L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison d'exception comme perchée dans les arbres

Par Stéphanie Thibault
,
Mis à jour le 11 septembre 2019
Une maison d'exception comme perchée dans les arbres
Une maison d'exception comme perchée dans les arbres © Trihab
Intégrer cette maison dans son environnement était une priorité. Entourée de cabanes perchées dans les arbres, la demeure ne pouvait arborer des lignes traditionnelles mais, au contraire, se fondre dans la nature. Zoom sur un projet d'exception.
C'est un petit coin de paradis, niché au cœur de l'arrière-pays niçois. Dissimulée derrière un rideau de verdure, cette maison se fond dans le paysage, profitant ainsi en toute discrétion d'un environnement privilégié. C'était d'ailleurs tout l'enjeu de sa construction : faire en sorte qu'elle s'intègre parfaitement dans ce milieu protégé. "Le site étant situé au pied de Saint-Paul-de-Vence, le lieu était ultra sensible du point de vue des architectes des Bâtiments de France, et les contraintes étaient nombreuses" nous explique Pierre Pralus, l'un des architectes à avoir travaillé sur le projet.
"Le site était déjà un lieu d'accueil avec des cabanes dans les arbres, la maison devait donc aussi être en harmonie avec cet esprit très nature" ajoute-t-il. Un défi que l'agence Trihab a brillamment relevé. Habillement camouflée par la végétation, la bâtisse s'intègre d'autant mieux qu'elle affiche un faible impact écologique. Spécialisés dans l'architecture bioclimatique, les architectes ont en effet imaginé une maison à ossature bois, qui n'utilise que des matériaux biosourcés, les plus naturels possibles, avec des performances énergétiques optimales et une empreinte carbone réduite.
Adossée à la colline, entre les arbres et la piscine naturelle, la maison semble jouer à cache-cache entre les feuilles. Elle se fait ainsi totalement oublier, tandis que ses occupants profitent, eux, d'un intérieur spacieux, entièrement tourné vers l'extérieur. Zoom en images sur cette demeure pleine de charme, en harmonie avec la nature.
Ce projet a été récompensé lors de la cérémonie des Trophées de la construction 2019. Il s'est vu décerner un Prix spécial du jury "Chantier moins de 150 m2".
Une maison d'exception comme perchée dans les arbres

Une maison qui se devait d'être discrète

Une maison qui se devait d'être discrète
Une maison qui se devait d'être discrète © Trihab
"Le projet est sorti aux forceps" nous confie Pierre Pralus. Très discuté en mairie, il a finalement recueilli l'adhésion totale des autorités. L'objectif était bien sûr de ne pas dénaturer le site, mais aussi de faire en sorte que la maison se fasse oublier dans le paysage. "Le degré d'intégration de la construction les a convaincus. C'était d'ailleurs un impératif pour que le projet soit accepté" ajoute l'architecte. Parfaitement insérée dans son environnement, la maison se fait ainsi discrète, préservant en même temps l'intimité de ses occupants.
Une maison qui se devait d'être discrète

Une maison bioclimatique à ossature bois

Une maison bioclimatique à ossature bois
Une maison bioclimatique à ossature bois © Trihab
Spécialisée dans les constructions bioclimatiques, l'agence Trihab a conçu une maison en bois, dont les performances énergétiques assurent à ses habitants un confort optimal, été comme hiver. "Les arbres procurent une bonne protection solaire l'été, afin que le soleil ne rentre pas dans la maison et qu'elle reste fraîche, malgré la canicule. A l'inverse, les grandes baies vitrées laissent entrer un maximum de rayons l'hiver pour chauffer l'intérieur gratuitement. C'est tellement efficace que les habitants n'utilisent qu'un petit poêle à l'éthanol en guise de chauffage d'appoint !" précise Pierre Pralus.
Une maison bioclimatique à ossature bois

Une charpente impressionnante

Une charpente impressionnante
Une charpente impressionnante © Trihab
C'est sans doute l'un des éléments les plus impressionnants de la bâtisse : une très belle charpente qui se déploie comme un éventail au-dessus de la maison. Un chef-d'œuvre, réalisé en collaboration avec l'entreprise Charpente et Création, et qui s'est déjà illustré lors d'un concours dans la catégorie "maison individuelle".
Une charpente impressionnante

Une isolation thermique ultra performante

Une isolation thermique ultra performante
Une isolation thermique ultra performante © Trihab
En plus d'une isolation avec de la laine de bois, la maison a également été isolée par l'extérieur avec des panneaux en liège. Les architectes avaient prévu de les enduire mais ils les ont finalement laissés bruts. "Ils s'oxydent avec le temps et prennent cet aspect bois très naturel, légèrement grisé. C'est très joli" commente Pierre Pralus.
Une isolation thermique ultra performante

Un intérieur aux volumes généreux

Un intérieur aux volumes généreux
Un intérieur aux volumes généreux © Trihab
A l'intérieur, les 120 m2 de la maison sont répartis sur deux niveaux, avec des espaces de vie aux volumes généreux, mis en valeur par un plafond cathédrale. Les pièces à vivre occupent le rez-de-chaussée, prolongé à l'extérieur par une grande terrasse, et communiquent à l'étage avec une immense mezzanine.
Un intérieur aux volumes généreux

Un séjour lumineux ouvert sur l'extérieur

Un séjour lumineux ouvert sur l'extérieur
Un séjour lumineux ouvert sur l'extérieur © Trihab
Ouvert sur la cuisine, le salon profite d'une superficie confortable, mais aussi d'une vue privilégiée sur l'extérieur. Les grandes baies vitrées permettent en effet de profiter d'une exceptionnelle luminosité, et d'un accès direct sur le jardin. Réchauffée par les différents éléments en bois, la maison baigne ainsi dans une atmosphère cocon très accueillante.
Un séjour lumineux ouvert sur l'extérieur

Des chambres au calme

Des chambres au calme
Des chambres au calme © Trihab
La maison ne compte que deux chambres à coucher, installées côté nord. "La propriétaire n'avait pas besoin de plus d'espace car elle dispose des cabanes pour recevoir" indique Pierre Pralus. "Elles ont donc été aménagées l'une au-dessus de l'autre sur chaque niveau, et disposent toutes les deux d'une salle de bains" précise l'architecte.
Des chambres au calme

Une toiture végétalisée

Une toiture végétalisée
Une toiture végétalisée © Trihab
Toujours dans un souci d'intégration, la maison a été coiffée d'une toiture entièrement végétalisée, et aux lignes courbes. Un profil qui lui permet de s'harmoniser au mieux dans son environnement, et qui fait aussi office de bouclier contre les rayons du soleil. "Cela permet de réduire l'impact de la chaleur à l'intérieur de la maison pendant l'été. Ajoutée au feuillage des arbres, cela permet de conserver une certaine fraîcheur" souligne Pierre Pralus.
 

Fiche technique

Programme : construction d'une maison neuve respectant les exigences de l'architecture bioclimatique afin qu'elle s'intègre au mieux dans un environnement protégé
Lieu : Saint-Paul-de-Vence
Superficie : 120 m2
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Pierre Pralus et Bruno Bazire, Agence Trihab (www.trihab.com), Béatrice Munier Architecte, et Archimaison bois
Durée des travaux : environ un an
Budget : non communiqué
Une toiture végétalisée
Nous vous recommandons

Avec le froid qui s'installe, la tentation de rallumer son chauffage se fait sentir. Les gestes indispensables pour chaque type d'équipements.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic