L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Partez pour 24 heures d'architecture à Strasbourg

Par
,
le
C'est une première ! Les 19 et 20 octobre, Strasbourg consacre 24 heures à l'architecture contemporaine. L'occasion pour le grand public de mieux appréhender un domaine qui lui semble imperceptible. Au programme : expositions, films, balades urbaines et débats. L'ensemble s'articulant dans un lieu magique : la manufacture des tabacs. Découvrez un aperçu de ce lieu mystérieux.
De l'aveu même d'Alain Jund, adjoint au maire de Strasbourg en charge de l'urbanisme, elle se présente comme la "cité interdite" de la ville. Laissant planer le mystère autour d'elle, la manufacture des tabacs devrait pouvoir assurer le succès des 24 heures d'architecture organisées ces 19 et 20 octobre.
Cet événement, à l'initiative du Réseau des maisons de l'architecture, se déroule dans ce lieu pour le moins inédit qui a marqué la métropole. En effet, avec 50% de production française, la municipalité était encore la capitale française du cigare dans les années 80. En 2007, elle produisait encore pas moins de 480 millions de cigares. Malheureusement, deux ans après son rachat par le géant Imperial Tobacco en 2008, l'usine ferma ses portes et laissa derrière elle ce passé industriel qui aujourd'hui refait surface.
Celui-ci devrait intriguer de nombreux visiteurs souhaitant découvrir ou (re) découvrir ce patrimoine : "Beaucoup de citoyens se demandent ce qu'il peut bien se cacher à l'intérieur", souligne Alain Jund. Et pour l'occasion, la manufacture aura droit à une scénographie bien particulière conçu par le collectif 3rs. Ainsi, au premier niveau, il sera possible de visiter le lieu et d'en recouvrer la mémoire. Ici, le bâtiment sera laissé brut, dans son nu originel de manière à en apprécier l'ensemble sans apparat. Seuls quelques éléments seront ajoutés grâce à des tracés colorés. Et c'est donc dans cette ambiance que des animations, des ateliers et des échanges occuperont l'espace.
Des festivités pour soulever l'enthousiasme
Les participants auront la possibilité de se familiariser avec l'architecture à travers des expositions, un palmarès de constructions contemporaines, une série de films, des concerts et un colloque autour de la question : "Qui a peur de l'architecture ?". Seront présents pour débattre des architectes tels que Myrto Vitart ou encore Bernard Reichen. Enfin, comme l'architecture se vit avant tout, des balades urbaines sont programmées : "De nombreuses visites jalonneront les 24 heures dont celle de la BNU de Nicolas Michelin, le parlement européen d'Architecture Studio ou encore la station de tram de Zaha Hadid", commente Jean-Mathieu Collard, commissaire de la manifestation. Au final, l'objectif est de faire partager l'architecture au public: "Nous devons redonner un désir de ville", précise Alain Jung. Cette ville si souvent mal aimée ou mal perçue par ses occupants. Pour l'adjoint au maire, les 24 heures de l'architecture doivent être "un grand événement pour l'architecture et pour Strasbourg". D'ailleurs, le choix de la municipalité n'est pas un hasard : "Il est vrai qu'une fois que le choix de ne pas noyer 24 heures d'architecture dans le fourmillement de Paris a été pris, Strasbourg, ville transfrontalière, épicentre depuis 12 ans des journées de l'architecture est apparue naturellement comme le territoire d'accueil de ce premier festival", indique Cloud de Grandpré, président du réseau des maisons de l'architecture.
Quant à l'avenir, il espère que cette première édition entraîne la création d'une semaine ou d'une quinzaine de l'architecture dans toute la France. Reste à savoir si le succès sera au rendez-vous. En tout cas, c'est le souhait des organisateurs qui se montrent optimistes : "Ca va faire un tabac !", plaisantent-ils.
Découvrez le lieu de la manifestation, la manufacture des tabacs en pages suivantes
Un palmarès dévoilé le 19 octobre
A l'occasion de l'événement 24 Heures d'Architecture, 24 projets seront récompensés pour leur créativité, parmi 68 réalisations choisies par des professionnels (Journalistes, architectes, etc.). Un palmarès baptisé "Archicontemporaine" - qui a donné lieu aussi à un vote en ligne - dévoilé dès le soir du 19 octobre, à la Manufacture des Tabacs de Strasbourg, lieu central de l'événement.
Partez pour 24 heures d'architecture à Strasbourg

La manufacture des tabacs

La manufacture des tabacs de Strasbourg
La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
L'ancienne manufacture des tabacs de Strasbourg accueille les premières 24 heures d'architecture.
La manufacture des tabacs

Extérieur

Extérieur - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Extérieur - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Véritable patrimoine industriel de la ville, la manufacture des tabacs devrait intriguer de nombreux habitants. Une manière d'attirer le grand public aux 24 heures de l'architecture.
Extérieur

Cheminée

Cheminée - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Cheminée - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Le bâtiment fut bâti de 1849 à 1866 par les architectes Jean-André Weyer et André Rolland.
A noter que cette cheminée a remplacé en 1955 les anciennes qui ont été détruites lors de bombardements en 1944. Elle est haute de 37 mètres.
Cheminée

Intérieur

Intérieur - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Intérieur - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Dans les années 80, Strasbourg était la capitale du cigare puisque 50% de la production française y était fabriquée.
Intérieur

Patrimoine industriel

Patrimoine industriel - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Patrimoine industriel - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
En 2008, Imperial Tobacco devint propriétaire des lieux et envisagea la fermeture du site. Ce qui arriva en 2010.
Patrimoine industriel

Un lieu mystérieux

Un lieu mystérieux - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Un lieu mystérieux - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Depuis la fermeture du site en 2010, chacun se demande ce que deviendra ce qui était la dernière fabrique de cigares.
Un lieu mystérieux

Un site d'envergure

Un site d'envergure - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Un site d'envergure - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Le site recouvre 22.000 m2 de plancher et son terrain 1,4 ha.
Un site d'envergure

Quid de l'avenir ?

Quid de l'avenir ?  - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Quid de l'avenir ? - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Le site pourrait abriter le pôle Géo-Sciences de l'Université ainsi qu'un pôle de la création (art, visuel, multimédia...). Un hébergement pour jeunes est aussi étudié. Scharf, promoteur immobilier, est également sur les rangs pour la transformation du site.
Quid de l'avenir ?

Passage

Passage - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Passage - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Passage

Couloir

Couloir - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Couloir - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
24 heures d'architecture ouvre pour la première fois la manufacture des tabacs aux habitants de la ville et aux amateurs d'architecture.
Couloir

Décor industriel

Décor industriel - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Décor industriel - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Décor industriel

Piliers industriels

Piliers industriels - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Piliers industriels - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Piliers industriels

Grandeur

Grandeur - La manufacture des tabacs de Strasbourg
Grandeur - La manufacture des tabacs de Strasbourg © Luc Boegly
Grandeur
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité