L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une drôle de bâtisse "biophilique" inspirée d'un navire

Par Stéphanie Thibault
,
le 14 avril 2020
Une drôle de bâtisse "biophilique" inspirée d'un navire
Une drôle de bâtisse "biophilique" inspirée d'un navire © Francisco Nogueira
Inspirée du plan d'un navire, cette étrange construction avait un objectif : recréer le lien entre la nature, l'homme et son lieu d'habitation. Un pari réussi pour cet immeuble qui affiche, en plus, des performances énergétiques exceptionnelles.
Ses lignes originales ne passent pas inaperçues. Baptisé le "Flibustier", ce petit immeuble, situé sur l'île de Zeeburgeriland à Amsterdam, est devenu un point central du quartier. Directement inspirée d'un navire, cette drôle de bâtisse abrite deux duplex de 120 m2, et a été conçue avec de nombreuses références au vent, à l'eau et à la voile. Mais plus qu'un exercice de style, son design avait aussi pour objectif d'en faire une maison biophilique. Comprendre : un bâtiment qui respecte aussi bien l'environnement que ses habitants.
Comme pour un navire, les principaux matériaux de construction utilisés se limitent au bois, à l'acier et au verre. Pour son architecte, Giacomo Garziano, fondateur de l'agence GG-loop, le défi était de "trouver l'équilibre entre les aspects techniques d'une construction écologiquement consciente" et offrir une expérience de qualité à ses occupants.
Un véritable travail de recherche a ainsi été mené sur l'ensoleillement de la façade afin d'utiliser au mieux la lumière. Pas moins de 24 panneaux solaires ont également été installés sur la toiture, et grâce à une isolation murale et des parois vitrées haute performance, la consommation énergétique du bâtiment est proche de zéro. Mieux : ses 122 m3 de bois stockent près de 80 tonnes de CO2. Des performances énergétiques exceptionnelles sorties de terre en seulement six mois. Zoom en images sur ce "Flibustier" des temps modernes.
Une drôle de bâtisse "biophilique" inspirée d'un navire

Un design biophile pour un immeuble écoresponsable

Un design biophile pour un immeuble écoresponsable
Un design biophile pour un immeuble écoresponsable © Francisco Nogueira
Recréer le lien entre la nature, l'homme et son milieu de vie. Pour offrir à ses occupants un environnement de qualité, mais aussi réduire au minimum son empreinte écologique, l'architecte Giacomo Garziano a opté pour un design biophile et privilégié les matériaux naturels. L'immeuble est ainsi bâti autour d'une structure hybride de bois et d'acier. Ses deux avantages principaux : un assemblage en atelier ultra rapide (3 semaines pour les 4 étages de cette structure et un bâtiment construit en seulement 6 mois), mais aussi un bilan carbone exceptionnel. Les 122,5 m3 de bois de l'immeuble absorbent en effet 80 tonnes de CO2, de quoi compenser la consommation d'énergie de 87 foyers en un an et la quantité de gaz d'échappement correspondant à 700.000 km.
Un design biophile pour un immeuble écoresponsable

Une bâtisse inspirée d'un navire

Une bâtisse inspirée d'un navire
Une bâtisse inspirée d'un navire © Francisco Nogueira
Des ponts, des coursives, et l'impression de voguer sur l'eau. Ce drôle de bâtiment, directement inspiré d'un navire, a aussi été conçu pour apprivoiser les éléments. L'architecte a notamment mené une étude approfondie sur l'ensoleillement de la façade, afin d'utiliser au mieux la lumière. Des recherches qui ont permis de déterminer un positionnement optimal des lames de bois, pour garantir un éclairage naturel idéal tout en préservant l'intimité des habitants.
Une bâtisse inspirée d'un navire

Des espaces de vie fluides

Des espaces de vie fluides
Des espaces de vie fluides © Francisco Nogueira
A l'intérieur, le plan de chacun des duplex évoque lui aussi l'esprit d'un navire. On y retrouve des espaces fluides et ouverts, qui communiquent sans pour autant se mélanger. Chaque pièce est ainsi subtilement structurée et visuellement bien identifiée.
Des espaces de vie fluides

Des espaces de vie habillés de bois

Des espaces de vie habillés de bois
Des espaces de vie habillés de bois © Francisco Nogueira
A l'extérieur comme à l'intérieur, le bois s'impose et enveloppe aussi bien le bâtiment que ses habitants. Un matériau chaleureux qui possède aussi de nombreux atouts d'un point de vue énergétique. Il a donc été choisi avec soin : 98% du bois utilisé est ainsi certifié PEFC.
Des espaces de vie habillés de bois

Des espaces de vie ouverts sur l'extérieur

Des espaces de vie ouverts sur l'extérieur
Des espaces de vie ouverts sur l'extérieur © Francisco Nogueira
Chaque pièce possède un lien privilégié avec l'extérieur. De larges ouvertures offrent ainsi un véritable sentiment d'espace et de liberté, à l'image de la suite parentale suitée au dernier étage, qui profite d'une vue plongeante sur le fleuve Ij.
Des espaces de vie ouverts sur l'extérieur

Des espaces de vie à l'intimité préservée

Des espaces de vie à l'intimité préservée
Des espaces de vie à l'intimité préservée © Francisco Nogueira
Malgré des frontières entre l'intérieur et l'extérieur réduites au minimum, l'intimité des habitants reste préservée des regards indiscrets. Grâce à son travail menée sur la façade, l'architecte a su trouver l'angle et l'écart parfaits entre chaque lame de bois. Les logements sont ainsi enveloppés de ce rideau protecteur sans pour autant être étouffés.
Des espaces de vie à l'intimité préservée

D'incessants jeux de lumière

D'incessants jeux de lumière
D'incessants jeux de lumière © Francisco Nogueira
C'était l'un des enjeux principaux de la construction : tirer le meilleur profit de la lumière naturelle. Chacun des appartements profitent ainsi d'un éclairage optimal tout au long de la journée, mais utilise aussi les rayons du soleil pour se chauffer. Grâce aux panneaux solaires installés sur le toit, mais aussi grâce à une isolation haute performance, un système de ventilation mécanique et naturel, associés à un chauffage au sol basse température, la consommation énergétique du bâtiment est proche de zéro.
D'incessants jeux de lumière

Un intérieur à l'esprit contemporain

Un intérieur à l'esprit contemporain
Un intérieur à l'esprit contemporain © Francisco Nogueira
Bien qu'inspirée de la culture néerlandaise et du passé maritime du pays, la bâtisse n'en reste pas moins un "navire" moderne. L'intérieur a donc adopté les tendances actuelles. On y retrouve du mobilier au design aux lignes contemporaines, mais aussi des pièces à l'esprit scandinave, devenues intemporelles.
 

Fiche technique

Programme : construction neuve d'un immeuble d'habitation
Lieu : Amsterdam
Maître d'œuvre : Giacomo Garziano, Agence GG-loop
Superficie : 2 duplex de 120 m2
Durée des travaux : 6 mois
Un intérieur à l'esprit contemporain
Nous vous recommandons

Pour les maisons qui ont la chance d'être implantées dans un joli cadre, la transparence est un choix pertinent.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic