L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le SeaOrbiter, une maison sous-marine nomade pour explorer les océans

Par
,
le
Le SeaOrbiter, une maison sous-marine nomade pour explorer les océans
1/10
Jacques Rougerie
Jacques Rougerie © Jacques Rougerie

Après avoir longtemps rêvé de vivre sous la mer à l'instar des héros de Jules Verne, l'architecte Jacques Rougerie va bientôt pouvoir le faire ! Son projet de maison sous-marine nomade, le projet SeaOrbiter, est en effet en passe de se concrétiser. Petite présentation de ce nouveau type d'habitation ...

Habiter la mer comme dans le célèbre roman de Jules Verne, un rêve un peu fou ? "Certainement pas", rétorque avec vigueur l'architecte Jacques Rougerie. Pour lui en effet, vivre sous la mer n'est pas une utopie, mais belle et bien une réalité. "A ce jour, on référence déjà près de 56 habitats sous-marins à travers le monde et de nombreux projets sont actuellement en cours d'élaboration", informe-t-il. Baptisé SeaOrbiter, le sien figure d'ailleurs parmi les plus attendus.

De quoi s'agit-il ? "D'un vaisseau d'exploration des temps modernes mi marin, mi sous-marin, dérivant sur les masses océaniques", explique Jacques Rougerie, interviewé par Maison à part. "Grâce à lui, poursuit-il, un équipage de dix-huit personnes pourra vivre sous la mer 24h/24 et observer, en continu, et sur de longues périodes - entre trois à six mois -, le monde sous-marin". Une véritable prouesse puisque, jusqu'ici, le plus long séjour sous la mer n'est que de 71 jours, un record du monde détenu d'ailleurs par Jacques Rougerie lui-même !

Habiter la mer et plus seulement l'observer

Concevoir une maison sous-marine nomade, l'idée trotte depuis longtemps dans la tête de l'architecte. L'homme est, en effet, un véritable passionné de la mer et il a d'ailleurs travaillé à l'élaboration de nombreux projets sous-marins depuis le début de sa carrière : "l'Aquascope", trimaran d'observation sous-marine, le "Galathée", habitat-laboratoire sous-marin, "l'Aquabulle", abri sous-marin/poste d'observation ... Des structures qui lui ont donné envie d'aller plus loin, d'où l'idée du SeaOrbiter, vaisseau qui, à la différence des autres, devrait permettre d'habiter véritablement la mer. "Le projet est né il y a dix ans en collaboration avec l'océanographe Jacques Piccard et l'astronaute Jean-Loup Chrétien, raconte Jacques Rougerie. Au départ, tout le monde nous regardait comme des illuminés mais aujourd'hui les choses ont changé, les mentalités ont évolué et les gens ne considèrent plus la mer comme avant. Ils ont compris qu'une meilleure compréhension du monde marin pouvait nous ouvrir de nombreuses perspectives dans différents domaines : les énergies renouvelables, l'agronomie ...".

Pour lire la suite de l'article, cliquez sur la page suivante.

Le SeaOrbiter, une maison sous-marine nomade pour explorer les océans
  • Le SeaOrbiter, une maison sous-marine nomade pour explorer les océans
  • Le SeaOrbiter, une maison sous-marine nomade pour explorer les océans
  • Vivre sous la mer...
  • Bateau vertical
  • Double observation
  • Partie haute
  • Partie inférieure
  • Aménagement intérieur
  • Tests concluants
  • 1ère expédition : été 2013
Partagez - commentez
à lire aussi
Une maison qui fond à vue d'oeil
A Londres, les habitants et les nombreux touristes de la capitale ont sans doute remarqué la drôle d'habitation de l'artiste Alex Chinneck : une maison en cire dont la particularité est de fondre de jours en jours.
Nous vous recommandons

C'est bientôt la rentrée ! C'est aussi le synonyme de changement et d'aménagement dans votre habitat. Maison à part vous invite à une petite pause lecture en découvrant ainsi sa sélection d'idées et de solutions pour une rentrée pleine de nouveautés.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic