Charme et authenticité pour cette longère habilement rénovée

    Publié le 29 octobre 2021 par Stéphanie Thibault
    Charme et authenticité pour cette longère habilement rénovée
    Charme et authenticité pour cette longère habilement rénovée © Jonathan Letoublon
    Transformer cette longère en maison familiale a nécessité de longs mois de travaux. La bâtisse ancienne avait des atouts mais avait besoin d'être modernisée. Mission accomplie : elle a retrouvé tout son lustre et offre des espaces de vie généreux, baignés de lumière.
    La bâtisse avait de quoi séduire. Une superficie généreuse, une façade en pierre pleine de charme et un agréable environnement champêtre. Mais l'intérieur, peu adapté aux envies et à la vie de famille de ses nouveaux propriétaires, avait besoin d'être transformé. Ils rêvaient en effet de grandes pièces de vie, de lumière, et d'espaces pour recevoir confortablement famille et amis. Un projet de rénovation complexe attendait donc le jeune couple, qui a fait appel à Archibien afin de trouver l'architecte qui saurait lui donner vie.
    "La maison était "dans son jus" comme on dit, avec un intérieur très cloisonné, des murs très épais, peu de lumière, les pièces étaient bas de plafond, ce n'était pas très agréable à vivre" confirme Simon Jézéquel, co-fondateur de l'agence Archibien, spécialisée dans la mise en relation entre particuliers et architectes. Après avoir établi un cahier des charges très précis, le professionnel a soumis le dossier à trois architectes de son réseau. Chacun a ainsi proposé une vision différente du projet, et c'est le programme de l'agence Hoz qui a séduit les propriétaires. "C'est celui qui offrait les plus beaux volumes, et qui permettait aussi d'aménager une vraie suite parentale à l'étage" indique Simon Jézéquel.
    L'intérieur de la longère a donc été entièrement repensé, avec un important travail réalisé sur le gros œuvre. Le rez-de-chaussée a été largement décloisonné pour offrir de grandes pièces à vivre, et une partie du plancher du premier étage déposé pour pouvoir créer une mezzanine. La double hauteur permet ainsi de gagner en volume, mais aussi de faire circuler la lumière dans toute la maison. Les différents espaces ont ensuite été aménagés et optimisés pour faire de cette maison ancienne un élégant cocon, prêt à accueillir ses nouveaux occupants. Visite en images.
    Charme et authenticité pour cette longère habilement rénovée

    Une demeure ancienne pleine de charme

    Une demeure ancienne pleine de charme
    Une demeure ancienne pleine de charme © Jonathan Letoublon
    Sa façade en pierre possédait le charme des vieilles maisons de campagne. Cette longère du XVIIIe siècle, plutôt en bon état, avait en effet tout pour plaire mais l'intérieur avait besoin d'une bonne cure de jouvence. "Plus rien n'était aux normes" confirme Simon Jézéquel. "La façade a été très peu retravaillée, mais l'intérieur a nécessité un gros travail d'assainissement". Un autre défi du projet était de parvenir à apporter davantage de lumière sans pour autant trop modifier les ouvertures.
    Une demeure ancienne pleine de charme

    Faire rentrer plus de lumière à l'intérieur

    Faire rentrer plus de lumière à l'intérieur
    Faire rentrer plus de lumière à l'intérieur © Jonathan Letoublon
    "Pour tenir le budget, il fallait trouver un équilibre entre l'enveloppe travaux et les ouvertures à réaliser" nous explique Simon Jézéquel. Les architectes ont donc proposé de découper une grande ouverture sur toute la hauteur de la façade. "Les propriétaires ont eu le courage de se lancer dans ces travaux, qu'ils n'avaient pas forcément envisagés au départ et qui peuvent faire peur" reconnaît-il. L'intérieur profite ainsi d'un généreux flot de lumière qui éclaire toutes les pièces.
    Faire rentrer plus de lumière à l'intérieur

    Des volumes habilement retravaillés

    Des volumes habilement retravaillés
    Des volumes habilement retravaillés © Jonathan Letoublon
    A l'intérieur, l'objectif était de recréer une impression de volume. Les cloisons qui étouffaient la maison ont ainsi été déposées pour dessiner des espaces de vie plus aérés. Une partie du plancher du premier étage a également été ouvert, et une mezzanine aménagée au-dessus du séjour. "La maison était suffisamment grande pour qu'on puisse sacrifier une partie de la surface de plancher. D'autant que le volume gagné accentue l'impression de grandeur" souligne Simon Jézéquel.
    Des volumes habilement retravaillés

    Une mezzanine suspendue au-dessus du séjour

    Une mezzanine suspendue au-dessus du séjour
    Une mezzanine suspendue au-dessus du séjour © Jonathan Letoublon
    "L'idée de la mezzanine a été donnée assez rapidement par les propriétaires. Ils avaient envie d'une hauteur cathédrale sous la charpente". Un aménagement qui permet aussi à la lumière de circuler plus généreusement dans les différents espaces de vie. Les architectes ont choisi de conserver le plancher ancien, en bon état et témoin de l'histoire de la maison, mais ont renforcé sa structure avec une poutre en métal. "Le choix s'est porté sur un IPN en métal, plus fin et plus esthétique qu'une poutre en bois qui, au vu du plafond relativement bas, aurait alourdi l'ensemble" détaille l'architecte de l'agence Hoz.
    Une mezzanine suspendue au-dessus du séjour

    Une vieille bâtisse rénovée au millimètre près

    Une vieille bâtisse rénovée au millimètre près
    Une vieille bâtisse rénovée au millimètre près © Jonathan Letoublon
    Comme souvent dans les vieilles demeures, la rénovation s'est faite au millimètre. "Dans ces maisons, les murs sont rarement droits, ce qui pose problème pour refaire les menuiseries par exemple. Toutes les fenêtres ont été changées, il a fallu faire beaucoup de sur-mesure" précise Simon Jézéquel. Les architectes ont également dû installer des drains pour régler les problèmes d'infiltrations, et les planchers ont dû être remis à niveau. "Le terrain est en pente et la maison était légèrement située en contrebas par rapport au jardin. Une petite marche permet de rehausser le plancher entre le jardin et le salon, une autre entre le salon et la salle à manger, et encore dans la cuisine".
    Une vieille bâtisse rénovée au millimètre près

    Une maison chaleureuse pour recevoir

    Une maison chaleureuse pour recevoir
    Une maison chaleureuse pour recevoir © Jonathan Letoublon
    Les propriétaires voulaient une maison de famille, conviviale et chaleureuse, où ils pourraient accueillir proches et amis. "Ils aiment recevoir, ils voulaient donc des espaces généreux, des chambres confortables, et une cuisine équipée". La grande cuisine est ainsi reliée au séjour et à l'espace à salle à manger.
    Une maison chaleureuse pour recevoir

    Une cuisine très conviviale

    Une cuisine très conviviale
    Une cuisine très conviviale © Jonathan Letoublon
    Spacieuse et lumineuse, la cuisine familiale dispose également d'une arrière-cuisine avec un bel espace de rangement. La pièce profite ainsi d'un beau volume à vivre au quotidien.
    Une cuisine très conviviale

    Un nouvel escalier pour accéder à l'étage

    Un nouvel escalier pour accéder à l'étage
    Un nouvel escalier pour accéder à l'étage © Jonathan Letoublon
    Auparavant situé dans l'actuel salon, l'escalier a été déplacé pour rationaliser l'espace et fluidifier la circulation. Désormais accessible depuis le séjour, il débouche directement sur la mezzanine.
    Un nouvel escalier pour accéder à l'étage

    Une charpente ancienne savamment mise en valeur

    Une charpente ancienne savamment mise en valeur - Un nouvel escalier pour accéder à l'étage
    Une charpente ancienne savamment mise en valeur - Un nouvel escalier pour accéder à l'étage © Jonathan Letoublon
    Le projet de l'agence Hoz était aussi celui qui, aux yeux des propriétaires, mettaient le mieux en valeur l'héritage de la maison. Les architectes ont ainsi pris soin de mettre en scène la charpente ancienne. "La charpente était déjà apparente mais était plus ou moins dissimulée par un faux-plafond. Ce n'était pas très harmonieux" explique Simon Jézéquel. Elle a donc été remise en lumière et sablée pour lui redonner des couleurs.
    Une charpente ancienne savamment mise en valeur

    Des chambres plus spacieuses

    Des chambres plus spacieuses
    Des chambres plus spacieuses © Jonathan Letoublon
    Entièrement réorganisé, l'étage accueille les chambres, dont une belle suite parentale. "Les combles n'étaient pas suffisamment spacieux pour pouvoir les aménager, mais les plafonds ont été ouverts. On a ainsi gagné en hauteur et en volume. Les pièces paraissent plus grandes, et ça fait toute la différence dans une chambre !" souligne le professionnel.
    Des chambres plus spacieuses

    Une déco lumineuse et pleine de douceur

    Une déco lumineuse et pleine de douceur
    Une déco lumineuse et pleine de douceur © Jonathan Letoublon
    Dans toute la maison, l'atmosphère a été travaillée avec des teintes douces et lumineuses. On retrouve donc dans les chambres la même recette, avec des couleurs claires, neutres et chaleureuses qui contribuent à faire de la demeure un douillet petit cocon.
     
    Fiche technique
    Projet : rénovation complète d'une longère datant de 1780
    Lieu : Loire-Atlantique
    Superficie : 200 m2
    Etude et conception : Archibien (https://archibien.com)
    Architecte : Agence Hoz (www.hozarchitecture.com)
    Durée des travaux : 6 mois de conception + 8 mois de chantier
    Budget : 290.000 €
    Une déco lumineuse et pleine de douceur
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic