L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une extension en verre modernise une maison des années 30

Par Stéphanie Thibault
,
le 17 juillet 2020
Après : une extension moderne et élégante
Après : une extension moderne et élégante © Marie-Caroline Lucat
Trop petite pour accueillir confortablement ses nouveaux occupants, cette maison a presque doublé sa surface grâce à une extension. Tout en verre, cette dernière offre un franc contraste avec la bâtisse et permet, en plus, d'inviter le jardin à l'intérieur.
Construite dans les années 30, cette petite maison n'offrait pas suffisamment d'espace pour accueillir une famille. Néanmoins séduits par son environnement privilégié, ses nouveaux propriétaires ont décidé de l'agrandir. Ils ont fait appel à Julien Brengues et Lionel Le Pavec, qui ont imaginé une extension tout en verre, et aux lignes ultra contemporaines, contrastant volontairement avec l'architecture traditionnelle de la bâtisse d'origine.
"La maison, située dans les faubourgs de Montpellier, avait une chance extraordinaire : elle était entourée d'un immense parc très boisé. On a donc proposé quelque chose de vitré pour profiter de l'extérieur et de la verdure" nous explique Lionel Le Pavec. Ce nouveau volume très ouvert accueille ainsi les pièces de vie, tandis que la demeure d'origine, légèrement repensée, abrite les espaces privatifs, telle un cocon. "Elle a été décloisonnée et les pièces redistribuées pour accueillir l'espace nuit, avec les chambres et les salles de bains" précise l'architecte.
A l'extérieur, une piscine a également été créée. Le bassin a même servi de repère pour l'extension, qui profite, à son extrémité, d'une vaste terrasse idéalement aménagée au croisement des deux perspectives. Ainsi modernisée, la demeure a non seulement gagné en confort, mais aussi en caractère. Visite.
Une extension en verre modernise une maison des années 30

Avant : une maison traditionnelle mais trop petite

Avant : une maison traditionnelle mais trop petite
Avant : une maison traditionnelle mais trop petite © Brengues/Le Pavec
Avec son architecture compacte, la maison manquait d'espace et de confort pour accueillir ses nouveaux propriétaires. Elle ne profitait pas non plus de son emplacement agréable, au cœur de la verdure. Les architectes ont donc proposé une extension avec des volumes vitrés, largement ouverts sur l'extérieur.
Avant : une maison traditionnelle mais trop petite

Une extension aux lignes très contemporaines

Une extension aux lignes très contemporaines
Une extension aux lignes très contemporaines © Brengues/Le Pavec
Pour agrandir la maison, les architectes ont imaginé une extension au style volontairement très différent avec une ossature métallique. "On a proposé quelque chose de très contemporain, avec un volume le plus transparent possible. La structure en acier nous a ici permis d'avoir des poutraisons les plus fines possibles" nous explique Lionel Le Pavec.
Une extension aux lignes très contemporaines

Après : une extension moderne et élégante

Après : une extension moderne et élégante
Après : une extension moderne et élégante © Marie-Caroline Lucat
Accolée à droite de la maison d'origine, l'extension prolonge ainsi la bâtisse et offre à ses occupants 80 m2 supplémentaires, 120 m2 en comptant la terrasse. Sa structure très géométrique en métal noir et ses volumes transparents offrent ainsi de nouvelles perspectives, depuis l'intérieur, mais aussi depuis l'extérieur. C'est aussi un clin d'œil à la célèbre Farnsworth de Mies Van Der Rohe, dont les architectes se sont inspirés.
Après : une extension moderne et élégante

Une extension et une piscine

Une extension et une piscine
Une extension et une piscine © Marie-Caroline Lucat
Dans le jardin, une piscine, dont chaque détail a été minutieusement réfléchi, a été créée en même temps que l'extension. "C'est un volume très simple, mais l'implantation de l'extension a été faite en fonction du bassin : perpendiculaire à la maison et à la piscine pour créer des perspectives". La terrasse profite ainsi de la vue sur la piscine en face, et d'une vue traversante via le volume vitré à droite.
Une extension et une piscine

Des pièces de vie ouvertes sur l'extérieur

Des pièces de vie ouvertes sur l'extérieur
Des pièces de vie ouvertes sur l'extérieur © Marie-Caroline Lucat
Grâce aux parois vitrées, les pièces de vie donnent l'impression d'avoir été aménagées directement dans le parc. "C'était tout l'intérêt d'un bâtiment transparent : pouvoir inviter le jardin à l'intérieur de la maison" souligne Lionel Le Pavec. La relation intérieur/extérieur ainsi repensée, cuisine, salon et salle à manger bénéficient d'un espace de vie unique, à mi-chemin entre dedans et dehors.
Des pièces de vie ouvertes sur l'extérieur

Un bâtiment protégé de la chaleur et des UV

Un bâtiment protégé de la chaleur et des UV
Un bâtiment protégé de la chaleur et des UV © Marie-Caroline Lucat
Parce que sa structure lui offre un ensoleillement maximal, mais l'expose aussi beaucoup, les architectes ont tout prévu pour protéger le bâtiment de la chaleur et éviter qu'il ne se transforme en étuve. "Cela peut vite taper lorsque l'on est enfermé dans une cage de verre ! Le vitrage a donc été traité contre les UV, l'isolation travaillée en conséquence, et un débord de toiture de 1,50 m offre une protection supplémentaire" détaille Lionel Le Pavec.
Un bâtiment protégé de la chaleur et des UV

Une entrée réinventée

Une entrée réinventée
Une entrée réinventée © Marie-Caroline Lucat
Déplacée pour pouvoir relier plus facilement l'extension à la demeure d'origine, l'entrée de la maison se situe désormais au nord. Dissimulée à l'arrière, elle se fait des plus discrètes, comme pour offrir un lieu de passage plus intimiste aux occupants de la maison.
 

Fiche technique

Projet : réalisation d'une extension pour aménager un salon, une cuisine-salle à manger et un bureau
Lieu : Montpellier
Superficie : 205 m2 (après travaux)
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'ouvre : Lionel Le Pavec & Julien Brengues (www.brengues-lepavec.com)
Durée des travaux : environ 10 mois
Une entrée réinventée
Nous vous recommandons

Découvrez la rénovation de cette maison ancienne et sa grange pour créer un lieu de vie intimiste.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic