L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une petite maison s'agrandit pour loger trois générations

Par Stéphanie Thibault
,
le 17 juin 2020
Une petite maison s'agrandit pour loger plusieurs générations
Une petite maison s'agrandit pour loger plusieurs générations © Christelle Serres-Chabrier
Grâce à plusieurs extensions savamment ajoutées à la bâtisse principale, cette maison a triplé sa surface pour devenir une grande demeure, familiale et moderne, qui accueille désormais trois générations. Zoom en images sur une spectaculaire métamorphose.
C'est un véritable projet de vie qui a guidé la transformation de cette maison. La petite bâtisse d'origine est devenue une vaste demeure familiale, qui accueille aujourd'hui trois générations. Le fils de la propriétaire souhaitait en effet pouvoir réunir sous le même toit grand-mère et petits-enfants, afin de partager de vrais instants de vie au quotidien.
"C'est ce qui m'a tout de suite plu dans ce projet ! J'ai trouvé l'idée formidable" nous confie l'architecte Christelle Serres-Chabrier, qui a eu la lourde tâche de lui donner vie. Car si le projet était enthousiasmant, les contraintes étaient nombreuses. La parcelle de terrain, d'abord, petite (150 m2) et en pente, lui a donné du fil à retordre. "Il y avait de nombreuses règles de droit privé, mais aussi des règles d'urbanisme, qui nous imposaient de ne pas dépasser certains gabarits" explique l'architecte.
Elle a également dû faire face à de nombreuses difficultés techniques. "L'objectif était de capitaliser sur le bien existant. Il a donc fallu renforcer la structure pour consolider la base" ajoute-t-elle. Christelle Serres-Chabrier a donc fait en sorte de transformer ces contraintes en atouts. Plusieurs extensions ont ainsi été réalisées pour créer des niveaux supplémentaires et pouvoir aménager deux logements. La demeure élancée offre ainsi à ses occupants un cadre de vie sur-mesure, qui permet à chacun de conserver son intimité tout en étant ensemble au quotidien. Visite en images.
Une petite maison s'agrandit pour loger trois générations

Avant : une petite maison à réinventer

Avant : une petite maison à réinventer
Avant : une petite maison à réinventer © Christelle Serres-Chabrier
Afin de pouvoir réunir au même endroit plusieurs générations, ce petit pavillon de banlieue a dû s'agrandir. La surface du terrain (seulement 150 m2), sa déclivité et les nombreuses règles à respecter, notamment en termes de volumes, ont poussé l'architecte à faire preuve d'astuces. "Pour réaliser ce projet de vie commun, l'idée était de capitaliser sur le bien existant. La base de la maison a donc été conservée et plusieurs extensions ont été ajoutées, ce qui a permis de créer un vrai lieu de vie multigénérationnel, avec un appartement indépendant pour la grand-mère et un autre pour la famille".
Avant : une petite maison à réinventer

Des travaux d'envergure

Des travaux d'envergure
Des travaux d'envergure © Christelle Serres-Chabrier
Si Christelle Serres-Chabrier s'est appuyée sur la maison d'origine, celle-ci a dû être restructurée en profondeur. "Il était indispensable de consolider les fondations pour soutenir l'édifice. D'importants renforts ont donc été réalisés au niveau du sous-œuvre" précise l'architecte. Des travaux qui ont pesé très lourd dans le budget, mais sans lesquels le projet n'aurait pas pu prendre forme. "Une partie de la difficulté a été de faire comprendre qu'une part importante du budget allait être investie dans la reprise du sous-œuvre, et pas dans l'aménagement ou la décoration. Il a donc ensuite fallu trouver des astuces et des solutions pour répondre à la demande, avoir le meilleur rendu possible tout en respectant le budget".
Des travaux d'envergure

Après : une demeure familiale moderne et confortable

Après : une demeure familiale moderne et confortable
Après : une demeure familiale moderne et confortable © Christelle Serres-Chabrier
La petite maison d'origine s'est muée en une demeure familiale élancée, aux lignes contemporaines. Christelle Serres-Chabrier a su tirer profit des contraintes du terrain pour créer un lieu de vie qui réponde à la demande de ses clients. La maison se compose désormais de deux logements avec une entrée de chaque côté, répartis sur cinq niveaux d'un côté et trois de l'autre pour s'adapter à la pente, et profite au dernier étage, d'une vue panoramique sur la capitale.
Après : une demeure familiale moderne et confortable

Un appartement confortable pour la grand-mère

Un appartement confortable pour la grand-mère
Un appartement confortable pour la grand-mère © Christelle Serres-Chabrier
Installé en rez-de-jardin, l'appartement de la grand-mère s'articule entre un salon, une cuisine, une chambre et une salle de bains. "L'objectif était de créer un nouveau chez elle qui ressemble à chez elle. L'appartement dispose d'une entrée indépendante mais communique directement avec celui de son fils par l'escalier central" indique Christelle Serres-Chabrier.
Un appartement confortable pour la grand-mère

Un appartement familial ouvert et lumineux

Un appartement familial ouvert et lumineux
Un appartement familial ouvert et lumineux © Christelle Serres-Chabrier
Réparti entre les différents niveaux supérieurs, l'appartement familial s'ouvre, au dernier étage, sur une vaste terrasse par la cuisine. La pièce, spacieuse, profite ainsi d'une double exposition et d'une agréable luminosité. Des atouts dont l'architecte a fait en sorte de tirer avantage dans chacune des pièces.
Un appartement familial ouvert et lumineux

Une terrasse avec vue panoramique

Une terrasse avec vue panoramique
Une terrasse avec vue panoramique © Christelle Serres-Chabrier
Située aux portes de Paris, sur les hauteurs d'Issy-les-Moulineaux, la maison bénéficie d'une vue panoramique sur la capitale. Dès le départ, Christelle Serres-Chabrier a capitalisé sur la hauteur du bâtiment pour en faire profiter ses occupants. "L'objectif était de capter ce large panorama pour offrir à la famille la vue sur Paris" commente l'architecte. Elle a donc apporté un soin particulier à la relation entre l'intérieur et l'extérieur, à l'aide notamment d'immenses baies vitrées découpées sur les façades.
Une terrasse avec vue panoramique

Des espaces de vie aux volumes généreux

Des espaces de vie aux volumes généreux
Des espaces de vie aux volumes généreux © Christelle Serres-Chabrier
A l'image de l'espace cuisine-salle à manger, aménagé au dernier étage, les différentes pièces de vie profitent de volumes généreux. "Mes clients avaient envie de grands espaces, qui ont été répartis un peu différemment sur chaque niveau mais qui conservent cette impression de volume" souligne Christelle Serres-Chabrier.
Des espaces de vie aux volumes généreux

L'escalier, colonne vertébrale de la maison

L'escalier, colonne vertébrale de la maison
L'escalier, colonne vertébrale de la maison © Christelle Serres-Chabrier
Élément central de la maison, l'escalier permet de relier entre eux les différents étages, mais surtout les deux appartements. "C'est la colonne vertébrale de la maison" souligne l'architecte. "Il dessert tous les niveaux. On voulait qu'il soit le plus aéré, le plus décloisonné possible". Un garde-corps ajouté court donc du rez-de-jardin jusqu'au dernier étage, faisant ainsi le lien entre les différents espaces et leurs occupants.
L'escalier, colonne vertébrale de la maison

Un vaste salon épuré et lumineux

Un vaste salon épuré et lumineux
Un vaste salon épuré et lumineux © Christelle Serres-Chabrier
A l'étage inférieur, le salon offre lui aussi un environnement lumineux, mis en valeur par des lignes sobres et des couleurs claires. "Mes clients voulaient un intérieur contemporain et épuré. Il y a donc beaucoup de blanc, du bois clair, et quelques touches de couleurs que l'on retrouve aussi dans les chambres ou encore dans l'entrée" détaille Christelle Serres-Chabrier.
Un vaste salon épuré et lumineux

Une chambre parentale à l'atmosphère apaisante

Une chambre parentale à l'atmosphère apaisante
Une chambre parentale à l'atmosphère apaisante © Christelle Serres-Chabrier
Au même étage que le salon, se trouvent également la chambre et la salle de bains des parents. La pièce, elle aussi très lumineuse, baigne dans une atmosphère douce et apaisante. L'architecte a là encore travaillé des lignes tout en sobriété, qui tentent à chaque fois de répondre à un besoin. Les armoires, installées de part et d'autre du lit, offrent ainsi un double espace de rangement et permettent aussi d'encadrer la tête de lit.
Une chambre parentale à l'atmosphère apaisante

Une salle de bains parentale confortable

Une salle de bains parentale confortable
Une salle de bains parentale confortable © Christelle Serres-Chabrier
Le couple dispose de sa propre salle de bains, avec une belle cabine de douche et un large meuble double vasque. Là aussi, les couleurs claires dominent, accentuant l'impression de grande luminosité dans la pièce.
Une salle de bains parentale confortable

Un étage réservé aux enfants

Un étage réservé aux enfants
Un étage réservé aux enfants © Christelle Serres-Chabrier
Au rez-de-chaussée, juste au-dessus de l'appartement de la grand-mère, l'étage est réservé aux enfants. Ils peuvent ainsi lui rendre visite facilement et ne se font d'ailleurs pas prier. "Ils passent beaucoup de temps ensemble. Ils vont la voir pour le goûter, lui rendent le soir, durant le week-end. C'était tout l'intérêt de ce projet de vie commun, qu'ils puissent partager leur quotidien en famille tout en conservant une certaine indépendance" rappelle Christelle Serres-Chabrier.
Un étage réservé aux enfants

Des chambres aux goûts des enfants

Des chambres aux goûts des enfants
Des chambres aux goûts des enfants © Christelle Serres-Chabrier
Chacun des deux enfants dispose ainsi de sa propre chambre, avec une décoration personnalisée. Comme dans chacune des pièces, l'architecte a prévu de larges ouvertures afin de faire rentrer un maximum de lumière.
Des chambres aux goûts des enfants

Une salle de bains spacieuse pour les enfants

Une salle de bains spacieuse pour les enfants
Une salle de bains spacieuse pour les enfants © Christelle Serres-Chabrier
L'étage des enfants est complété par une chambre d'amis, ainsi qu'une seconde salle de bains. Ils disposent ici d'une grande baignoire, et d'un meuble double vasque pour chacun ait son espace.
 
Fiche technique
Programme : extension et réhabilitation d'une maison pour en faire un lieu de vie multigénérationnel
Lieu : Issy-les-Moulineaux (92)
Superficie : 230 m2 (après travaux)
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'œuvre : Christelle Serres-Chabrier, architecte DPLG (www.serres-chabrier.com)
Durée des travaux : environ 15 mois (sans l'aménagement des espaces extérieurs)
Budget : 600.000 €
Une salle de bains spacieuse pour les enfants
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic