L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Compromis intelligents pour embellir un duplex

Par
,
le
Dans ce duplex à Montpellier, les architectes Julien Brengues et Lionel Lepavec ont sacrifié des mètres carrés au profit d'un plus grand volume. Le résultat est une habitation plus spacieuse, plus lumineuse, et agencée de manière plus logique pour les attentes des propriétaires.
La surface ne fait pas tout. C'est peut-être la moralité de ce chantier, dans un appartement montpelliérain, au dernier étage d'un bel haussmannien. Les 100 m² de ce duplex ont fait rêver ses nouveaux propriétaires, qui regrettent cependant son manque de luminosité. "Ils souhaitaient que la pièce à vivre, à l'étage du bas, paraisse plus spacieuse et plus claire" raconte Julien Brengues, l'un des architectes qui ont entièrement repensé le lieu, lui ôtant 13 m² pour lui donner un plus beau volume.
L'appartement traversant entoure une cour privative d'un côté, et donne sur la rue de l'autre. "L'apport de lumière est donc garanti, ajoute l'architecte. Pourtant, les fenêtres étaient sous exploitées, car le faux plafond était trop bas". A peine 2m40 dans le salon, situé sous des combles non aménagés difficilement exploitables.
Optimiser la hauteur sous plafond
L'architecte décide alors de supprimer cette partie inutilisée de l'étage, pour créer un vide donnant sur le salon. A l'étage, au lieu d'un garde-corps classique qui n'isolerait pas des bruits, il opte pour une baie vitrée transparente, occultée par un jeu de stores. "Nous avons ainsi obtenu une nette impression de volume dès l'entrée, et un éclairage en second-jour de la pièce principale" analyse Julien Brengues.
La suite de l'article et les photos de l'appartement en pages suivantes.
Compromis intelligents pour embellir un duplex

L'escalier structure l'ensemble du duplex

L'escalier structure l'ensemble du duplex - Reportage duplex Montpellier
L'escalier structure l'ensemble du duplex - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Pour installer ce puits de lumière, c'est tout l'aménagement du duplex que l'architecte repense, à commencer par l'escalier qui mène à l'étage. Autrefois placé en travers de la pièce principale, il cloisonnait l'espace, et cachait une cuisine équipée. A l'étage, il desservait une pièce unique, sans palier. "Nous avons essayé tous les emplacements possibles, pour choisir le meilleur" se souvient Julien Brengues.
L'escalier, élément central de l'aménagement
Finalement, l'escalier est positionné dans la longueur de l'appartement, et amène au point où le plafond est le plus haut à l'étage. Le petit palier qu'il dessert amène à une salle de bains, des toilettes et deux chambres et leurs dressings. Le tout est décoré avec sobriété, dans des tons clairs pour ne pas écraser l'espace.
Malgré sa position centrale dans la pièce principale, ce nouvel escalier ne coupe pas la vision des habitants, grâce à ces marches extra-fines (moins d'un centimètre d'épaisseur !) et à l'absence de contremarches. "En supprimant les sanitaires et en décloisonnant la cuisine, on obtient une grand pièce de vie qui paraît beaucoup plus grande qu'elle ne l'est" explique Julien Brengues.
La suite de l'article et les photos de l'appartement en pages suivantes.
L'escalier structure l'ensemble du duplex

Une cuisine ouverte mais délimitée

Une cuisine ouverte mais délimitée - Reportage duplex Montpellier
Une cuisine ouverte mais délimitée - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
La cuisine n'est en effet pas cloisonnée, mais elle est tout de même visuellement délimitée, d'une part par l'escalier, mais surtout par le plafond plus bas de l'étage. "Cela instaure une intimité, et une structure plus logique de l'espace" ajoute l'architecte. Au sol, les pierres du Var, typiques de la région, ont été conservées et rénovées, "pour leur aspect industriel, et le côté historique" précise-t-il. Des rangées de Led dans le faux plafond finissent de poser l'ambiance chaleureuse de la pièce.
En cinq mois de chantier, le duplex a mathématiquement perdu 13 m², mais il a gagné en logique, grâce à un agencement plus adapté aux souhaits des habitants. "Les 87 m² paraissent plus grands, notamment grâce à la perspective et à la transparence du vitrage de l'étage" conclut Julien Brengues.
Découvrez les photos du duplex en pages suivantes.
Une cuisine ouverte mais délimitée

Avant - Le salon et l'escalier

Rénovation duplex Montpellier
Rénovation duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
L'escalier, installé en plein milieu de la pièce, sépare le salon (au fond, avec deux fenêtres affleurant au plafond) et la cuisine.
Avant - Le salon et l'escalier

Avant - La cuisine

Avant - La cuisine - Rénovation duplex Montpellier
Avant - La cuisine - Rénovation duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Complètement cloisonnée, la cuisine ressemblait plus à un cube, caché derrière l'escalier.
Avant - La cuisine

Avant - L'escalier

Avant - L'escalier - Rénovation duplex Montpellier
Avant - L'escalier - Rénovation duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
L'escalier donnait, à gauche sur les combles non aménagés et bas de plafond, qui servaient de débarras, et à droite sur une grande chambre et son dressing.
Avant - L'escalier

Avant - L'étage

Avant - L'étage - Reportage duplex Montpellier
Avant - L'étage - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
A l'étage, on arrivait directement dans la chambre. La fenêtre, ici à droite, donne sur une cour privative, que l'appartement entoure.
Avant - L'étage

Les plans de l'étage du bas

Les plans de l'étage du bas - Reportage duplex Montpellier
Les plans de l'étage du bas - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Le mot d'ordre a été le décloisonnement, aussi bien par le dépôt des parois que par le déplacement de l'escalier. Toutes les limites, physiques et visuelles, ont été éliminées.
Les plans de l'étage du bas

Les plans de l'étage du haut

Les plans de l'étage du haut - Reportage duplex Montpellier
Les plans de l'étage du haut - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
A l'étage, une partie des combles non aménagés a été sacrifiée pour créer un vide sur le salon. Une petite partie est conservée pour servir de débarras.
La grande chambre laisse place à deux plus petites pièces et leurs dressings. Les salles d'eau sont passées à l'étage.
Les plans de l'étage du haut

Les travaux du duplex

Les travaux du duplex - Reportage duplex Montpellier
Les travaux du duplex - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Les travaux lourds ont duré environ 5 mois et coûté au total 62.000 €.
Les travaux du duplex

Après - Salon et puits de lumière

Après - Salon et puits de lumière - Reportage duplex Montpellier
Après - Salon et puits de lumière - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
La grande baie vitrée donnant sur le salon apporte de la lumière. Le vide obtenu est perceptible immédiatement.
Après - Salon et puits de lumière

Après - Salon - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Salon - Reportage duplex Montpellier
Après - Salon - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Le volume du salon a bien sûr augmenté. Côté fenêtres, les architectes ont opté pour des joints creux, afin d'apporter une ambiance industrielle.
Après - Salon - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Salle à manger

Après - Salle à manger - Reportage duplex Montpellier
Après - Salle à manger - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
La salle à manger est légèrement séparée de la cuisine par l'escalier, mais sans une vraie cloison.
Après - Salle à manger

Après - Cuisine - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Cuisine - Reportage duplex Montpellier
Après - Cuisine - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
La cuisine est de style industriel, comme le reste de la pièce à vivre. Au sol, les pierres du Var apportent une touche brute.
Au fond, des rangements permettent de maintenir l'aspect minimaliste de la cuisine. On remarque la finesse des marches de l'escalier.
Après - Cuisine - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Pallier - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Pallier - Reportage duplex Montpellier
Après - Pallier - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Le petit pallier donne directement sur le salon. A gauche se trouve la salle de bains, et à droite les toilettes. Derrière, on accède aux chambres qui n'ont pas encore de portes.
Après - Pallier - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Vue sur le salon

Après - Vue sur le salon - Reportage duplex Montpellier
Après - Vue sur le salon - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Par cette baie vitrée, que l'on peut occulter à l'aide de plusieurs stores blancs, le salon reçoit un seconde source de lumière. On remarque la bande de lumières Led au niveau du faux plafond.
Après - Vue sur le salon

Après - Salle de bains

Après - Salle de bains - Reportage duplex Montpellier
Après - Salle de bains - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Masculine et épurée, la salle de bains est dans la continuité du style de l'appartement.
Après - Salle de bains

Après - Chambre - Compromis intelligents pour embellir un duplex

Après - Chambre - Reportage duplex Montpellier
Après - Chambre - Reportage duplex Montpellier © Brengues Le Pavec Architectes
Les deux chambres sont très minimalistes, mais confortables. Au niveau de la tête de lit, comme dans le salon, sont installées des parois avec joints creux.
Après - Chambre - Compromis intelligents pour embellir un duplex
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic