en température - permettent de mettre les vins à bonne température de dégustation. "Les caves à vin de service sont généralement utilisées comme des relais entre la cave à vin de veillissement et le réfrigérateur. Elles permettent d'avoir toujours du vin prêt à consommer à portée de main", commente l'entreprise Eurocave.
Contrairement aux caves de vieillissement dans lesquelles la température est homogène partout, les caves à vin de service - dont la contenance oscille entre une dizaine et une centaine de bouteilles - sont organisées en compartiments (jusqu'à 10 zones de température pour les grands modèles) pouvant être réglés à différentes températures. Dans une même cave, on peut se retrouver avec trois zones distinctes : une zone au centre pour conserver le vin entre 10 et 14°C, une de rafraîchissement entre 6 et 10°C et une autre de chambrage, entre 16 et 20°C.
Certaines permettent, par ailleurs, de conserver à la verticale des bouteilles entamées, grâce à un système de pompe à vide d'air intégré.

Les caves polyvalentes

Les deux types de caves cités précédemment étant complémentaires, il peut arriver que l'on ait besoin d'avoir à la fois une cave de vieillissement et une cave de service. Voilà pourquoi, il existe aussi des produits polyvalents ou multi-fonctions qui permettent non seulement de conserver le vin sur une longue période, mais aussi de le maintenir à la bonne température.
Les refroidisseurs de bouteille
Un certain nombre de produits dérivés, plus simples d'utilisation et d'un encombrement encore plus réduit, ont été lancés sur le marché pour compléter l'offre. Parmi eux : les refroidisseurs de bouteilles ou chambres à vin qui permettent de refroidir le vin avant de le servir et/ou de conserver les bouteilles ouvertes jusqu'à 3 semaines après leur ouverture.
Il existe aussi des distributeurs de vin avec température réglable ou encore des armoires pour grands crus permettant de déguster les vins au verre. Mais ces appareils s'éloignent beaucoup des caves à vin.

Quelle capacité et quelle taille pour ma cave à vin ?

Deuxième question cruciale à se poser : celle du nombre de bouteilles que l'on souhaite ranger dans la cave à vin. Pour 20, 40 ou 100 bouteilles, le modèle aura une taille différente, dont dépendra aussi le positionnement de la cave à vin dans la maison. "Pour stocker 20 bouteilles, on peut envisager un modèle encastrable en niche de 45 cm", explique Olivia Leyour. Au-delà, on trouvera des caves à vin plus hautes, qui seront peut-être plus difficiles à installer dans la pièce à vivre...
 
Pensez à l'avenir ! "Il vaut mieux toujours se réserver une marge de 20 à 30% supplémentaires, pour prévoir son usage futur mais aussi le stockage de bouteilles de différents gabarits", conseille Olivia Leyour.
Faites également la liste des types de vin que vous souhaitez stocker : les bouteilles de champagne, bordeaux, bourgogne et vins d'Alsace n'ont pas la même taille ! Assurez-vous que l'appareil que vous choisirez permettent de ranger toutes les bouteilles de votre collection.

Bien choisir l'emplacement de votre cave à vin

On a longtemps dit que le meilleur emplacement pour une cave à vin était le garage. "Comme les caves à vin étaient disgracieuse et imposante, les gens avaient tendance à les cacher dans leur sous-sol", explique Pol le Poutre, directeur général de la société Climadiff. "Nous nous en sommes rendus compte et du coup, nous avons énormément amélioré l'esthétique de nos produits, poursuit-il. Aujourd'hui, tous parviennent à se fondre dans le décor de la maison".
Devenues de véritables meubles, les caves à vin trouvent ainsi leur place dans d'autres endroits de la maison, notamment dans la cuisine et dans les pièces à vivre. Grâce aux différents habillages extérieurs et aux nombreuses couleurs proposés, l'utilisateur peut choisir soit d'en faire un élément totalement invisible soit, au contraire, l'une des pièces maîtresse de sa décoration.
"Il n'y a pas de meilleur emplacement, soutient Olivia Leyour. Tout dépend de l'usage que l'on a de la cave à vin". Toutefois, le modèle idéal ne sera pas le même s'il est destiné à être installé dans un cellier ou dans le salon. Outre la taille, il faudra prendre en compte le niveau sonore de la cave à vin, la présence d'une fonction "froid" si l'appareil est positionné en sous-sol, mais aussi la classe climatique indiquée sur l'étiquette énergie : c'est la température ambiante à laquelle le fabricant garantit la consommation énergétique de son produit.

Le niveau sonore, un élément à ne pas négliger

Ne négligez pas le niveau sonore de l'appareil. Comme pour tout autre électroménager, le bruit peut devenir gênant, en particulier si la cave à vin est installée dans une cuisine ouverte ou dans un salon.
"Nous avons tous une perception différente du bruit", tempère Olivia Leyour. Toutefois, l'experte conseille de ne pas dépasser un niveau sonore de 39 à 40 db, "38 db étant un seuil de réel confort". Retenez d'ailleurs que 3 décibels de plus correspondent à un bruit deux fois plus fort !
Attention aux appareils présentant un niveau sonore élevé, 45 db par exemple. "Le son est une vibration, qui sera également perçue par le vin, et qui peut perturber sa conservation", précise Olivia Leyour.

Les caractéristiques de la cave à vin

Faut-il opter pour une porte pleine ou vitrée ? Cette question, tous les futurs acheteurs se la posent. En effet, sachant que le vin doit absolument être entreposé à l'abri de la lumière, on peut être en droit de se demander pourquoi certains modèles sont équipés de portes vitrées. Les fabricants auraient-ils oublié l'une des principales règles de conservation du vin ? Rassurez-vous, pas du tout ! En fait, le verre utilisé est systématique traité anti-UV ce qui garantit une bonne protection du vin quel que soit l'endroit où la cave à vin est installée. En théorie, les modèles dotés d'une façade en verre sont donc aussi efficaces que les autres.
Ne préférant prendre aucun risque, les experts recommandent toutefois d'équiper les caves de vieillissement d'une porte pleine plutôt qu'en verre. Pour les adeptes du verre, préférez les modèles équipés de triple vitrage, pour une protection optimale contre les UV.
D'autres critères, plus esthétiques, sont à prendre en compte dans le choix de votre cave à vin. Les appareils sont, par exemple, disponibles dans une large palette de couleurs et de matériaux d'habillage : inox, bois clair, wengé, verre, imitation béton ciré... et pourquoi pas, du cuir !

Les autres critères à ne pas négliger

Devant l'étendue de l'offre, vous aurez compris qu'il n'est pas toujours facile de choisir sa cave à vin. Un certain nombre de détails peuvent cependant motiver l'acte d'achat.
Il faut en effet savoir que toutes les caves à vin ne possèdent pas le même degré de finition et ne sont pas vendues avec les mêmes accessoires. Certains modèles sont dotés d'un éclairage intérieur - une barrette LED le plus souvent -, par exemple, d'autres pas.
De même, certaines clayettes - supports qui servent à ranger les bouteilles - sont modulables ou coulissantes, d'autres pas. "Lorsque sait que l'on veut conserver à la fois des bouteilles de Bordeaux et de Bourgogne, mieux vaut opter pour des clayettes réversibles, qui permettront d'optimiser le stockage", prévient Pol Le Poutre. Dans le même genre, il existe les clayettes de présentation qui permettent à l'utilisateur d'incliner les bouteilles de manière à ce qu'on puisse lire l'étiquette sans avoir à ouvrir la cave. Vous trouverez également des accessoires à clipser sur les clayettes afin d'augmenter la capacité de votre cave de quelques bouteilles.
Des accessoires pour une cave à vin efficace
Des accessoires pour une cave à vin efficace © Liebherr
 
Sachez également que les portes de certains modèles ont été transformées en tableau noir de manière à ce que l'utilisateur puisse y tenir son registre de cave.
Comme pour tout appareil électrique, vérifiez l'étiquette énergie et la consommation énergétique de l'appareil. A l'image du réfrigérateur, il fonctionne toute l'année, donc s'il est gourmand, il viendra alourdir votre facture d'électricité ! L'étiquette s'étend de A+ à G, mais il convient de vérifier également la classe climatique.
Enfin, notez que certaines caves à vin se ferment à clef, pour éviter les vols.

Combien coûte une cave à vin ?

Etant donné que les caves à vin offrent différentes contenances et une large palette de finitions, la fourchette de prix pour une cave à vin est très large.
Le critère essentiel qui définit le prix de l'appareil est sa capacité. On trouve des modèles d'entrée de gamme à environ 100 €, pour stocker 4 à 8 bouteilles. Mais les prix peuvent s'envoler bien plus haut : pour une capacité de 99 bouteilles, des modèles dépassent les 10.000 € !
La gamme s'est toutefois démocratisée, et vous pourrez trouver des caves à vin convenables d'une capacité de 28 à 42 bouteilles pour 250 €, 200 bouteilles pour 1.000 €.
Les autres critères qui font varier le prix sont la finition, la classe énergétique, le volume sonore, le nombre et le type de clayettes, le système de régulation de l'hygrométrie et de la température, le type d'installation (pose libre ou encastrement), et bien sûr la qualité du produit elle-même.

Faire fonctionner et entretenir votre cave à vin

Dans le cas d'une cave à vin de vieillissement, tous les paramètres sont préréglés en usine. Vous n'avez donc plus rien à faire si ce n'est de surveiller la température et le taux d'hygrométrie. Normalement, la régulation de ces deux paramètres se fait automatiquement en fonction de la température ambiante mais vous pouvez aussi reprendre la main en forçant l'appareil à produire plus de froid ou de chaud.
Dans le cas d'une cave à vin de service, vous devrez simplement déterminer la température à donner à chaque compartiment, en fonction du type de vin que vous y placez. Le mieux étant de vous fier aux conseils d'un caviste ou d'un expert. Notez qu'il existe plusieurs applications qui vous conseillent sur la meilleure manière de conserver vos bouteilles.
En ce qui concerne l'entretien, la seule chose que vous devez penser à faire, est de changer le filtre à charbon tous les ans voire tous les deux ans. "Si cela n'est pas fait, nous explique Eurocave, les odeurs ne seront plus bloquées et une contamination risque de se faire au vin par le bouchon".
Cave à vin : prix, modèles et conseils pour bien choisir
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic