L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

10 conseils pour réussir la peinture de sa chambre

Par V.M
,
le 22 février 2018
Couleurs sobres ou flashy, d'aspects mats ou satinés, les solutions ne manquent pas pour choisir LA peinture de votre chambre. Mais avant de vous saisir de votre rouleau, quelques conseils peuvent être utiles pour réussir la peinture de la plus intime des pièces.
Sobres ou colorées, mates ou satinées, glycéros ou acryliques, les peintures sont nombreuses et répondent à tous les styles et toutes les envies. Mais lorsqu'il s'agit de donner un coup de jeune dans une chambre, pièce la plus intime d'une maison, mieux vaut bien choisir sa peinture, autant dans sa composition, que dans son aspect et sa couleur.
Les possibilités sont infinies, mais pour un résultat cohérent et en phase avec vos goûts, quelques conseils pourraient vous être utiles. Bien entendu, ces astuces ne sont pas des dogmes et rien ne vous empêche de laisser libre court à vos envies et à votre imagination. Maison à part vous présente 10 conseils qui vous aideront à réussir la peinture d'une chambre.

Peindre une chambre avec une peinture à l'eau

Qu'il s'agisse d'une chambre d'adulte ou d'enfant, les professionnels du secteur conseillent d'utiliser une peinture acrylique et ce pour plusieurs raisons. Déjà, car elle est multi-support et ultra-couvrante et également parce qu'elle dégage moins d'odeurs et de composés organiques que les peintures à solvant. "L'important, consiste à utiliser de la peinture à l'eau, de manière à éviter les désagréments liés à des rejets de composés organiques volatiles, qui peuvent incommoder certaines personnes sensibles comme les enfants", explique Stéphanie Viloteau, chef de groupe peintures chez Tollens.
Par mesure de précaution, après application d'une peinture acrylique, attendez 24h avant de dormir dans la pièce, pour éviter les gênes occasionnées par les odeurs.
Brocante vibrante
Brocante vibrante © V33
 

Peindre une chambre avec une peinture dépolluante

Dans une chambre, la meilleure des solutions, d'après les fabricants, reste la peinture dépolluante. Censée améliorer la qualité de l'air intérieur, ces formules "captent les formaldéhydes (composants organiques volatiles irritants, présents dans des colles de meubles, ou les moquettes et qui s'évaporent dans l'atmosphère) et les transforment en molécules d'eau", détaille Stéphanie Viloteau.

Peindre une chambre sans se tromper d'aspect

Pour un rendu optimal, il convient de s'attarder sur les différents aspects, que sont, le mat, le velours, le satin et le brillant. Tous sont à placer sur une échelle de 1 à 100, correspondant à la réflexion de la lumière. 1 à 7 pour le mat, de 7 à 13 pour le velours, de 13 à 60 pour le satin, et de 60 à 100 pour le brillant. "Le mat et le velours dévoilent un rendu plus intime. Le satin, lui, se destine plutôt aux pièces humides comme la salle de bains", explique Stéphanie Viloteau. Bien sûr, libre à vous de choisir car, comme le dit Lauriane Cuisant, chargée de communication V33, "l'aspect brillant réfléchit la lumière et donnera une nouvelle dimension à la pièce".
Vient ensuite la finition. Pochée ou lisse, le client est libre de la choisir selon ses goûts. Cependant, elle peut être déterminée par le support. Plus celui-ci est lisse, plus une finition laquée conviendra et inversement.

Peindre une chambre en tenant compte de la déco existante

Une peinture n'allant jamais seule, avant d'arrêter son choix, il convient de prendre en considération le style général de la pièce et de son mobilier. "Avec un parquet clair ou foncé, ou du béton ciré... il faut choisir les couleurs en conséquence. Si votre décoration est ethnique, il faudra partir sur des tons chaleureux, comme de l'orangé, si le style est plutôt scandinave, des tons pastels, ou des bleus clairs..." explique Stéphanie Viloteau.
Fauvette
Fauvette © Tollens
 

Peindre une chambre en toute sobriété

Sans surprise, la tendance générale dans une chambre reste : "des tons froids et doux comme du vert, du bleu, du beige, du rosé, des teintes pastel, au détriment des teintes flashy", explique Philippe Cointet, responsable support et assistance technique chez Zolpan. Par exemple pour une chambre d'enfant, les couleurs excitantes comme le rouge sont contrindiquées, contrairement aux tons pastel qui assurent une atmosphère plus apaisante.
Dans une chambre d'adulte, même combat. "C'est un lieu intime et reposant", affirme Stéphanie Viloteau. De grands classiques comme du gris, du blanc, certains marrons ou des bleus conviennent donc parfaitement. Le prisme étant très large vous avez l'embarras du choix. Comme le bleu source, le gris anthracite, le vert d'eau...
PIL
PIL © Studio Erick Saillet/Zolpan
 

Peindre une chambre d'enfant en couleurs pour la structurer

Aucune règle n'étant gravée dans le marbre, jouer la carte de la couleur n'est donc pas contrindiquée. Mais prudence, car une chambre jaune canari des murs au plafond, n'invitera clairement pas au repos. "Aucune teinte n'est à proscrire tant que cela vous plaît. Les couleurs sombres et flashy sont très tendances actuellement. Afin d'éviter les fautes de goût et la lassitude, vous pouvez les appliquer par petites touches", explique Lauriane Cuisant.
C'est justement l'une des autres grandes tendances du moment : peindre un ou deux pans de mur dans une couleur qui se démarque. Une astuce qui brise la monotonie et vient structurer la pièce. Par exemple dans une chambre d'enfant, au milieu des tons pastel, vous pouvez peindre un pan de mur en rouge, comme une tête de lit, ou même étaler des peintures ludiques, comme des supports ardoise.
Pour dynamiser une pièce suffisamment grande (15 m2), différents tons viendront marquer les espaces. Un coin lit avec un ton pastel très doux, un bureau avec une note de jaune et un espace jeu avec un rouge flashy par exemple...
Amsterdam blankenveld
Amsterdam blankenveld © Dulux Valentine
 

Peindre une chambre d'adulte, en créant une atmosphère intime

Dans une chambre d'adulte, il s'agira plutôt de délimiter un coin bureau avec une couleur plus chaleureuse, ou alors diviser un mur en deux, en peignant un tiers en partie basse avec une teinte sombre et les deux autres tiers, avec des teintes plus claires pour ne pas écraser la pièce. Dans le choix des coloris, les tons seront volontiers plus doux et clairs. Mention spéciale pour le bleu céleste. Il s'agit d'un lieu destiné à des adultes, qui se prête donc un peu moins à un esprit coloré, géométrique et ludique.
Autre possibilité, "si vous souhaitez intégrer une couleur foncée dans une petite chambre, appliquez-la sur le mur où votre fenêtre se trouve", propose Lauriane Cuisant. De façon à la contrebalancer avec un apport en lumière naturelle. Et de poursuivre, "si vous trouvez votre pièce trop étroite, préférez une teinte foncée pour le mur du fond et des teintes claires pour les autres murs. Faites l'inverse (mur du fond clair et côtés foncés) pour offrir de la profondeur à votre chambre".

Peindre une chambre jusqu'au plafond

Le plafond participe grandement à l'ambiance de la pièce. "Pour donner de la hauteur à votre chambre, choisissez une couleur plus claire que celle des murs et faites l'inverse si vous jugez que votre plafond est, visuellement, trop haut", détaille Lauriane Cuisant.
Mais là encore, n'ayez pas peur des couleurs sombres, pour créer un petit cocon. "Peindre le plafond donne un caractère plus intimiste et enveloppant. Les tons foncés s'y prêtent bien, comme un gris bleuté saturé. Par contre, avec du pastel le rendu sera moins marqué, car plus lumineux", avance Stéphanie Viloteau.
Ondi Pur - Teintes Les Ressourcantes
Ondi Pur - Teintes Les Ressourcantes © Zolpan
 

Peindre sa chambre jusqu'aux plinthes

Tous les fabricants s'accordent à dire que, sauf envie contraire, les plinthes doivent plutôt être peintes de la même couleur que les murs, pour une meilleure intégration. Cependant, étant donné l'aspect lisse du bois, une peinture plus satinée apportera une note lumineuse. Bien sûr, portes et vieux radiateurs en fonte ne font pas exception. Et si vous souhaitez les peindre en bleu ou en vert, pour apporter un peu de contraste, alors foncez !

Peindre sa chambre en rupture avec sa maison

"La chambre est un espace très personnel qui peut se démarquer du reste de la maison", affirme Philippe Cointet. Même constat pour Stéphanie Viloteau, "souvent, la chambre est traitée à part. Il peut y avoir un fil général pour ne pas être totalement décalé. Mais on aime que cette pièce soit celle qui nous ressemble le plus. Donc on peut se permettre des folies, bien qu'en France nous restons sobres et encrés dans une tendance nordique".
Pour Lauriane Cuisant, "si votre chambre est au même étage que vos pièces à vivre, unifier les sols vous permettra de gagner en cohérence et visuellement d'homogénéiser votre espace. Au niveau de votre décoration, la chambre étant la plupart du temps un espace fermé et réservé à ses occupants vous pouvez lui offrir son propre style ou, à votre choix, l'unifier au reste de votre intérieur."
10 conseils pour réussir la peinture de sa chambre
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic