L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un 17 m2 habilement réagencé pour plus d'espace et de lumière

Par Stéphanie Thibault
,
le 16 septembre 2020
Un 17 m2 habilement réagencé pour plus d'espace et de lumière
Un 17 m2 habilement réagencé pour plus d'espace et de lumière © Cécile Humbert Design d'Intérieur
En piteux état, ce studio parisien était aussi agencé de manière étrange. Il a gagné en confort et en luminosité grâce à une habile redistribution des espaces de vie, et paraît même beaucoup plus grand. Zoom en images sur une impressionnante rénovation.
Au-delà de sa vétusté, l'intérieur avait grand besoin d'être optimisé. Ce studio de 17 m2 avait en effet été découpé au premier étage d'un duplex pour créer un logement indépendant, et l'agencement de l'espace avait de quoi laisser perplexe. D'importants travaux de réhabilitation étaient donc indispensables pour que les propriétaires puissent le mettre en location. Cécile Humbert, à qui ils ont confié leur projet de rénovation, a donc fait un gros travail de redistribution des volumes pour aménager un logement fonctionnel.
Objectif : utiliser l'espace disponible intelligemment et créer une atmosphère douillette pour rendre le studio agréable à vivre. "Il n'était pas non plus situé dans la partie la plus lumineuse. L'enjeu était donc aussi de faire en sorte qu'il profite d'un maximum de luminosité, grâce à des volumes ouverts et un intérieur pas trop surchargé" nous explique-t-elle. L'ancienne cuisine a ainsi été transformée en une confortable salle d'eau, et la pièce adjacente, plus vaste, qui servait de chambre, en pièce à vivre.
Rénové du sol au plafond, le studio a gagné en confort, grâce à des espaces optimisés au maximum, qui ont aussi permis de créer des rangements. La métamorphose est spectaculaire. Rhabillé de teintes douces et de bois aux accents chaleureux, le petit logement s'est transformé en véritable cocon. Visite en images.
Un 17 m2 habilement réagencé pour plus d'espace et de lumière

Avant : un studio vétuste et mal agencé

Avant : un studio vétuste et mal agencé
Avant : un studio vétuste et mal agencé © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Inoccupé depuis plusieurs années, le logement nécessitait une réhabilitation d'envergure. Les installations étaient vétustes, et l'agencement de l'espace avait besoin d'être repensé, à l'image de la pièce principale, qui faisait office de chambre à coucher, et où trônait une baignoire. Cécile Humbert a donc redistribué les différents espaces de vie pour créer un studio fonctionnel et confortable.
Avant : un studio vétuste et mal agencé

Après : un studio métamorphosé

Après : un studio métamorphosé
Après : un studio métamorphosé © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Entièrement repensé, et rénové du sol au plafond, le studio a changé de visage. Plus lumineuse grâce à un choix de teintes claires, la pièce principale accueille désormais un bel espace de vie articulé autour d'une cuisine, d'un coin repas et d'un espace salon. "Même s'il est destiné à la location, les propriétaires voulaient que le logement soit bien équipé, avec une vraie cuisine et une salle de bains fonctionnelle avec un lave-linge" précise Cécile Humbert.
Après : un studio métamorphosé

Une petite cuisine qui a tout d'une grande

Une petite cuisine qui a tout d'une grande
Une petite cuisine qui a tout d'une grande © Cécile Humbert Design d'Intérieur
La cuisine, initialement installée dans une pièce séparée de l'autre côté de la cloison, a été déplacée. Elle gagne ainsi en volume et en confort d'utilisation. "On a utilisé des caissons Ikea qui ont été ajustés, notamment en hauteur au niveau des grands placards, ou encore des étagères d'angle. On a également retravaillé un faux plafond, qui permet de dissimuler un certain nombre d'éléments, comme les tuyaux d'évacuation de la hotte ou la VMC". La spécialiste a aussi transformé l'ancien placard en bibliothèque (dans la pièce au fond à droite) pour offrir un espace de rangement supplémentaire.
Une petite cuisine qui a tout d'une grande

Un vrai coin repas

Un vrai coin repas
Un vrai coin repas © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Pour plus de confort, le studio dispose d'un vrai coin repas, avec une table équipée d'une rallonge qui permet de s'asseoir à plusieurs, et qui peut également faire office de bureau, pour étudier ou travailler en fonction de l'heure de la journée.
Un vrai coin repas

Un espace salon modulable

Un espace salon modulable
Un espace salon modulable © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Le fond de la pièce accueille, lui, un petit coin salon, avec un élégant canapé convertible qui le transforme en espace nuit. "Le projet de rénovation incluait aussi la recherche de mobilier. C'est toujours intéressant de pouvoir travailler sur un chantier d'un bout à l'autre et de pouvoir penser aux détails" se réjouit Cécile Humbert.
Un espace salon modulable

Avant : une entrée cloisonnée et encombrante

Avant : une entrée cloisonnée et encombrante
Avant : une entrée cloisonnée et encombrante © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Le studio comportait une petite entrée, qui distribuait l'ancienne cuisine et menait vers la pièce de vie. Pour optimiser l'espace, Cécile Humbert a choisi de supprimer cette cloison inutile, qui étouffait le logement.
Avant : une entrée cloisonnée et encombrante

Après : une entrée ouverte sur la pièce à vivre

Après : une entrée ouverte sur la pièce à vivre
Après : une entrée ouverte sur la pièce à vivre © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Ouverte sur le coin salon, l'entrée semble avoir gagné en volume et c'est tout l'intérieur qui profite d'un espace plus aéré. "Pour conserver malgré tout une petite séparation et rythmer la pièce, une demi cloison surmontée d'un claustra permet de délimiter l'espace sans bloquer la lumière" indique la designer d'intérieur.
Après : une entrée ouverte sur la pièce à vivre

Une entrée pratique et fonctionnelle

Une entrée pratique et fonctionnelle
Une entrée pratique et fonctionnelle © Meubles Célio
Pour optimiser l'espace dans l'entrée, Cécile Humbert a prévu un système de rangement. "Il s'agit d'un meuble à chaussures, que l'on a rehaussé d'une tablette en bois pour réchauffer le côté tout blanc et faire une étagère supplémentaire. Un petit panneau, qui permet aussi de suspendre quelques éléments, a également été installé sur le mur".
Une entrée pratique et fonctionnelle

Avant : une vieille cuisine transformée en salle de bains

Avant : une vieille cuisine transformée en salle de bains
Avant : une vieille cuisine transformée en salle de bains © Cécile Humbert Design d'Intérieur
Initialement séparée du reste de l'appartement, la cuisine était installée dans une pièce tout en longueur. Cécile Humbert a fait le choix de réinvestir l'espace pour y aménager une petite salle de bains, qui offre à ses occupants toute l'intimité nécessaire.
Avant : une vieille cuisine transformée en salle de bains

Après : une petite salle de bains ultra confortable

Après : une petite salle de bains ultra confortable
Après : une petite salle de bains ultra confortable © Cécile Humbert Design d'Intérieur
La superficie de la pièce étant réduite, chaque centimètre a été utilisé au mieux afin d'aménager une salle d'eau la plus fonctionnelle possible. "Les propriétaires souhaitaient pouvoir mettre un lave-linge. La pièce devait aussi rester agréable pour circuler, il n'y avait donc pas beaucoup d'options, d'autant que les toilettes devaient être reliées à la colonne existante" note Cécile Humbert. Elle a malgré tout réussi à caser une grande cabine de douche, une vasque et un sèche-serviette, et à créer une ambiance douce et chaleureux pour un studio tout confort.
 
Fiche technique
Projet : réhabilitation et rénovation complète d'un studio
Lieu : Paris
Superficie : 17 m2
Réalisation : Cécile Humbert, designer d'intérieur (www.cecilehumbert.com)
Conception et durée des travaux : 5 mois
Budget : 30.000 €
Après : une petite salle de bains ultra confortable
Articles qui devraient vous intéresser
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic