L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison bioclimatique en bois et béton

Par V.M
,
le 29 janvier 2018
Cette maison bioclimatique située en Auvergne a été construite en adéquation avec son environnement. Inertie, matériaux locaux, mixte bois béton, récupération des eaux de pluie... Tout a été pensé pour répondre aux souhaits des clients et en faire une maison saine, écologique et durable. Visite.
En Auvergne, dans une zone résidentielle, une bâtisse se démarque des autres avec sa façade de bois et de béton. Il s'agit en fait d'une maison bioclimatique et écologique, construite par l'entreprise Bâti Concept Ecologique.
Dès l'extérieur, le concept saute aux yeux. La maison repose sur un système constructif mixte, composé d'une grande façade bois au sud, et de béton cellulaire sur les autres côtés. "C'est une maison bioclimatique, donc nous installons du bois et de grandes baies vitrées au sud, pour chauffer la maison en hiver," explique Stéphane Weber, cofondateur avec Eric Hebrard de Bâti Concept Ecologique.
Comme les apports solaires peuvent être incertains en cette saison et pour limiter la consommation énergétique, il faut de l'inertie. En plus du bois, la maison a été fortement isolée de façon à stocker l'énergie et la redistribuer ensuite. A l'intérieur, un seul petit poêle d'appoint de 6 kg suffit à chauffer la maison de 170m2, qui reste entre 16 et 24 degrés toute l'année.

Une maison qui se veut écologique et saine

Pour aller plus loin dans la démarche : "nous utilisons des matériaux naturels qui garantissent une bonne qualité de l'air intérieur. Celui-ci est d'ailleurs renouvelé par une VMC double flux toutes les deux heures", détaille Stéphane Weber. De plus, la plupart des matériaux, comme le bois de châtaignier et le béton, viennent de la région Auvergne Rhône Alpes, à l'exception des menuiseries (Alsace). De plus, les eaux de pluie sont récupérées pour l'utilisation de l'électroménager ou des WC, des Leds ont été installées à l'extérieur comme à l'intérieur etc.
Bref, tout, ou presque, vise à répondre à la définition de la maison bioclimatique et écologique. Enfin, les clients profitent de pièces aux surfaces généreuses, où l'omniprésence du bois confère une note à la fois chaleureuse, naturelle et cosy. Maison à part vous fait la visite en images.
Une maison bioclimatique en bois et béton

Une façade sud en bois local

Au sud, la façade est en bois
Au sud, la façade est en bois © P.A Coumes
Sur la façade sud, bénéficiant du meilleur ensoleillement, de grandes vitres laissent entrer lumière et chaleur. Le bardage est en Douglas brossé, venant de la région Auvergne Rhône Alpes. Derrière le bardage, une ossature bois embarque une isolation conséquente, composée de 26 cm de laine de bois.
Une façade sud en bois local

Des façades en béton cellulaire

Les autres façades sont en béton cellulaire
Les autres façades sont en béton cellulaire © P.A Coumes
Les autres façades sont en béton cellulaire de 35 cm d'épaisseur, un matériau qui a la particularité d'avoir une forte inertie, d'être performant sur le plan phonique et limitant les ponts thermiques. Proximité oblige, le béton vient de Lyon.
Des façades en béton cellulaire

Une toiture qui respire

la toiture embarque deux isolants
la toiture embarque deux isolants © P.A Coumes
La toiture embarque deux isolants. Une laine de bois compressée isole du chaud et qui est associée à de la ouate de cellulose qui isole du froid. Une association qui permet de n'avoir ni trop chaud en été, ni trop froid en hiver.
Arrivée sur le toit, l'eau passe par des gouttières pour terminer dans une cuve de 5000 L dans le sol. Elle est ensuite pompée et filtrée, pour servir aux WC et à l'électroménager.
Toujours sur le toit, des panneaux photovoltaïques (invisibles ici), garantissent à la maison le minimum vital en énergie, de manière à faire fonctionner les veilles et le réfrigérateur.
Une toiture qui respire

Deux terrasses pour deux usages

La maison a deux terrasses
La maison a deux terrasses © P.A Coumes
"Nous avons construit une terrasse exposée sud-ouest, et une autre couverte au nord-est." L'été étant chaud en Auvergne, les clients peuvent venir se réfugier sous la seconde, à l'abri du soleil ou des intempéries.
Deux terrasses pour deux usages

Une salle à manger éclairée par de larges ouvertures

La salle à manger est très lumineuse
La salle à manger est très lumineuse © P.A Coumes
Dans la salle à manger, un lambris gris posé à l'horizontale, qui vient recouvrir l'ossature bois et apporte une touche moderne. Un assemblage qui permet au bois de travailler sans abîmer les finitions. Au sol, le choix s'est porté sur un carrelage classique en grès cérame. Le solivage au plafond, révèle un plancher en châtaigner recto-verso, dont la matière première est issue de forêts de la région. L'omniprésence du bois, le poêle, le parement en pierre issu et les meubles, assurent une note chaleureuse et cosy.
Une salle à manger éclairée par de larges ouvertures

Un seul poêle à granulés pour 170 m2

La maison n'a pas besoin d'être beaucoup chauffée
La maison n'a pas besoin d'être beaucoup chauffée © P.A Coumes
"Il y a peu de différence de température entre la salle à manger où est installé le poêle et les autres pièces de la maison. Pour la simple et bonne raison qu'on ne chauffe pas l'air, mais la masse où est emmagasinée l'énergie, qui rayonne ensuite. Lorsque la chaleur baisse, le poêle de 6 kg prend alors le relai", explique Stéphane Weber. Résultat : pour l'année 2017, la maison a consommé 350 € de chauffage.
Un seul poêle à granulés pour 170 m2

Une cuisine sur-mesure en bois massif

La cuisine est en bois massif
La cuisine est en bois massif © P.A Coumes
La cuisine est en bois massif et ne comporte pas une goutte de colle, puisque les éléments ont été assemblés. "Nous travaillons souvent avec des menuisiers qui nous proposent des cuisines sur-mesure en bois massif. Ce n'est pas plus cher que d'aller voir un cuisiniste. Il n'y a pas de panneaux de particule, le bois massif est beaucoup plus durable dans le temps, alors qu'avec l'aggloméré, un peu d'eau peut suffire à l'abimer", affirme Stéphane Weber.
Une cuisine sur-mesure en bois massif

Un salon à l'écart pour se préserver du bruit

Le salon est fermé par une porte coulissante
Le salon est fermé par une porte coulissante © P.A Coumes
"Le salon fermé était une demande des clients. Ils souhaitent ne pas être dérangées lorsqu'ils recevraient des amis et que leurs enfants regarderaient la télévision", raconte Stéphane Weber.
Une porte coulissante permet cependant de laisser l'espace ouvert si besoin. Au mur, un lambris classique en bois teinté, garantit la petite note boisée.
Un salon à l'écart pour se préserver du bruit

Des chambres aérées, lumineuses et bien isolées

Les chambres d'enfants ont des mezzanines
Les chambres d'enfants ont des mezzanines © P.A Coumes
Grâce à une généreuse hauteur sous plafond, les pièces sont très ouvertes et lumineuses. Chaque chambre d'enfant compte des mezzanines dédiées au rangement.
Des chambres aérées, lumineuses et bien isolées

Un bureau en pleine lumière

Le bureau donne sur la façade sud
Le bureau donne sur la façade sud © P.A Coumes
Cet espace bureau et lecture, donne sur la salle à manger. Il profite pleinement des apports en chaleur et en lumière naturelle venant des nombreuses fenêtres de la façade sud. Cosy !
Un bureau en pleine lumière

Une salle de bains où le carrelage imite le bois

Le carrelage imite le bois
Le carrelage imite le bois © P.A Coumes
Petite entorse dans la salle de bains puisque : "la baignoire ne répond pas aux exigences des maisons basses consommation". Mais le client est roi. Autrement, la pièce a été habillée d'un carrelage imitation bois et de l'autre côté de la salle de bains se trouve une grande douche pour ceux qui souhaiteraient consommer moins d'eau !
Une salle de bains où le carrelage imite le bois

Une chambre parentale recouverte de peinture naturelle

La chambre est équipée d'un grand dressing
La chambre est équipée d'un grand dressing © P.A Coumes
Au fond de la chambre se trouve un grand dressing d'environ 5 m2. Au sol, comme partout ailleurs, le choix s'est porté sur un parquet en châtaigner. Les portes sont également en bois massif et toutes les peintures sont naturelles.
Une chambre parentale recouverte de peinture naturelle

Fiche technique : - Une maison bioclimatique en bois et béton

Une maison bioclimatique au coeur de l'Auverge
Une maison bioclimatique au coeur de l'Auverge © P.A Coumes
Programme : construction d'une maison bioclimatique
Lieu : Auvergne
Maître d'œuvre : Bâti Concept Ecologique
M2 : 170 m2
Coût : Tout compris : 500.000 € - Maison : 320.000 €
Durée des travaux : de novembre 2012 à novembre 2013
Fiche technique : - Une maison bioclimatique en bois et béton
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic