Un petit écrin parisien bleu céleste

    Publié le 22 janvier 2018 par V.M
    Un T1 parisien a été transformé en un T2 habilement aménagé et optimisé, dont le fil conducteur est un bleu céleste qui s'invite partout dans l'appartement, sans jamais être oppressant. Reportage.
    15.000 €, c'est beaucoup d'argent, mais le budget est raisonnable pour la rénovation d'un appartement parisien de 30 m2. Mais parfois, quelques cloisons ajoutées, une bonne optimisation et deux ou trois coups de pinceaux suffisent à obtenir un résultat tout à fait satisfaisant.
    En témoigne l'appartement d'Amélie Quenet. Malgré un budget serré, elle a fait de ses 32 m2, un petit écrin bleuté et totalement optimisé. "Il y avait peu de travaux à faire dans ce studio. Mais je voulais avoir une chambre avec verrière et ajouter des rangements. J'ai fait appel à l'agence d'architecture d'intérieur June, nous avons discuté du projet, puis en un mois, le chantier était terminé", explique-t-elle.

    Un choix de couleur risqué

    Résultat : le T1 s'est vu enrichi d'une nouvelle cloison agrémentée d'une grande verrière horizontale. Derrière, une chambre de 6 m2 lumineuse a été créée. Avec en prime, un petit espace bureau encastré dans la cloison et surmomté de quelques placards.
    La cuisine a elle aussi été recloisonnée, à l'aide d'un mur de rangements. Une large surface totalement optimisée, qui dissimule une table de salle à manger pliante, ainsi que deux niches qui apportent du relief.
    Partout, un bleu céleste s'étale comme une grande étendue d'eau. Que ce soit sur les murs, la verrière, ou le mobilier. Un choix osé dans un si petit espace, puisque cette couleur relativement foncée, aurait-pu devenir oppressante. Sauf qu'ici, elle est constamment contrebalancée. Par le blanc des murs, comme dans la chambre, ou par des notes boisées du vieux parquet d'origine aux niches du salon. Maison à part vous présente la réalisation, en images.
    Un petit écrin parisien bleu céleste

    Le bleu céleste comme fil conducteur

    Le bleu se retrouve partout dans l'appartement
    Le bleu se retrouve partout dans l'appartement © Shoootin
    Le bleu céleste s'invite partout dans l'appartement, sur les murs comme sur le mobilier et la verrière. Il devient le fil conducteur qui donne de la cohérence à la décoration. Il est contrebalancé par des notes de blanc, qui adoucissent l'espace et évitent qu'il ne devienne oppressant. Le tout est largement réchauffé par un vieux parquet d'origine et les notes boisées des niches.
    Le bleu céleste comme fil conducteur

    Un T1 qui se transforme en T2

    L'appartement a été recloisonné
    L'appartement a été recloisonné © Shoootin
    "Avant travaux l'appartement était propre et en bon état. Mais il n'y avait qu'une pièce et notre cliente voulait une chambre séparée, tout en profitant de la lumière", raconte Julia Schmit de l'Agence June. Ainsi une cloison a été ajoutée pour séparer la chambre du reste de l'appartement. Cette même cloison a été agrémentée d'une verrière sur-mesure en partie haute, qui garantit un généreux apport en lumière naturelle.
    Un T1 qui se transforme en T2

    Un mobilier harmonisé

    Le canapé est également en bleu céleste
    Le canapé est également en bleu céleste © Shoootin
    Bien sûr, le mobilier ne fait pas exception et sans surprise, le choix s'est porté... sur du bleu. En témoigne ce grand canapé qui attire le regard et fait office de pièce maîtresse dans le salon.
    Un mobilier harmonisé

    Une cuisine ouverte recloisonnée

    La cuisine est de nouveau séparée du salon
    La cuisine est de nouveau séparée du salon © Shoootin
    Optimisation d'espace oblige, dans ce petit studio de 32 m2, de nombreux rangements ont été installés. "Ce sont eux qui font office de séparation entre la cuisine et le salon. La majorité sont des caissons IKEA retaillés et recouverts de MDF", avance Julia Schmit. Bien entendu, ici aussi le bleu céleste est de la partie.
    Une cuisine ouverte recloisonnée

    Une cuisine presque d'origine

    La cuisine n'a presque pas changé
    La cuisine n'a presque pas changé © Shoootin
    En bon état, la cuisine n'a presque pas été modifiée. Les seuls ajouts ont été le plan de travail effet marbre et la crédence en grès cérame. Du reste, la pièce est lumineuse, moderne et suffisamment bien agencée pour circuler et cuisiner dans de bonnes conditions.
    Une cuisine presque d'origine

    Une première niche qui brise la monotonie

    Plusieurs niches marquent l'appartement
    Plusieurs niches marquent l'appartement © Shoootin
    Cette niche vient filtrer la cuisine et le coin canapé. Elle brise la grande surface bleue en apportant une petite note boisée. De plus, elle permet d'installer quelques bibelots et laisse le regard se promener à travers l'appartement.
    Une première niche qui brise la monotonie

    Une deuxième niche pour la salle à manger

    La table de la salle à manger est rétractable
    La table de la salle à manger est rétractable © Shoootin
    Toujours dans cette optique d'optimisation de l'espace, une deuxième niche agrémentée de quelques bibelots côté fenêtre est cachée derrière une table de salle à manger pliable. Ouverte, cette dernière suffit à accueillir un invité. Autant de détails originaux qui, "évitent à la structure d'avoir un aspect trop massif", selon les mots de Julia Schmit.
    Une deuxième niche pour la salle à manger

    Une porte comme une cloison coulissante

    La porte de la chambre se fait discrète
    La porte de la chambre se fait discrète © Shoootin
    Entre la chambre et l'entrée, le choix s'est porté sur une cloison sur rail très discrète. La poignée se fait oublier et la porte, une fois ouverte, ne vient pas gêner la circulation.
    Une porte comme une cloison coulissante

    Une chambre colorée et structurée

    Le bleu de la chambre monte pour agrandir la pièce
    Le bleu de la chambre monte pour agrandir la pièce © Shoootin
    Amélie Quenet voulait une chambre colorée. Mais de façon à ne pas alourdir et rétrécir l'espace avec le bleu, "la couleur grimpe aux moulures pour former un triangle. C'est volontaire, car le regard suit ce triangle, ce qui permet d'agrandir visuellement la pièce et de laisser des surfaces blanches", détaille Julia Schmit.
    Une chambre colorée et structurée

    Une troisième niche pour un petit bureau

    Malgré sa taille, la chambre comporte un bureau
    Malgré sa taille, la chambre comporte un bureau © Shoootin
    Dans cette toute petite chambre de 6,5 m2, seul le lit semble rentrer. Pourtant, une troisième niche boisée vient créer un petit espace bureau agrémenté de quelques rangements.
    Une troisième niche pour un petit bureau

    Fiche Technique - Un petit écrin parisien bleu céleste

    L'appartement fait 32 m2
    L'appartement fait 32 m2 © Shoootin
    Maître d'ouvrage : Amélie Quenet
    Maître d'œuvre : Agence June
    Lieu : Paris
    Coût : 15.000 €
    Nombre de m2 : 32 m2
    Durée des travaux : 1 mois
    Fiche Technique - Un petit écrin parisien bleu céleste
    Articles qui devraient vous intéresser
     
    Recevez gratuitement
    La newsletter Maison à Part
    L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
    Vous pouvez vous désabonner en un clic