L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La métamorphose de cette petite maison va vous laisser sans voix

Par Stéphanie Thibault
,
le 18 février 2019
La métamorphose de cette petite maison va vous laisser sans voix
La métamorphose de cette petite maison va vous laisser sans voix © Jennifer Sath
Cette petite maison de 40 m2 qui tombait en ruines est désormais un splendide pavillon... de 140 m2. Métamorphosée de fond en comble, la demeure a changé de visage. Zoom en images sur une spectaculaire rénovation.
C'est un peu l'histoire du vilain petit canard qui, un jour, se transforme en cygne majestueux. Inhabitée depuis de nombreuses années, et en très mauvais état, cette petite maison s'est métamorphosée en un joli pavillon de banlieue. Il fallait pourtant beaucoup d'imagination pour y voir l'endroit rêvé où installer sa famille, d'autant que le chemin s'annonçait long et semé d'embûches.
"Quand l'ancienne propriétaire, une dame âgée qui vivait en maison de retraite depuis longtemps, est décédée, elle n'avait pas d'héritiers directs" nous confie Camille Hermand, qui a mené le projet de rénovation. A donc suivi une interminable phase de recherche pour tenter de retrouver d'éventuels ayant-droits. "Une quarantaine de personnes, avec un lointain lien de parenté, ont ainsi été identifiées et contactées. Certaines vivaient à l'étranger, signer la vente a donc pris beaucoup de temps !" confirme l'architecte. Huit mois de travaux ont ensuite été nécessaires pour rénover la maison. Les nouveaux propriétaires ont donc dû faire preuve d'une très grande patience avant de pouvoir emménager.
Mais l'attente en valait la peine : la transformation est époustouflante. Camille Hermand a repris les codes classiques de la petite maison en brique pour en faire une élégante demeure familiale... trois fois plus grande. L'architecte a en effet réussi à agrandir sa surface de 100 m2 ! Elle est également parvenue à trouver le juste équilibre entre confort moderne et charme à l'ancienne.
Zoom en images sur une spectaculaire rénovation !
La métamorphose de cette petite maison va vous laisser sans voix

Une métamorphose époustouflante

Une métamorphose époustouflante
Une métamorphose époustouflante © Jennifer Sath
On a du mal à croire qu'il s'agit de la même maison et pourtant ! Situé dans une jolie petite allée privée, le désormais très séduisant pavillon s'intègre parfaitement dans le voisinage. "Il fallait moderniser le tout mais garder le côté charmant de la petite maison" souligne Camille Hermand, "conserver la façade en brique, en remettre là où on a agrandi l'espace, pour la mettre en valeur dans son environnement".
L'architecte a donc commencé par supprimer les différents appentis qui avaient été rajoutés ici et là au fil des ans. Elle a ensuite réalisé une extension sur le côté gauche de la maison, avancé la façade pour gonfler sa structure, et surélevé le toit pour créer un étage supplémentaire. Résultat : de 40 m2, on est passé à 140 m2. Avec sa toiture en ardoise et sa façade repeinte en blanc, la maison reste fidèle à son style d'origine mais a gagné en cachet. L'extérieur, lui, a été agrémenté d'une jolie terrasse en bois, bordée par la clôture en brique qui, une fois décapée, a révélé tout son charme.
Une métamorphose époustouflante

Une extension qui abrite la nouvelle cuisine

Une extension qui abrite la nouvelle cuisine
Une extension qui abrite la nouvelle cuisine © Jennifer Sath
Pourvue de larges ouvertures sur le jardin et de deux puits de lumière, la cuisine, désormais installée dans l'extension, profite d'une belle luminosité et d'un environnement agréable. Camille Hermand a également veillé à soigner l'esthétique de la pièce, ouverte sur le séjour. L'architecte a donc fait en sorte de dissimuler tous les appareils électroménager derrière les façades des placards. Un plan de travail en granit du Zimbabwe et un parquet en chêne massif à l'ancienne apportent du cachet à l'ensemble.
Une extension qui abrite la nouvelle cuisine

Une entrée entièrement revisitée

Une entrée entièrement revisitée
Une entrée entièrement revisitée © Jennifer Sath
L'agrandissement de la maison a aussi laissé la place de créer une entrée. L'architecte a ainsi investi la surface située entre la cuisine et le salon pour aménager un espace accueillant et fonctionnel, avec un petit banc et des rangements. Identifiée au sol par des carreaux de ciment, elle s'ouvre à droite sur la nouvelle pièce à vivre, et débouche également sur l'escalier, que Camille Hermand a choisi de déplacer pour offrir un accès plus large au premier étage.
Une entrée entièrement revisitée

Un séjour spacieux et baigné de lumière

Un séjour spacieux et baigné de lumière
Un séjour spacieux et baigné de lumière © Jennifer Sath
Aménagé à la place de l'ancienne cuisine, le nouveau séjour bénéficie d'une superficie élargie. Camille Hermand a en effet créé une avancée de manière à gommer le décrochement et lisser la façade. La pièce à vivre s'en trouve donc agrandie, et gagne aussi en clarté grâce à une porte-fenêtre. Habillé de tons clairs, le salon mise sur la douceur avec un papier peint très nature, rehaussé par les reflets miel du parquet à l'ancienne.
Un séjour spacieux et baigné de lumière

Un petit salon de télévision

Un petit salon de télévision
Un petit salon de télévision © Jennifer Sath
Sur la droite du grand séjour, là où se trouvait l'ancien salon, Camille Hermand a aménagé un second salon, plus petit, que la famille utilise pour jouer et regarder la télévision. Parents et enfants disposent ainsi chacun d'un espace, et cohabitent sans se gêner.
Un petit salon de télévision

Avant : un petit salon aveugle

Avant : un petit salon aveugle
Avant : un petit salon aveugle © Jennifer Sath
Dépourvu de fenêtre, et donc privé de lumière, l'ancien salon était sombre et semblait recroquevillé sur lui-même. La déco hors d'âge accentuait encore le côté vétuste de la pièce, et plus généralement du logement.
Avant : un petit salon aveugle

Après : un petit salon ultra lumineux

Après : un petit salon ultra lumineux
Après : un petit salon ultra lumineux © Jennifer Sath
Installé à la place de l'ancien séjour, le petit salon profite d'un environnement plus lumineux grâce à la création d'une ouverture dans la pièce. La démolition des appentis a permis à Camille Hermand d'installer une porte-fenêtre qui donne désormais sur la terrasse, inondant ainsi la pièce de lumière et offrant un accès direct sur l'extérieur.
Après : un petit salon ultra lumineux

Avant : une cage d'escalier étroite et sombre

Avant : une cage d'escalier étroite et sombre
Avant : une cage d'escalier étroite et sombre © Jennifer Sath
Plutôt exigu et très peu éclairé, l'escalier menant à l'étage était sombre, voire lugubre. Initialement située dans le salon, la cage d'escalier a été déplacée au niveau de l'entrée. Camille Hermand en a donc profité pour créer un espace élargi et surtout plus lumineux.
Avant : une cage d'escalier étroite et sombre

Après : un escalier élargi et éclairé par une verrière

Après : un escalier élargi et éclairé par une verrière
Après : un escalier élargi et éclairé par une verrière © Jennifer Sath
Agrémenté d'un palier desservant les chambres des enfants, le nouvel escalier est baigné de lumière. Eclairé par une fenêtre, il profite également de la lumière provenant des chambres grâce à une verrière. Plus aéré, c'est tout l'étage qui semble avoir gagné en volume.
Après : un escalier élargi et éclairé par une verrière

Avant : une chambre à l'ancienne

Avant : une chambre à l'ancienne
Avant : une chambre à l'ancienne © Jennifer Sath
Située au premier, la seule et unique chambre de la maison occupait tout l'étage. Mobilier ancien, déco vieillotte, la pièce avait elle aussi grand besoin d'être rafraîchie. L'étage nécessitait aussi d'être réaménagé pour y installer les deux enfants du couple.
Avant : une chambre à l'ancienne

Après : des chambres d'enfant modernes et colorées

Après : des chambres d'enfant modernes et colorées
Après : des chambres d'enfant modernes et colorées © Jennifer Sath
Réservé aux enfants, le premier étage compte désormais une chambre pour chacun des petits, ainsi qu'une salle de bains. Ludiques et confortables, elles ont été aménagées et décorées aux goûts des enfants, et baignent dans une atmosphère douce et colorée. Le terrain de jeu idéal pour grandir et s'amuser.
Après : des chambres d'enfant modernes et colorées

Une chambre de bébé accueillante et fonctionnelle

Une chambre de bébé accueillante et fonctionnelle
Une chambre de bébé accueillante et fonctionnelle © Jennifer Sath
Egayée d'un joli bleu turquoise, la chambre du bébé respire la bonne humeur. Pour optimiser l'espace, Camille Hermand a dessiné des placards sur-mesure, offrant ainsi une série de rangements supplémentaires. L'architecte a également surélevé la maison afin de créer un second étage. Réservé, lui, aux adultes, il accueille une confortable suite parentale.
Fiche technique
Programme : rénovation complète et agrandissement d'une maison, avec extension et surélévation
Lieu : Bois-Colombes (Hauts-de-Seine)
Superficie : 40 m2 avant travaux - 140 m2 après travaux
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Camille Hermand (www.camillearchitectures.com)
Durée des travaux : 8 mois
Budget : non communiqué
Une chambre de bébé accueillante et fonctionnelle
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic