L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Il construit lui-même sa maison enveloppée de bois brûlé

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 6 décembre 2019
Construite par son propriétaire, cette maison scandinave est habillée d'un bardage en bois brûlé, pour être toujours plus proche de la nature sauvage environnante. Visite.
Quand un architecte décide, non seulement de dessiner les plans de sa future maison, mais aussi de la construire lui-même, le résultat est forcément époustouflant. Qui plus est, lorsque ladite maison se situe dans un coin accidenté de la Scandinavie, une zone côtière au sud d'Oslo, en Norvège. Une région où la nature sauvage est reine...

Pour que la bâtisse se marie parfaitement avec l'environnement, Thomas Nesheim a choisi un bardage en bois brûlé Kebony, un matériau traditionnel en Norvège, traité de manière naturelle pour supporter les intempéries et les ravages du temps. Ce bois presque noir apporte une esthétique unique à la construction, par ailleurs très originale.

Visite en images de cette habitation unique.
 
Il construit lui-même sa maison enveloppée de bois brûlé

Une maison symétrique... ou presque

Une maison symétrique... ou presque
Une maison symétrique... ou presque © gamasj.no
L'architecte Thomas Nesheim a dessiné sa maison dans un style bien différent de ses voisines. Au premier regard, la bâtisse semble suivre une certaine symétrie, avec notamment deux ailes réunies en U avec, au centre, un joli patio. En réalité, il s'agit de deux blocs en parallèle, construits en léger décalé.
Une maison symétrique... ou presque

Légère pente pour la toiture et allée pour l'entrée

Légère pente pour la toiture et allée pour l'entrée
Légère pente pour la toiture et allée pour l'entrée © gamasj.no
Pour ne pas jurer avec l'architecture des constructions alentour, et pour des raisons techniques, la toiture n'est pas plate, mais suit une légère pente. Le long de la façade droite de la maison, une allée mène à l'entrée.
Légère pente pour la toiture et allée pour l'entrée

Jeux de profondeur dans la façade

Jeux de profondeur dans la façade
Jeux de profondeur dans la façade © gamasj.no

On devine dès le premier coup d'œil qu'il s'agit d'une maison d'architecte. Chaque bloc présente en façade un décroché, comme un bow window à l'envers, dans lequel une baie vitrée est installée. Ce petit plus crée un effet de profondeur qui semble jouer avec la lumière naturelle.

Jeux de profondeur dans la façade

Une façade en bois brûlé pour se fondre dans la nature

Une façade en bois brûlé pour se fondre dans la nature
Une façade en bois brûlé pour se fondre dans la nature © gamasj.no
Thomas Nesheim a opté pour un bardage en bois brûlé Kebony pour la façade de sa belle demeure, notamment pour son esthétique particulière, qui lui donne un caractère fort, rappelant les côtes accidentées de la région. "Plusieurs facteurs sont entrés en considération lors du choix du revêtement, mais nous tenions à un extérieur qui se fonde harmonieusement dans le paysage, tout en étant unique", explique-t-il. Avec le temps, le bois brûlé arbore une patine grise.
Une façade en bois brûlé pour se fondre dans la nature

Un bardage respectueux de l'environnement

Un bardage respectueux de l'environnement
Un bardage respectueux de l'environnement © gamasj.no
Outre son style brut, le bois brûlé a séduit l'architecte de par sa résistance et sa faible empreinte environnementale. "Le bois est imprégné d'un liquide provenant de déchets de cultures agricoles, ce qui augmente sa durabilité et sa stabilité", nous précise-t-on chez Kebony. Ce procédé rend le bois très résistant aux aléas climatiques, ce qui explique son succès dans les pays scandinaves... et en Bretagne, depuis quelques années maintenant !
Un bardage respectueux de l'environnement

Au centre de la maison, un patio

Au centre de la maison, un patio
Au centre de la maison, un patio © gamasj.no
Au cœur du U que forme la maison, se trouve un patio. Il joue le rôle d'une seconde entrée à la maison et donne sur la pièce principale, par le biais d'une baie vitrée.
Au centre de la maison, un patio

Des pas japonais à l'entrée du patio

Des pas japonais à l'entrée du patio
Des pas japonais à l'entrée du patio © gamasj.no
Le jardin est spacieux et mène notamment au patio par le biais de pas japonais habilement positionnés.
Des pas japonais à l'entrée du patio

Jeux de couleurs autour du patio

Jeux de couleurs autour du patio
Jeux de couleurs autour du patio © gamasj.no
Le noir hétérogène de la façade en bois brûlé contraste avec le mélèze utilisé par ailleurs dans la construction, notamment au niveau du patio.
Jeux de couleurs autour du patio

Un claustra de bois au centre du patio

Un claustra de bois au centre du patio
Un claustra de bois au centre du patio © gamasj.no
Le patio est scindé en deux espaces : le premier, juste devant le jardin, est meublé comme un salon d'été ; le second, derrière un claustra de bois, accueille un canapé d'angle et une table de repas. Le claustra en mélèze vient apporter une géométrie à l'ensemble.
Un claustra de bois au centre du patio

Un salon d'été enveloppé de bois

Un salon d'été enveloppé de bois
Un salon d'été enveloppé de bois © gamasj.no
Derrière le claustra, un véritable petit séjour a été aménagé par Thomas Nesheim. La cuisine d'été et son barbecue fait face au canapé d'angle en bois brûlé. Un joli tapis graphique renforce la dualité entre bois foncé et bois clair.
Un salon d'été enveloppé de bois

Une salle à manger avec vue sur le patio

Une salle à manger avec vue sur le patio
Une salle à manger avec vue sur le patio © gamasj.no
Par le biais d'une grand baie vitrée, la salle à manger familiale donne sur le patio. La multiplicité des ouvertures permet à la maison de profiter de la lumière naturelle, et de répondre au souhait de l'architecte de gommer la frontière entre l'intérieur et l'extérieur de la maison.
Une salle à manger avec vue sur le patio

La nature omniprésente à l'intérieur de la maison

La nature omniprésente à l'intérieur de la maison
La nature omniprésente à l'intérieur de la maison © gamasj.no
A l'intérieur comme à l'extérieur de l'habitation, la nature est symboliquement présente. Le bois, la verdure et les matériaux naturel prédominent, répondant au souhaite de l'architecte d'une maison fondue dans son environnement.


Fiche pratique :

Autoconstruction d'une maison individuelle

Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Thomas Nesheim
Bardage : Kebony
Lieu : Tønsberg, Norvège
Surface : non communiquée
Budget : non communiqué
La nature omniprésente à l'intérieur de la maison
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic